Roland Garros : histoire du tournoi de tennis de 1970 à nos jours

A partir de cette période, les internationaux de France ont une réputation mondiale grâce à des joueurs comme Bjorn Borg, John McEnroe ou Rafael Nadal.
63

C’est à partir des années 70 que des changements décisifs des infrastructures interviennent. Les matches de tennis sont retransmis en direct à la télévision ce qui accroît la notoriété de la compétition. En effet, à cette époque on voit naître des futurs champions comme Ilie Nastase qui remporte le trophée en 1973.

Des changements majeurs de la structure de Roland Garros

Mais cette époque va marquer le règne sur la terre battue de Roland Garros du joueur suédois Bjorn Borg, qui gagne le tournoi six fois (1974-1975-1978-1979-1980-1981). Jimmy Connors pour les hommes, ainsi que Martina Navatrilova ou Chris Evert chez les dames font partie des autres champions du moment. A cette période Roland Garros compte désormais 9 courts de tennis. En 1980, le stade inaugure le cours N°1, qui permet d’alléger le court central. Cela permet également de jouer plusieurs parties en simultanés sur chaque cours. Ce nouveau cours à une capacité de 32 518 places. C’est également cette même année que Le village de Roland Garros est inauguré. Il sert de base pour les relations publiques. Cet emplacement permet ainsi aux « villageois » d’accueillir sous les tentes du village les personnalités du sport ou du spectacle, des médias ou encore des affaires qui sont de passage à Roland Garros lors du tournoi. Dans les années 80, les joueurs de tennis qui règne dans le monde entier sont l’américain John McEnroe, le tchécoslovaque Ivan Lend, ou les suédois Stefan Edberg et Mats Wilander.

De nouvelles transformations à Roland Garros

La place des Mousquetaires qui est située devant l’entrée du stade de Roland Garros a été baptisée ainsi en hommage aux « Mousquetaires » le surnom donnés aux quatre grands champions de tennis des années 20 : Jacques Brugnon, René Lacoste, Jean Borotra, et Henri Cochet. La place des Mousquetaires est inaugurée le 26 mai 1989 par Philippe Chatrier, le président de la Fédération Française de Tennis de l’époque. Quelques années plus tard en 1994 est inauguré le court Suzanne Lenglen qui a une capacité de 9954 places. Ce court présente la particularité d'abriter en sous-sol une fosse d'eau qui permet à la terre de conserver un certain taux d'humidité. Il est baptisé ainsi en hommage à Suzanne Lenglen (1899-1938) la première championne internationale de tennis de l’histoire. Elle remporta le championnat de France (1920-1921-1922-1923) ainsi que les internationaux de France (1925-1926). La championne a mis un terme à sa carrière en 1926 et mourût d’une leucémie en 1938.

En cette même année 1994, on inaugure l’allée Marcel Bernard en hommage au champion de tennis français qui vient de disparaître qui fût vainqueur de l’épreuve en Simple et en Double des Internationaux de France en 1946. En l’an 2000, Le court central est rebaptisé cours Philippe Chatrier en mémoire de Philippe Chatrier qui fût Président de la Fédération Française de Tennis de 1973 à 1993. La capacité du cours Philippe Chatrier est désormais de 14 840 places.

Roland Garros aujourd’hui

En parallèle de la compétition, Roland Garros a désormais ses lettres de noblesse en matière gastronomique. Le grand chef cuisinier Marc Veyrat a ouvert le restaurant « le Roland Garros » en 2005 dans le prestigieux Pavillon Fédéral en plein cœur du stade, un cadre d'exception face au court central, ambiance club-house au charme cosy, une des plus belles terrasses de verdure fleurie de Paris. Trois ans plus tard, les tribunes du court Philippe Chatrier, auparavant nommées tribunes A, B, C et D, sont rebaptisées tribunes Brugnon, Borotra, Lacoste et Cochet et, du nom des quatre Mousquetaires. La tribune Lacoste a été complètement restaurée entre l'été 2007 et le mois d'avril 2008. Sa capacité est passée de 2 491 à 2 224 places. Le court Philippe Chatrier offre désormais une capacité globale de 14 840 places. Les internationaux de France ont désormais une réputation internationale.

Le futur de Roland Garros

Roland Garros est désormais le plus grand et plus célèbre tournoi du monde. Les plus grands joueurs du monde s’affrontent sur la célèbre terre battue chaque année pendant quinze jours, amenant ainsi toujours plus de ferveur et de public du monde entier. C’est pour cela que Roland Garros va de nouveau s’agrandir dans le futur. En 2010, la mairie de Paris a proposé un terrain de 5 hectares pour son extension. Le projet a été accepté par la Fédération Française de Tennis. Le site passera de 8,5 hectares à 13,5 hectares en utilisant une partie des serres d'Auteuil. Le stade va s'agrandir vers l'Est avec 60 % de surface en plus. Un nouveau court de 5000 places sera construit sur endroit occupé actuellement par les serres. Le court N°1 sera détruit pour laisser place à une vaste esplanade d'accueil. Quand au célèbre court central, il sera doté d'un toit qui protège de la pluie. La FFT ne sera pas propriétaire du stade, mais pourra profiter d'un bail étendu à 99 ans. La redevance qui est de 1,6 million d'euros par an, va augmenter dès 2012, mais reste modeste (environ 3 millions d'euros jusqu'en 2015). Elle doit ensuite évoluer en fonction du chiffre d'affaires de la FFT pour une estimation chiffrée entre 5 et 7 millions d'euros par an.

Tags:

Sur le même sujet