Un jour sans viande ou les lundis écolos

Une campagne pour promouvoir les bienfaits écologiques et sanitaires d'un apport alimentaire réduit en produits animaux, une fois par semaine.

Nous sommes tous conscients de l’effet négatif de la pollution sur l’environnement, l’effet de serre et le réchauffement climatique. À cette liste, il faut ajouter nos choix alimentaires, principalement les produits d’origine animale. Le bétail est en effet responsable d’émission de gaz carbonique, de méthane, d’acide nitreux (c’est-a-dire entre 14 et 22% des 36 milliards de tonnes de CO2 produits mondialement chaque année).

Le lundi

L’idée est de réduire l’effet de serre en supprimant la viande de notre assiette une fois par semaine, le lundi. Mais pourquoi avoir choisi le lundi ? D’une façon générale, le lundi est le premier jour travaillé de la semaine pour la plupart d’entre nous, le jour où nous reprenons notre routine après un week-end parfois chargé d’excès alimentaires. De plus, la plupart des individus décident de mettre en action leurs bonnes résolutions (régime, activités physiques, etc.) le lundi.

Ce jour est devenu peu à peu connu au niveau international comme étant le «Jour sans viande». Un jour pour être citoyen du monde.

Un jour sans viande

Meatless Monday ( Un Jour Sans Viande ) est un mouvement international qui a vu le jour en 2003 et dont le but est d’inciter les populations à ne pas manger de viande le lundi, afin d’améliorer leur santé personnelle et celle de la planète.

Cette initiative a été développée aux États-Unis par l’association de The Monday Compaigns Inc. et de l’École de Santé Publique de l’Université de Johns Hopkins (Baltimore USA). Fondé par Sid Lerner, le programme Meatless Monday (Un Jour Sans Viande), reflète les directives données pour une alimentation saine et équilibrée et encourage les Américains à prendre des décisions concernant leur assiette et ce dès le début de la semaine. De nombreuses compagnes similaires se sont développées en parallèle, ayant pour cible des publics spécifiques, dans les années 2000.

En devenant végétarien, un jour par semaine, on diminue son empreinte écologique - pollution, déforestation, pillage des océans, effet de serre, gaspillage de ressources – on améliore sa santé et on participe à améliorer la qualité de la vie des animaux (en réduisant les besoins en élevage). C’est le geste vert le plus efficace que l’on puisse faire.

Campagne mondiale

Le 15 juin 2009, Paul McCartney et ses filles, Stella et Mary, lancent la campagne Meat-Free Mondays ( les lundis sans viande ) au niveau national, en Angleterre. Il utilise alors sa notoriété pour répandre le message du jour végétarien, au niveau mondial. En tant qu’ambassadeur de la campagne, McCartney a tenu à expliquer en personne devant le Parlement Européen, les dangers à venir si nous ne changeons pas tous et rapidement nos habitudes alimentaires.

Des mouvements similaires ont vu le jour en Australie. Ghent, en Belgique devient la première ville à instituer officiellement la Journée sans Viande. Certains pays, comme la Hollande se font remarquer en mettant en place le «Donderdag Veggiedag» (le jeudi végétarien), Israël introduit Sheni Tzimchoni (Un Jour Sans Viande) et le 6 avril 2010, San Francisco prend les devants et officialise le lundi comme étant le Vegetarian Day (jour végétarien). Le Canada, la Polande, le Brésil, la Finlande, Taiwan, se sont aussi lancés dans la campagne.

La France a joint le mouvement récemment avec de nombreux événements et sites Internet pour aider les nouveaux adhérents à planifier des menus et repas végétariens. Le 20 mars a été déclaré « un jour sans viande ». Certaines mairies, entreprises et restaurants universitaires jouent le jeu en facilitant l’accès au jour végétarien.

Alors, lundi prochain, quel sera votre menu ?

Plus d'infos

http://www.lundisansviande.net/pourquoi-le-lundi/

http://www.mondaycampaigns.org/

http://www.vegetarisme.fr/_pdfs/Communique_2009-06-UnJourSansViande.pdf

Sur le même sujet