Baseball : un jeune Français bientôt professionnel aux Etats-Unis

Le Franco-Cubain Andy Paz Garriga, 18 ans, joueur à Toulouse, évoluera dès 2012 au sein de la franchise des Oakland Athletics. Portrait d'un jeune talent.

Et de trois ! Après Joris Bert (Los Angeles Dodgers) et Frédéric Hanvi (Minnesota Twins), Andy Paz Garriga est le troisième Français à signer un contrat professionnel aux Etats-Unis. Le Toulousain de 18 ans s’est engagé en faveur des Oakland Athletics, une franchise de la Ligue Majeure, moyennant une prime de 50 000 dollars à la signature, plus 40 000 dollars pour financer ses études. Il ne rejoindra sa nouvelle équipe qu’en 2012, une fois passé son baccalauréat.

Un Cubain arrivé en France en 2007

Né à la Havane en 1983, Andy Paz Garriga a quitté Cuba pour s’installer en France en 2007. Il vit à Toulouse avec son père, sa belle-mère, son frère et sa grand-mère. Sa mère et sa sœur vivent quant à elles toujours à Cuba. Après avoir découvert le baseball à la Havane, au sein des clubs de San Miguel et de 10 de Octuber, il porte actuellement les couleurs des Tigres de Toulouse , une équipe promue en 1994 dans le championnat de France élite et devenue vice-championne de France en 2006.

« Un garçon bourré de qualités humaines »

Evoluant au poste de receveur (catcher), Andy Paz Garriga fait l’unanimité autour de lui. « C’est un garçon bourré de qualités humaines », synthétise Boris Rothermundt, coordinateur du Pôle France où se poursuit sa formation. « Andy est un joueur complet. Il a de grandes qualités physiques, avec un très bon sens du jeu », détaille encore son entraîneur, qui met également en avant « sa régularité à la frappe et sa marge de progression physique ».

Il devra faire ses preuves en Rookie League

En 2012, Andy Paz Garriga mettra un premier pied dans sa nouvelle carrière américaine en se frottant aux joutes de la Rookie League , en Arizona. Une sorte d’antichambre de l’élite où il aura pour mission d’apprendre le métier autant que de soigner des statistiques qui seront surveillées de très près. Mais Andy a en a l’habitude, lui qui jusqu’ici était régulièrement supervisé par un scout en charge du recrutement pour la franchise des Oakland Athletics.

Les Oakland Athletics, une franchise plus que centenaire

Créée en 1901 à Philadelphie, cette franchise a une première fois emménagé à Kansas City en 1955 avant de s’établir à Oakland en 1968. Elle a remporté à neuf reprises les World Series , dont la dernière fois en 1989. Les A’s évoluent dans la division Ouest.

Un rêve qu’il poursuivait depuis l’âge de neuf ans

« C’est la première étape de mon rêve qui se réalise, réagit Andy Paz Garriga. Depuis l’âge de neuf ans, j’ai l’ambition de jouer au plus haut niveau. » Il est vrai que le baseball est un sport très populaire à Cuba. Beaucoup moins en France, où seules huit équipes disputent le championnat de première division. De fait, la promotion d’un ambassadeur de premier plan est attendue comme un booster du côté de la Fédération française. « Cette nouvelle nous montre encore une fois qu’il y a des jeunes talentueux et pleins d’avenir en France », se réjouit le président de la Fédération, Didier Seminet.

Andy Paz Garriga peut-il bonifier l’équipe de France ?

Le défi pour le baseball tricolore sera désormais de parvenir à maintenir Andy Paz Garriga en son giron. « J’espère que nous verrons Andy pendant sa carrière professionnelle, indique Boris Rothermundt. Il peut guider l’équipe de France vers de bons résultats ». L’équipe nationale a enregistré sa meilleure performance à l’international en terminant troisième des championnats d’Europe 1999. Depuis, elle a pris à deux reprises la cinquième place européenne (2005 et 2007) et fini deux fois à la quinzième place des championnats du monde (2001 et 2003).

Peu de licenciés, mais des résultats internationaux encourageants

Mais c’est surtout du côté de la nouvelle génération que lorgne le baseball français. L’équipe de France des moins de 21 ans avait fini en 2006 sur le podium des championnats d’Europe, tout comme les cadets la même année. Quant aux juniors, tractés par Andy Paz Garriga justement, ils avaient eux aussi empoché le bronze européen de leur catégorie d’âge en 2009. Pas si mal pour un sport qui ne compte que 200 clubs dans l’hexagone représentant à peine 8500 licenciés.

Source principale : site de la Fédération française de baseball et de softball.

Sur le même sujet