Les poupées anciennes : caractéristiques et estimation

Ces figurines sont fascinantes de réalité. Analysons leurs particularités à travers la "Maison Jumeau", un des plus fameux fabricants du XIXe siècle.
375

Le terme "poupée" aujourd'hui évoque un jouet, un objet de consommation très banal offert aux petites filles lors des fêtes. En revanche, pour les collectionneurs, quand on parle de poupées, cela évoque une autre image : des pièces anciennes qui représentent la beauté, la délicatesse, la fragilité, la rareté. Il est très difficile de trouver ces poupées de collection, surtout en bon état, car souvent les ravages du temps les ont endommagées. Les belles pièces sont de ce fait très rares et donc onéreuses.

Quelles sont les particularités de cette fabrication d'un autre temps, à travers l'appréciation du travail de l'un des plus fameux fabricants français du XIXe siècle, la maison Jumeau.

Pierre-François Jumeau : le père de la poupée de porcelaine

Pierre-François Jumeau créa, vers 1860, le "bébé-Jumeau", mondialement connu des grands collectionneurs. Son travail est d'une qualité rare et d'une finesse extrême ce qui permet à la maison Jumeau de connaître ses heures de gloire. C'est une affaire de famille, car son fils reprend le flambeau de l'entreprise dans les années 1870. Cette entreprise obtient une telle renommée qu'elle participe à l'exposition universelle de 1900 et qu'elle remporte des prix lors d'expositions internationales. La demande nationale et internationale favorise la prospérité de nouveaux petits métiers. En effet, la fabrication de poupées demandent l'intervention de nombreux métiers, artistes et un monde de professionnels gravite autour de cet art.

Caractéristiques des poupées "Jumeau"

La particularité de ces poupées se retrouvent dans les détails et dans les finitions. La tête et les mains sont en porcelaine de Sèvres d'une blancheur presque translucide. Les yeux sont peints avec finesse et le visage est expressif. Le maquillage est prononcé, relevé souvent avec du rouge. La physionomie retracée reflète la période du XIXe siècle et reste un témoignage du passé. Les têtes sont souvent recouvertes de réels cheveux humains d'époque. D'ailleurs, les coiffeurs les récupéraient et les vendaient. Une véritable industrie s'était créée autour de ces fabricants.

Une poupée de marque Jumeau authentique est vêtue de ses habits d'origine conçus et cousus mains. Aucun détail n'est oublié : cela va du chapeau, aux sous-vêtements, aux chaussures. Des véritables bijoux font partie des agréments et ornements comme des boucles d'oreilles, colliers, bracelets...

A quelle valeur peut-on estimer ces bijoux ?

Le prix d'un objet est évalué en fonction de différents critères comme la qualité de la fabrication mais aussi la signature de l'artiste. Les premières poupées fabriquées n'ont pas de signature, ce qui pose un problème d'authentification. Les pièces qui ont le plus de valeur sont celles en biscuit qui sont d'une beauté et d'une finesse remarquables. Le plus petit prix est de l'ordre de 1500 euros et ensuite cela dépend du marché de l'offre et de la demande.

De nombreuses copies existent, comme toujours dans le domaine de l'art. Seul un certificat délivré par un professionnel peut vous garantir l'authenticité de la pièce.

Ces figurines rares et fragiles circulent de façon très privée et sont souvent très rarement exposées à la vente. Leur place est encore dans des collections privées ou dans des musées.

A lire également : Brocante comment reconnaître les "faux et copie s"

Sur le même sujet