F1 - Grand Prix d'Allemagne 2011: Lewis Hamilton is back!

A la rue en Grande-Bretagne, les Mclaren font leur retour au premier plan. Avec Sebastian Vettel au pied du podium, le championnat prend une autre tournure.

Quel retournement de situation! Aucune Red Bull sur les deux premières marches du podium, c'est du jamais vu cette saison. Lewis Hamilton et Fernando Alonso prouvent que battre les Red Bull à la régulière est possible. Avec Mclaren-Mercedes et Ferrari de retour au premier plan, la fin de saison s'annonce palpitante. Surtout que le Grand Prix d'Allemagne démontre que Sebastian Vettel n'est pas à l'abri d'une erreur sous la pression. Hamilton et Alonso sont là et bien là. Leur persévérance finira peut-être par payer. Aujourd'hui, Lewis Hamilton a été le meilleur. Récit d'une course qui l'a vu s'imposer de haute lutte face à Fernando Alonso et Mark Webber.

"Le meilleur tour de qualif' de ma vie"

C'est lors de la séance de qualification que le Britannique a porté un premier coup de semonce aux Red Bull. Deuxième, il n'avait plus été à pareille fête depuis le Grand Prix de Malaisie 2011. Et avec la manière. Un chrono plus lent que Mark Webber de 55 millièmes seulement! Lewis est le premier surpris, lorsqu'il sort de sa monoplace. " C'est le meilleur de qualif' de ma vie !", s'exclame le champion du monde 2008 avec un sourire éclatant. " Je ne sais pas comment j'ai fait pour reprendre les quatre dixièmes que j'avais de retard sur Mark avant ma dernière tentative ."

Avec un peu de réussite, il aurait même pu signer sa première pole position de la saison. Quant on compare cet écart à la seconde et demi de retard qu'avait Jenson Button en Grande-Bretagne, on constate le retour au premier plan de Mclaren-Mercedes. Et celui de Lewis Hamilton qui, avec brio, fait taire toutes les critiques sur son pilotage.

Vettel à la ramasse

Auteur d'un départ parfait, Hamilton a pris la tête dès le premier virage. Derrière, Vettel se frotte à Alonso. En délicatesse avec ses règlages, il voit l'Espagnol trouver l'ouverture au septième tour. Ce n'était vraiment pas la journée de l'Allemand, victime d'un tête à queue quelques tours plus tard. En Allemagne, Vettel a été à la peine. Une première cette saison, dont ont bien profité Hamilton, Webber et Alonso pour s'envoler en tête de la course dès les premiers tours. Les trois pilotes vont rester ensemble toute la course, prenant tour à tour le leadership.

Lewis Hamilton va porter l'estocade après la seconde salve de ravitaillements, au trentième tour. En deux actes. D'abord face à Mark Webber, au moment où Lewis est sorti des stands. Il voit l'Australien se porter à sa hauteur à l'extérieur du deuxième virage. Malgré ses pneus froids, le pilote Mclaren-Mercedes garde sa ligne et laisse Webber allait visiter le bas côté. Un tour plus tard, il réussit là Webber a échoué. Fernando Alonso sort des stands et voit Hamilton se porter à sa hauteur à l'extérieur du deuxième virage. Parfaitement sur la trajectoire, le Britannique se faufile avec coeur et prend la tête de la course. Il ne la quittera plus, remportant sa deuxième course cette saison après le Grand Prix de Chine 2011 . Son abnégation a été récompensée, comme Fernando Alonso il y a 15 jours au Grand Prix de Grande-Bretagne 2011 . Il faudra maintenant observer la réaction d'orgueil de Red Bull. Et ce, dès la semaine prochaine, au Grand Prix de Hongrie 2011 qui se disputera sur le circuit du Hungaroring.

Sur le même sujet