Le cinéma, un art qui fait rêver

La magie du cinéma, c'est d'entretenir le rêve sans se déconnecter de la réalité. Le cinéma offre une version imagée et parfois caricaturale de la réalité.
78

Mais le cinéma transcende cette réalité pour générer de la fiction proche des attentes profondes du spectateur. Il devient ainsi une vraie thérapie où chacun trouve, non seulement des explications à ses souffrances mais aussi une panoplie de remèdes ou de solutions.

Les multiples rôles du cinéma

Les premiers contacts de l’enfance sont magiques. L’enfant, blotti dans un large fauteuil, croquant ses popcorns dans le noir, est happé par une succession d’images projetées sur un écran; il est transporté dans son monde préféré, celui des rêves.

Déjà, à ce stade, le cinéma assume plusieurs rôles : c’est un spectacle, un divertissement, un outil pédagogique et un tremplin entre un monde imaginaire idéalisé et la réalité.

Plus tard, l’enfant, devenu adulte, va continuer à trouver dans le cinéma, un monde fictif proche de ses rêves. Mais, baignant dans les réalités de la vie quotidienne, ses attentes seront plus précises. Il va chercher au cinéma des solutions à ses problèmes psychologiques et sociologiques.

C’est ainsi que le cinéma assume aussi un rôle thérapeutique en aidant les êtres humains à faire leur introspection et leur proposer des remèdes issus de l’expérience vécue par d’autres humains, avant eux.

Le cinéma, un outil culturel

L’homme devenu adulte et maître de lui-même, continuera à fréquenter le cinéma pour satisfaire d’autres besoins inhérents à sa condition d’être social.

Désireux de rire, de pleurer, de réfléchir, d’analyser, de comprendre, de critiquer, d’apprendre et d’emmagasiner des connaissances, le citoyen-spectateur va satisfaire la plupart de ces besoins dans le cinéma.

En suscitant l’émotion et la réflexion, le cinéma assume donc un rôle supplémentaire; celui d’outil culturel.

Le cinéma et la propagande

Le revers de cette belle médaille qu’est le cinéma, c’est l’utilisation de ce puissant outil par des régimes dictatoriaux à des fins de propagande.

À la veille de la deuxième guerre mondiale (1939-1945), les dictateurs en place comme Mussolini, Hitler ou Staline vont utiliser la magie du cinéma pour essayer de faire passer leurs idéologies rétrogrades et pour inciter à la violence et à la haine.

Heureusement, même dans ses périodes les plus sombres, le cinéma a toujours trouvé les moyens de dénoncer les abus grâce à des chefs d’œuvre comme «Le dictateur» du génial Charlie Chaplin.

Le cinéma et la censure

Devenu une grand moyen de diffusion grâce à son immense impact sur le public, le cinéma a fini par trouver un ennemi à sa dimension; il s’agit de la censure qui a, de tout temps, cherché à limiter le rayonnement du cinéma. Même si elle a pu nuire à de nombreuses créations, la censure n’est jamais arrivée à étouffer la puissance créatrice du cinéma.

Les relations du cinéma avec les autres arts

Le Cinéma a beaucoup emprunté aux autres arts populaires comme le théâtre, le cirque et surtout la littérature qui lui a fourni de nombreux scénarios réussis.

De plus, après la généralisation du son dans le cinéma, de nombreux opéras ont été adaptés avec succès et ce, depuis le célèbre Don Giovani , de Joseph Losey en 1979.

Mais c’est avec la télévision que le cinéma entretiendra les relations le plus étroites. De nombreux réalisateurs passent du petit au grand écran et vice versa, en transportant avec eux les techniques et les langages spécifiques à chaque univers.

C’est quoi le cinéma?

C’est d’abord un art, à part entière, même s’il existe encore des détracteurs qui lui contestent ce statut. C’est un art dans le sens qu’il a ses propres moyens techniques et intellectuels pour atteindre le plus grand nombre de publics. De plus, les multiples rôles qu’il assume et son immense impact en font un média incontournable.

Le cinéma expose au public un film, c'est-à-dire une œuvre composée d’images en mouvement qui sont projetées sur un écran à une cadence mesurée en nombre d’images par seconde.

Par ailleurs, cinéma est un terme polysémique qui désigne plusieurs réalités. D’abord, la salle ou le bâtiment où le film est projeté. Ensuite, le cinéma désigne la projection d’images sur un écran. Enfin, le mot permet également de cerner l’ensemble des activités liées au cinéma comme son histoire, ses métiers, ses techniques, etc.

Sur le même sujet