L'ortie : ses vertus pour notre santé et notre jardin

Cette plante a d'incroyables vertus médicinales reconnues. Qu'en est-il du purin d'ortie pour traiter nos jardins dans le respect de l'environnement?

Ces dernières années, l'ortie a defrayé la chronique, notamment parce que son purin (décoction de la plante) a été interdit. Cette interdiction a soulevé les vives protestations de la part des écologistes fervents défenseurs des méthodes bio pour les cultures. Les jardiniers amateurs bénéficiaient d'une tolérance, mais les agriculteurs professionnels étaient soumis à de fortes amendes en cas d'utilisation. Et pourtant, son utilisation diminuerait considérablement les pesticides et autres produits néfastes pour l'environnement.

Contre toute attente, le ministère de l'Agriculture a annoncé ce 20 avril 2011 que le purin d'ortie devrait bientôt être autorisé à la commercialisation. En réalité, sa légalisation se heurtait à un problème d'homologation. Alors pour remédier à ces règles strictes européennes, le ministère de l'agriculture a demandé l'inscription de l'ortie sur la liste européenne des "substances de base". Cela permettra désormais d'autoriser la mise sur le marché du purin d'ortie (cf : article purin d'ortie ).

L'ortie : qui s'y frotte s'y pique

L'ortie est une plante vivace très répandue dans les champs et prolifique. Ses poils urticants contiennent de l'acide formique qui irrite la peau à son contact. Ils sont aussi fragiles que du verre. On peut soulager les piqûres des orties en y frottant du plantain (c'est une plante à feuille ronde qui pousse généralement près des urticacées). Pas la peine de la cultiver dans son jardin, il suffit de se promener et de se baisser pour la ramasser (sans oublier les gants bien entendu!).

Vertus médicinales

Redoutée pour ses piqûres, l'ortie est appréciée depuis longtemps pour ses vertus bienfaisantes. La partie aérienne de l'ortie est très riche en vitamines (B2, B5, acide folique...), en minéraux (fer, magnesium), en oligo-éléments (cuivre, zinc...), en acides aminés et protéines. La présence de fer et de vitamines du groupe B la destine aux problèmes de cheveux ternes et d'ongles cassants. Elle est également utilisée pour ses vertus reminéralisantes pour favoriser le bien-être articulaire et osseux. Il est possible de se faire conseiller par un pharmacien ou par des magasins spécialisées.

Quelques recettes à faire soi-même

  • Soupe aux orties

- 500g de feuilles d'orties - choisir les feuilles en haut des tiges ne pas mettre les racines !

- pommes de terre ; carottes

- beurre ou crème fraîche, sel poivre etc., selon les goûts de chacun

Bien rincer les feuilles d'ortie et procéder à une soupe classique (je vous fais grâce de l'explication!).

  • Purin d'ortie
purin d'ortie

Sur le même sujet