Roland Garros : histoire du tournoi de tennis de 1928 à 1970

De son inauguration en 1928 par Emile Lesieur, jusqu'à l'aube des années 70, les internationaux de France n'ont cessé d'évoluer.
15

Le stade de Roland Garros a été bati en 1928 pour accueillir la Coupe Davis. Il a été conçu par l’architecte Louis Faure-Dujarric (1875-1943). Il est situé Porte d’Auteuil, non loin du bois de Boulogne dans les hauts de seine. Depuis cette date, il sert à à abriter les internationaux de France qui ont été crée en 1891. Quand on évoque Roland Garros, la première pensée qui nous vient à l’esprit est de savoir qui est Roland Garros. Et bien, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas un champion de tennis.

Qui est Roland Garros ?

Roland Garros est un pionnier de l’aviation. Né le 6 octobre 1888 à Saint-Denis de la Réunion, sur l’île de La Réunion. Le jeune homme sort diplômé de H.E.C en 1908 : il a alors 20 ans. L’année suivante, il devient chef d’entreprise en créant sa propre marque de voiture : « Roland Garros automobiles, voiturettes de sport ». Mais alors qu’il est en vacances en août 1909 près de Reims, il se découvre une passion pour l’aviation lorsqu’il assiste à la grande semaine d’aviation de la Champagne. La vente de son commerce automobile lui permet d’acheter sa première machine volante : une demoiselle Santos-Dumont. Il est engagé pour les cérémonies du 14 juillet 1910 alors qu’il n’a pas encore obtenu son brevet de pilote. Roland Garros part ensuite pour les Etats-Unis afin de faire des galas aériens. Puis il revient en France en 1912 où il bat plusieurs records en vol.Après que la première guerre mondiale est éclatée, il s’engage comme pilote de guerre en 1914. Un an plus tard, suite à une panne alors qu’il est en vol, Roland Garros est contraint d’atterrir en territoire ennemi. Il est aussitôt capturé par les Allemands. Après de nombreuses tentatives d’évasion, il finit par réussir à s’échapper le 15 février 1918 après trois ans de captivité. A son retour en France, Georges Clémenceau tente de le garder auprès de lui en tant que conseiller auprès de l’Etat Major. Mais la passion de voler est trop forte et il veut retourner au combat. Le 5 octobre 1918, à l’issue d’un combat contre des Fokker D.VII, son SPAD explosait en l’air avant de s’écraser sur le territoire de la commune de Saint-Morel, dans les Ardennes. Roland Garros mourut à l’âge de 30 ans. Roland Garros fût un visionnaire et un génial inventeur. Pendant la guerre, il constatera que l’armement de l’aviation française est obsolète. C’est ainsi qu’il sera le premier spécialiste à concevoir à travers un rapport l’élaboration d’un chasseur monoplace.

Le stade de Roland Garros

C’est Emile Lesieur, un ancien joueur de rugby qui fût à l’origine du projet et de la construction du stade Roland Garros. C’est lui qui impose que le nom du stade port le nom de son ami aviateur Roland Garros. Au tout début, la capacité du stade de Roland Garros est de 10 000 places. Il est composé du seul court central. C’est donc sur ce seul court que se déroulent les matches de tennis. Le vainqueur de la première compétition à Roland Garros en 1928 est Henri Cochet qui bât en finale René Lacoste. L’année suivante, René Lacoste prend sa revanche et s’impose contre Henri cochet. Jusqu’en 1932, les victoires se jouent entre Henri Cochet, René Lacoste et Jean Borotra qui règne sur le tennis français. Après une dernière édition en 1939, la compétition s’interrompt à cause de seconde guerre mondiale. Le stade de Roland Garros rouvre ses portes en 1946, avec la victoire en finale du français Marcel Bernard contre Jaroslav Drobny qui remportera la compétition en 1951 et 1952. Par la suite, des joueurs de tennis vont remporte la compétition deux fois consécutivement : Tony Trabert (1954-1955), Nicola Pietrangeli (1959-1960), Rod Laver (1962-1969), ou encore Jan Kodes (1970-1971)

Tags:

Sur le même sujet