La nouvelle dimension 3DS

Nintendo a toujours été un constructeur à la pointe de l'innovation. Après la révolution de la Wii, le constructeur nous offre la 3ème dimension.

Officiellement, il n'existe pas de guerre des consoles. Cela dit, les chiffres sont toujours comparés pour savoir qui arrive à écraser la concurrence. A ce petit jeu, Nintendo excelle en la matière. Si depuis l'arrivée de la Wii, le constructeur pourrait faire de l'ombre à la multiplication des petits pains de Jésus, il est une catégorie dans laquelle il ne s'est jamais fait crucifié. En effet, précurseur des consoles portables, jamais la firme n'a été inquiétée par ces concurrents d'un temps. Depuis l'arrivée de la DS et ses multiples versions améliorées, les mises à jour successives commençaient à tourner en rond. C'était pour mieux enfoncer les portes de l'avenir en accédant à une nouvelle dimension… Une troisième dimension !

Welcome to the twilight zone !

Nintendo a toujours adoré surprendre les joueurs en mettant en avant des fondamentaux techniques qui permettent d'appréhender le jeu vidéo autrement. Une première révolution impactant les salons avec la Wii, une seconde vague se prépare à déferler dans l'univers des portables avec la Nintendo 3DS. Un clin d'œil sur les fonctionnalités de la console suffit pour prendre conscience du petit bijou technologique dont il s'agit. Ne proposant pas moins que de jouer en 3D sans utiliser de lunettes, en profondeur ou par jaillissement, le challenge était de taille. Mais comme tous ceux que Nintendo s'est lancé, il semble avoir été relevé avec autant de savoir-faire et de qualité qu'à l'accoutumée. Il suffit de comparer les graphismes de cette future 3DS avec ceux d'une actuelle DSi pour déjà prendre conscience de cette nouvelle dimension qui les sépare (même si l'effet 3D n'est pas perceptible sur les images, l'intensité est d'ailleurs réglable en fonction de la sensibilité propre à chacun). Une nouvelle ère est sur le point de s'ouvrir et Nintendo en est encore une fois à l'origine.

Le Jeu Vidéo autrement… Encore !

A chaque fonctionnalité correspond une application préinstallée. Autant dire que la liste des atouts de cette Nintendo 3DS est déjà impressionnante sur le papier. Ecrans 3D et tactile mis à part, la console se dote d'un pad circulaire analogique pour permettre une appréhension de la maniabilité beaucoup plus confortable que l'ancestrale croix multidirectionnelle (qui est toujours présente d'ailleurs !). Elle bénéficie également d'un détecteur de mouvement gyroscopique. Avec une caméra intérieure et deux autres extérieures, les possibilités offertes vous permettront de prendre des photos en 3D, de créer de Miis personnalisés (qui seront alors présent dans certains jeux), de profiter des jeux en Réalité Augmentée par l'intermédiaire des cartes associées. Outre les nombreux autres modes s'appuyant sur la fonction photographique, il existe une liste d'applications regroupant, par exemple, un journal d'activité capable de répertorier des données journalières comme le nombre de pas effectués, les jeux consultés, les logiciels utilisés, les pièces de jeu récoltées…

Rétro-compatible avec les titres DS, DSi, DSi XL, il sera également possible de pouvoir voyager à l'époque des Game Boy et Game Boy Color grâce au téléchargement rendu possible par la SpotPass, application qui détectera les points d'accès réseau public pour télécharger ou terminer de télécharger vos commandes hors de chez vous. Associé à celui-ci, le StreetPass récoltera et échangera toute sorte de données (sous forme de Miis pour consulter les profils) concernant les autres utilisateurs croisés sur votre trajet (le tout notifié par un témoin lumineux sur le côté de la console en guise d'alerte qu'il s'agisse du SpotPass ou du StreetPass). Autant d'outils qui affichent les prétentions et l'ambition de cette nouvelle plateforme de jeu à l'image des autres spécificités techniques (lecteur de carte SD, station de recharge, autonomie de 3 à 8 heures en fonction du mode 3D ou 2D employé, stylet télescopique, etc.).

Go, go, gadget aux jeux vidéo ?

Jusqu'à présent, Nintendo s'emploie à énormément communiquer autour du contenu de sa nouvelle console portable, au risque de la faire plus passer pour une boîte à gadgets que de mettre en avant sa réelle innovation qu'est l'accès à la 3D. Il faut dire que de ce côté-là seul un contact direct permet de réellement prendre conscience du potentiel exploité et exploitable. Alors, histoire de combattre le scepticisme naissant face à une liste de fonctionnalités qui rapprochent plus le matériel du dernier téléphone à la mode sans l'option d'appel que d'une console digne de ce nom, rien de tel que de se pencher sur la confiance accordée par les éditeurs tiers et les projets annoncés. C'est là que le projet prend toute son ampleur et démontre à quel point un nouveau cap est franchi dans la puissance des portables. Nintendogs+Cats relèguent son prédécesseur au rang d'antiquité. Pilotwings Resort associe admirablement la nostalgie de la Super Nintendo et le renouveau d'une mode Wii. Super Street Fighter IV 3D Edition se pose en véritable démonstration du potentiel technique de la console. Mais il faut aussi compter sur d'autres titres ambitieux comme Dead or Alive Dimensions, SteelDiver, The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D, Kid Icarus : Uprising, Metal Gear Solid Snake Eater, PES 2011 3D, Ridge Racer 3D, Lego Star Wars III : The Clone Wars, Resident Evil The Mercenaries 3D, Resident Evil : Revelations, The Lapins Crétins 3D… Autant de projets qui démontrent d'ores et déjà le potentiel détenu par ce qui s'avère être une réelle console digne de ce nom. L'avenir saura montrer si ce dernier sera exploité comme il se doit pour ravir les appétits qui sont dès à présent déchaînés. Vous mettrez-vous à table le 25 mars prochain pour profiter de cet alléchant menu à 249,99 €uros ?

Sur le même sujet