Le diabète gestationnel

Quelles sont les causes du changement du taux de sucre dans le sang pendant la grossesse? Quels sont les risques associés pour la mère et son enfant?
29

Le diabète gestationnel (ou diabète maternel) est provoqué par une élévation anormale du taux de sucre dans le sang chez les femmes enceintes. Les tests de dépistage et de contrôle sont primordiaux. Ce type de diabète concerne environ entre 2 et 8% des femmes enceintes et se déclare souvent au cours du second trimestre.

Comment contrôler son taux de glucose

Les aliments assimilés comme les glucides, les graisses et les protéines sont métabolisés au cours de la digestion, et certains se transforment en sucre. Principalement les glucides. Le glucose est le carburant de base dont disposent les cellules du corps et l'organisme. Quand il est absorbé par la circulation sanguine, plusieurs signaux répondent à sa présence. Parmi eux, l’insuline (secrétée par le pancréas). Sans insuline, les cellules du corps ne peuvent pas réguler le taux de glucose.

Pendant la grossesse

L’organisme et le corps des femmes enceintes doivent faire face à de multiples changements hormonaux. La demande d’énergie pour la mère et l’enfant qu’elle porte ne cesse d’accroître. Le poids des futures mères augmente, et l’organisme éprouve parfois des difficultés à générer l’insuline nécessaire pour contrôler le taux de sucre. Cela est partiellement dû au fait que les hormones produites par le placenta concentrent l’apport de nutriments vers le fœtus.

L’histoire familiale médicale et les habitudes de vie des femmes sont souvent liées au développement du diabète.

Les conséquences du diabète gestationnel

L’un des effets secondaires le plus couramment rencontré chez les femmes présentant du diabète maternel est la macrosomie: dans 20% des cas, l'enfant sera macrosome, c’est-à-dire un bébé pesant plus de 4 kilos. Dans ce cas, il existe, en fin de grossesse, un risque de mort fœtale, risque très diminué si le contrôle du diabète est correct et que les enregistrements du rythme cardiaque fœtal, faits régulièrement, sont normaux.

C'est au cours du travail et de l’accouchement que peuvent survenir les difficultés liées à la naissance d’un bébé de grand poids. Il en résulte souvent une augmentation du taux de césariennes.

Une autre situation souvent rencontrée chez les enfants de mère diabétique est l’hypoglycémie (leur taux de sucre dans le sang à la naissance est très bas). Ces enfants feront l’objet d’une surveillance accrue.

Heureusement, la plupart des effets secondaires du diabète maternel sont facilement contrôlables et minimisés par un suivi médical régulier de la future maman.

Le risque de développer un diabète lors des grossesses suivantes est très élevé. Par conséquent, il est nécessaire de réaliser un test de dépistage dés le début de la grossesse.

Les traitements

De nombreux traitements simples sont disponibles en cas de diabète gestationnel:

  • changer ses habitudes alimentaires;
  • pratiquer une activité physique régulière (sous contrôle médical);
  • diminuer les portions alimentaires et adapter le rythme des repas.

Le diabète gestationnel, lorsqu’il est identifié, peut être maîtrisé et n’aura que peu d’effets secondaires pour la mère et le développement du fœtus. Il est toujours préférable de bénéficier d’un suivi de grossesse régulier et de demander conseil auprès de son médecin.

Sur le même sujet