Les débuts difficiles de la République française

Histoire des hommes politiques qui ont gouverné la France entre la Première République et la chute du régime de Vichy, en 1944.
4

La République naît, en France, durant la Révolution française, en 1792, mais le chemin est long avant que le système républicain ne s'installe durablement.

La Première République (22 septembre 1792-18 mai 1804)

La Première République commence le 22 septembre 1792, lors de l'abolition de la monarchie. Cependant, elle n'a jamais été officiellement proclamée. Le 25 septembre 1792, la Convention nationale déclare que la République française est une et indivisible. Le système électoral n'est, à l'époque, accessible qu'aux hommes pouvant payer l'impôt. La Première République se décompose en trois périodes :

  • La Convention (22 septembre 1792-26 octobre 1795) : le pouvoir est alors entre les mains du Comité de salut public dirigé par les Montagnards.
  • Le Directoire (26 octobre 1795-9 novembre 1799) : le pouvoir exécutif est tenu par cinq directeurs : Reubell, Barras, La Révellière Lépeaux, Carnot et Letourneur. Ils sont nommés par le corps législatif.
  • Le Consulat (10 novembre 1799-18 mai 1804) : le régime est dominé par le premier consul, Napoléon Bonaparte.

Napoléon Ier dirige alors la France jusqu’à ce qu’il soit déchu par le Sénat, le 2 avril 1814. A cette date, Louis XVIII prend le pouvoir et la France entre alors dans l’ère de la Restauration, jusqu’en 1830. Puis, à la faveur d'une révolution, les Trois Glorieuses, Louis-Philippe devient roi des Français. Il est chassé du pouvoir sous la pression populaire, en 1848.

La Deuxième République (24 février 1848-2 décembre 1851)

La Deuxième République est proclamée le 24 février 1848, à la suite d'une révolution populaire. Elle instaure, pour la première fois dans le pays, le suffrage universel masculin et abolit l'esclavage.

Louis-Napoléon Bonaparte est élu président de la République, le 10 décembre 1848.

Ne pouvant être réélu, il organise un coup d’Etat le 2 décembre 1851. Il ordonne la dissolution de l’Assemblée législative et prépare une nouvelle Constitution. Le Second Empire est proclamé le 2 décembre 1852. Louis-Napoléon Bonaparte devient Napoléon III. Celui-ci règne jusqu'à la défaite de Sedan, le 4 septembre 1870, date à laquelle il est déchu de son titre à la suite de la capitulation de la France, alors en guerre contre la Prusse.

La Troisième République (4 septembre 1870-11 juillet 1940)

Un gouvernement provisoire est formé après la défaite et l’arrestation de Napoléon III. Léon Gambetta proclame, depuis le jardin des Tuileries, à Paris, l’avènement de la Troisième République, le 4 septembre 1870. Mais l’instabilité règne, royalistes et républicains se déchirent. Il faut attendre le 30 janvier 1875 pour que la Troisième République soit définitivement adoptée par l’Assemblée nationale.

Les Présidents de la Troisième République :

  • Adolphe Thiers (17 février 1871-31 août 1871)
  • Adolphe Thiers (31 août 1871-24 mai 1873)
  • Patrice de MacMahon (24 mai 1873-30 janvier 1879)
  • Jules Grévy (31 janvier 1879- 30 janvier 1886)
  • Jules Grévy (31 janvier 1886-2 décembre 1887)
  • Sadi Carnot (3 décembre 1887- 25 juin 1894)
  • Jean-Casimir Périer (27 juin 1894-16 janvier 1895)
  • Félix Faure (17 janvier 1895-16 février 1899) décès
  • Emile Loubet (18 février 1899-18 février 1906)
  • Armand Fallières (18 février 1906-18 février 1913)
  • Raymond Poincaré (18 février 1913-18 février 1920)
  • Paul Deschanel (18 février 1920-21 septembre 1920) démission
  • Alexandre Millerand (23 septembre 1920-11 juin 1924)
  • Gaston Doumergue (13 juin 1924-13 juin 1931)
  • Paul Doumer (13 juin 1931-7 mai 1932) assassiné
  • Albert Lebrun (10 mai 1932-10 mai 1939)
  • Albert Lebrun (10 mai 1939-11 juillet 1940)

Le régime de Vichy (11 juillet 1940-25 août 1944)

En 1940, la France est en guerre contre l'Allemagne nazie. Le 22 juin, elle reconnaît sa défaite en signant l'armistice, à Rethondes. Le gouvernement de Vichy, dirigé par le maréchal Pétain qui collabore avec les Allemands jusqu'à la Libération, prend les pleins pouvoirs quelques jours plus tard.

  • Philippe Pétain (10 juillet 1940-20 août 1944)

Sur le même sujet