Le recyclage industriel des couches jetables bébé

Les couches de votre bébé comme prochaine source d'énergie ? Quand le recyclage s'attaque aux couches, peut-on encore parler d'énergie propre ?
55

Le Royaume-Uni a livré bien des batailles au cours des siècles. Voici que les anglais se lancent courageusement dans une guerre verte : le problème écologique généré par les couches bébé jetables.

Un bébé utilise 6.000 couches durant les deux premières années de sa vie

Si ce chiffre est effarant pour le budget des nouveaux parents, il l’est aussi en termes de recyclage et d’environnement. L’utilisation des couches jetables a connu une augmentation constante au cours de ces vingt dernières années du fait de leur commodité.

Ainsi, on a appris cette semaine que les sociétés Versus Energy et Knowaste , deux compagnies spécialisées dans le recyclage des déchets, viennent de s’associer pour construire la première usine de recyclage des couches jetables, en Angleterre. L’usine sera située dans une région qui était autrefois le cœur de la révolution industrielle. La nouvelle usine de recyclage va pouvoir produire sa propre énergie grâce à une énergie durable générée par les matières organiques provenant des couches jetables. Les déchets organiques représentent seulement 2% des matériaux dans les couches jetables usagées. Quant est-il des autres 98%?

Une tonne de déchets avant qu’un enfant ne «devienne propre»

Le reste des couches sera séché, stérilisé, et séparé en pâte à papier et en plastique réutilisables. L'utilisation finale de ces matériaux n'a pas encore été annoncée, mais basé sur l'expérience de Knowaste , la production pourrait servir pour en pâte à papier réutilisable et aseptisée et en composants plastiques (semelles de chaussures, papier peint et autres). Versus Energy et Knowaste possèdent des technologies brevetées.

Une étude* a mise à jour l’impact des déchets générés par les couches sur le réchauffement climatique de la planète.

Une révolution verte : un défi mondial

Cette action contre ce fléau écologique existe déjà dans d’autres pays. Le Canada et l’Australie ont déjà planché sur le sujet et il semble qu’un mouvement mondial dans les pays industrialisés soit en marche ; il s’étend aussi aux autres produits hygiéniques absorbants.

La nouvelle usine de recyclage sera située dans la ville de West Bromwich à Birmingham, dans l’ancien bassin minier qui fut au centre de la révolution industrielle en Angleterre. Avec la nouvelle usine de recyclage, West Bromwich ouvre la voie à une nouvelle révolution verte qui met l'accent sur les énergies durables et des produits nés du recyclage.

Ces deux compagnies, leaders au niveau mondial, se concentrent sur la lutte contre les déchets principalement les couches jetables pour bébé, les doublures de caisse, les produits d'hygiène féminine, les produits pour incontinence pour adultes et personnes handicapées, et les déchets liés aux hôpitaux. Avec une augmentation du vieillissement de la population mondiale et le développement des produits jetables ce flux de déchets deviendra bientôt un torrent.

La compagnie Clean Tech **, basée aux Etats-Unis, a déjà franchi l’étape suivante depuis quelques années, en recyclant les couches jetables bébé pour produire de l’éthanol comme énergie.

En attendant les nouveaux parents peuvent faire preuve de civisme afin de sauver notre planète bleue et commencer la révolution verte à la maison, en utilisant de couches textiles pour bébé au lieu des couches jetables.

Références :

* Conclusions de l'étude (texte anglais)

** http://gas2.org/2008/06/06/cleantech-biofuels-to-turn-dirty-diapers-into-ethanol/

Sur le même sujet