Pica et grossesse

Cette étrange maladie se traduit par des envies alimentaires inhabituelles. Quelles en sont les conséquences pendant la grossesse ?
232

Le pica

Le pica se manifeste par l’ingestion de substances non nutritives, telles que la craie, la terre, des glaçons, de la lessive, la mousse industrielle, du papier, en autre. Ce trouble alimentaire touche environ 10% des enfants, principalement entre l’âge de 1 et 5 ans. Cette pathologie régresse en général spontanément à l'adolescence. Son évolution peut parfois se compliquer et générer des troubles intestinaux (occlusion, parasite digestif, etc.).

Les experts s’accordent à dire que le pica est plus répandu dans la population qu’on ne le pense, mais reste souvent caché. Environ une femme sur trois en souffrirait. Etonnement, le pica fait partie des complications possibles de la grossesse. Que savons-nous exactement à propos de cette étrange habitude ?

Pendant la grossesse

Les envies alimentaires sont courantes pendant la grossesse ; typiquement elles se manifestent sous la forme de glaces, fraises ou condiments, etc. Cependant pendant la grossesse, certaines femmes déclenchent des envies alimentaires troublantes. Même si ce trouble du comportement alimentaire est bien connu des spécialistes, ces répercutions sont différentes lorsqu’il touche les femmes enceintes. Les symptômes disparaissent habituellement après la naissance de l'enfant.

Aux Etats-Unis, les recherches ont montré que dans les communautés rurales environ 38% des femmes sont atteintes de pica et principalement dans les milieux noirs américains. Il semble que les minorités soient plus à risque de développer le syndrome.

Les causes du pica pendant la grossesse

Le pica semble se développer plus souvent chez les femmes anémiques (insuffisance en fer). Cependant, cette théorie est difficile à prouver puisque toutes les femmes souffrant du pica ne sont pas anémiques. En effet, les experts se demandent quel est l’élément déclenchant : le pica ou l’anémie. Les recherches nous amènent à penser que le pica pourrait être causé par un complexe cocktail biochimique, culturel et psychologique. Les chercheurs déplorent le manque d’études fiables à ce sujet. Elles ont été principalement réalisées à l'étranger.

Les conséquences

Les femmes souffrant de pica satisfont leur appétit en se remplissant de substances non-nutritives et sont alors en danger de ne pas absorber les calories nécessaires à une grossesse. La nutrition est un facteur déterminant au bon développement du fœtus et de la grossesse. Il est important de signaler à son médecin ou sa sage-femme, ce trouble alimentaire afin de vérifier l’équilibre de son régime alimentaire.

Références:

Corbett RW, :Pica in pregnancy: does it affect pregnancy outcomes?", The American Journal of Maternal Child Nursing, May-June 2009

Sur le même sujet