Arthur Rimbaud : 20 octobre 1954 naissance d'un poète atypique

L'oeuvre littéraire de Rimbaud, brève mais néanmoins fulgurante expérience poétique, marquera d'une empreinte vivace l'avenir de la poésie française.
7

Afin de mieux comprendre et appréhender ce poète hors norme et moderne, parcourons l'intimité de sa vie de jeune adulte.

Arthur Rimbaud : un poète rebelle

Ce doux rêveur aux idées sombres supporte mal les contraintes imposées par sa famille, la société, son collège et adopte très jeune des idées révolutionnaires. Dès 1870, à l'âge de 16 ans, il écrit ses premiers essais, vivement encouragé par son professeur de rhétorique, puis par Verlaine avec qui il entretient une relation amicale privilégiée. Après plusieurs fugues, il rejoint son ami Verlaine à Paris en 1871. Il est alors introduit dans les milieux littéraires et fréquente le haut lieu de la bourgeoisie parisienne. Verlaine, de 10 ans son ainé, tombe sous le charme de Rimbaud et le suit dans ses pérégrinations vagabondes. Il sera tiraillé entre l'amour pour sa femme Mathilde et sa passion amoureuse pour son jeune amant. De son côté, Rimbaud considère leur homosexualité, étalée au grand jour, comme une expérience primordiale dans son cheminement de la connaissance.

En 1872, Rimbaud décide Verlaine à l'accompagner dans un voyage à travers la Belgique et l'Angleterre. Ces voyages se révèlent une expérience négative pour Verlaine qui sombre dans l'alcool, perd son emploi et abandonne sa femme Mathilde tant aimée. Ces dépravations aboutissent à un drame : Verlaine, ivre et ne supportant pas d'être quitté par Rimbaud, le blesse à coup de révolver et est incarcéré deux ans en Belgique. Pendant cette période sombre, Rimbaud rédige une partie de son oeuvre célèbre intitulée les "Illuminations".

A partir de 1875, Rimbaud cesse d'écrire et erre de pays en pays. Il fonde finalement, en collaboration avec une maison de commerce, un comptoir en Abyssinie.

Il est rapatrié à Marseille, malade et meurt en 1891, à l'âge de 37 ans.

Une richesse d'écriture en peu de pages...

La vie littéraire de Rimbaud peut se diviser en trois périodes distinctes, dont les deux points centraux sont sa passion pour Baudelaire et ses voyages.

Ses premiers poèmes sont ceux d'un adolescent qui se cherche : «Le Dormeur du Val», «Ophélie », «Le Buffet», «Le Bateau Ivre»...

La deuxième période reflète sa passion pour Verlaine résumée dans l'oeuvre intitulée «Une saison en enfer». Le thème de la folie est omniprésent dans ses écrits. Ce recueil de poèmes en prose est rédigé en juillet 1873, suite à une période de crise tumultueuse dans la vie du poète.

La dernière période semble se clôturer avec le poème les «illuminations» dans lequel il souligne le mystère poétique. Ce recueil de 57 poèmes en prose ou en vers libres est composé entre 1872 et 1875. Après cette date, il se limitera à écrire des correspondances privées ou commerciales.

Arthur Rimbaud écrit ses premiers poèmes à quinze ans et ses derniers à vingt ans, sur une période donc très courte. Ses convictions littéraires se résument à une mission précise du poète : être un «voyant». Une phrase tirée de la lettre du «Voyant» synthétise son inspiration et chemin poétiques «Le poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens».

Bien que son oeuvre soit aussi courte que sa vie, elle est dense et riche. Rimbaud, figure emblématique d'une époque, donne toutes les lettres de noblesse à la poésie française.

D'après les sources Wikipedia

ANNIV2

Sur le même sujet