La fête de "Thanksgiving", une tradition américaine

Pourquoi les Américains fêtent-t-ils "Thanksgiving"? Quelle est l'origine de ce jour férié aux Etats-Unis? Quelle en est la tradition de nos jours?
29

En 1620, 102 immigrants britanniques, plus connus sous le nom de "pères pèlerins" ( " Pilgrim Fathers",en anglais), arrivèrent à bord du célèbre "Mayflower" sur les côtes américaines et s’installèrent à Plymouth, dans le Massachusetts.

Ces familles avaient décidé de tout quitter afin d’exercer pleinement leur religion et de fuir l’oppression. Leur premier hiver dans le Nouveau Monde fut terrible. La famine et les maladies eurent raison de plus de la moitié d'entre eux.

Les "Pilgrim Fathers" et le "Mayflower"

La deuxième année, un traité de paix fut signé avec une tribu indienne native de la région. Les Wampanoag partagèrent avec les nouveaux arrivants leurs secrets en matière d’agriculture et de chasse, principalement la culture du maïs. Les moissons et les récoltes comme symbole de "Thanksgiving" remontent à cette époque.

A la suite de cette année fructueuse, les pèlerins organisèrent une célébration pour remercier les tribus locales, mais aussi en témoignage de leur foi. Cinquante pèlerins et quatre-vingt-dix Indiens célébrèrent ensemble le premier "Thanksgiving" pendant trois jours de repas et de fêtes.

"Thanksgiving" aujourd'hui

Déclaré fête nationale par le Congrès américain en 1863, le jour de "Thanksgiving" occupe une place extrêmement importante dans la culture américaine. Célébré le quatrième jeudi de novembre, ce jour férié est l’occasion de retrouvailles familiales et est souvent associé à un long week-end de quatre jours.

Cette année, plus de 42 millions d’Américains sont attendus sur les routes pour l'occasion. Les aéroports enregistrent un pic de voyageurs à cette période et les hôtels sont complets plusieurs mois à l’avance.

Les grandes villes organisent, elles, des parades et des défilés dans les rues. La plus célèbre est celle de New York, connue sous le nom de "Macy’s Thanksgiving Day Parade". Attention donc aux voyageurs qui prévoient de se rendre aux Etats-Unis à ce moment là!

La dinde et le repas traditionnel

Le repas de "Thanksgiving" tourne vite au festin. La dinde en est le plat principal. "Thanksgiving" est aussi appelé"Turkey Day" ( "le jour de la dinde", en anglais). Les aliments mis sur la table sont de saison. Purées, patates douces, sauce de "cranberry" (sauce à base de baies rouges cultivées principalement en Amérique du Nord), maïs, courge et autres légumes d'automne. La dinde est le plus souvent farcie. La tradition culinaire moderne est donc loin des plats offerts en 1621 mais elle respecte la notion de partage et des récoltes.

Le "Black Friday"

Le lendemain de "Thanksgiving" est connu sous le nom de "Black Friday". A quelques semaines des fêtes de fin d’année, les magasins proposent des soldes monstres afin d’inciter les consommateurs à dépenser à la veille des fêtes. Les grandes enseignes sont ouvertes dès minuit. Les offres spéciales font l’objet de files d’attentes interminables et ressemblent à la ruée vers l’or.

Ce vendredi-là, les bénéfices réalisés par les commerçants permettent à leurs comptes bancaires de ne plus être "dans le rouge", d’où l’origine du nom "Black Friday" (vendredi noir), jour favorable à la consommation. Celui-ci marque officiellement le début des fêtes de fin d’année.

Les pèlerins du "Mayflower" auraient bien du mal à retrouver, aujourd'hui, l’esprit du premier "Thanksgiving"!

Généalogie

De nombreuses personnalités de la vie publique et politique américaine affirment pouvoir faire remonter leurs origines familiales jusqu’en 1620: des présidents des États-Unis, comme John Adams ou la famille Bush, par exemple, mais aussi des personnalités célèbres comme Marilyn Monroe, Brad Pitt ou Richard Gere pour ne citer qu'eux. La liste est évidemment non exhaustive: des milliers, voire des dizaines de milliers, d'Américains possèdent un ou plusieurs passagers du "Mayflower" parmi leurs ancêtres.

Sur le même sujet