Le LIET, l'Eurovision des langues minoritaires d'Europe

Une manifestation musicale quasi-inconnue vient de se tenir à Lorient, en Bretagne. Elle permet aux langues régionales de se faire connaître.
10

La 7e édition du Liet International s'est tenue le 27 novembre, pour la première fois en France, dans le Morbihan, en présence de 11 pays. Il est considéré comme l'Eurovision des langues minoritaires : « concours de chansons, destiné aux groupes, artistes contemporains présentant de nouvelles chansons en langue minoritaire » ( Liet International )

Le Liet International

Bien que peu connu dans l'Hexagone, ce concours existe depuis 2002 : « Le Liet International a été imaginé et créé en Frise par la Fondation Liet en 2002. Depuis, il est devenu l’un des principaux événements de promotion des langues minoritaires auprès du grand public et bénéficie d’une large couverture médiatique dans toute l’Europe. » (Liet International).

Il est interdit de chanter en anglais.

Concernant la large couverture médiatique, celle-ci n'a visiblement pas encore recouvert la France, contrairement au manteau neigeux !

Des langues menacées

Les onze heureux candidats ont été sélectionnés parmi 46 parlant 26 langues minoritaires de toute l'Europe. Ils représentent des langues comme le féroïen parlé par 48 000 personnes ou encore le vepse, langue finno-ougrienne menacée parlée par 4 000 locuteurs en Karélie russe. D'autres langues ont un auditoire plus conséquent comme le breton ou le frioulan avec plusieurs centaines de milliers de locuteurs, mais elles restent en danger.

Les onze candidats du Liet 2010

L'espace Cosmao-Dumanoi de Lorient a accueilli cette années les artistes suivants :

  1. Rachel Walker, Fada Bhuam (Ecosse)
  2. Orka , Rumdardrongurin (Iles Féroé)
  3. The Temporary, Cupan Toast (Irlande)
  4. Mafia Gallega, Billarda Sempre (Galice)
  5. Jousnen Jarved, Verrez Tullei (Karélie, Russie)
  6. Xera, groupe lauréat du Premiu al Meyor Cantar (Asturies)
  7. Pia Maria Holmgren, gagnante du Sámi Grand Prix, (Norvège)
  8. Equal Souls, gagnant du Liet 2010, Frise, (Pays-Bas)
  9. Stéphane Casalta, lauréat du concours de chansons Suns (Corse)
  10. Resistance in Dub , lauréat du prix du public au concours Suns (Frioul)
  11. Dom Duff (Bretagne)

Victoire des Iles Féroé et du Frioul

Orka , les Féroïens et R.esistance in Dub, les Italiens on remportés l'édition 2010 du Liet.

Orka (prix du jury) avait déjà participé aux 30 ans des Transmusicales de Rennes avec le chanteur breton Yan Tiersen.

« Choisi par un jury de professionnels, Orka offre la particularité de fabriquer ses instruments avec du matériel récupéré. Ils concoctent leur musique industrielle, habituellement très urbaine, en pleine nature.» (Le Monde du 28 nov. 2010)

R.esitance in Dub (prix du public) existe depuis 2006. Il mêle subtilement musique traditionnelle et electro dub reggae. Leur titre « Fieste » s'est terminé par Le musiche e amplifiche el gno sium di libertât (La musique amplifie mon rêve de liberté).

La prochaine édition du Liet International, se déroulera dans le Frioul (Italie) en novembre 2011.

Les précédents gagnants du Liet International

2002, Ljouwert:

Pomada – Catalunya - deux prix

2003, Ljouwert:

Transjoik – Sápmi/Lapland – prix du jury

Gwenno – Cornwall – prix du public

2004, Ljouwert:

Niko Valkeapää – Sápmi/Lapland – deux prix

2006, Östersund:

Johann Kitti & Elin Sara Bähr – Sápmi/Lapland – prix du jury

Liza – Occitania – prix du public

2008, Lulea:

Jacques Culioli – Corsica – deux prix

2009, Ljouwert:

SomBy – Sápmi/Lapland – prix du jury

Dr. Drer & CRC Posse – Sardegna – prix du public

Sur le même sujet