Les démons du football français

Une tendance grave commence à s'installer au sein du football français. Elle consiste à se tirer une balle dans le pied. Pas pratique, pour des footalleurs.

Cette tendance masochiste remonte maintenant assez loin dans le temps. On peut dire qu’elle a réellement commencé au début des années 1990 avec le scandale du match Marseille-Valenciennes.

Le scandale OM-VA

En 1993, l’Olympique de Marseille (OM), en battant l'AC Milan, donne à la France sa première Coupe d’Europe des clubs champions. Mais, quelques jours plus tard, éclate un scandale de corruption impliquant l’OM. Trois joueurs de Valenciennes auraient été contactés par des responsables phocéens leur demandant de «lever le pied» pendant le match de championnat OM-Valenciennes.

C’est ainsi que le public français, au lieu de savourer sa grande victoire européenne, a été invité à animer un débat infamant sur un scandale de corruption.

L’OM, de héros, est rabaissé à zéro.

La main de Thierry Henry

Le but qui a qualifié la France contre l’Irlande pour la Coupe du monde 2010 a animé des débats stériles. Qu’elle soit volontaire ou involontaire, cette main a quasiment provoqué un lynchage médiatique et public de l’un des joueurs qui a le plus donné à l’équipe de France.

Plus royalistes que le Roi, les français ont été les premiers à condamner un geste, maladroit certes, mais qui a permis de qualifier la France pour la Coupe du monde.

Thierry Henry, de sauveur, est devenu tricheur.

Les escapades sexuelles de trois internationaux

En pleine préparation pour la Coupe du monde 2010, le football français, au lieu de se mobiliser sur la concentration et la préparation de son équipe en vue de la compétition reine du football, va inviter son public à débattre sur les escapades sexuelles de trois de ses internationaux: Ribéry, Benzema et Govou.

De piliers, ces trois joueurs, sont devenus des fumiers.

Le scandale français de la Coupe du monde 2010

Inconscients de leur rôle de représentants de la France et de leurs responsabilités vis-à-vis du public français, joueurs et staff technique vont donner libre cours à leurs dissensions internes et ridiculiser tout un pays dans une compétition mondiale.

Selon le quotidien L`Équipe, le joueur Anelka aurait insulté son entraîneur Domenech. Il s’ensuivra une véritable débandade qui trouvera son apogée dans une grève ridicule où des joueurs menacent de boycotter un entraînement.

Le plus grave dans ce scandale, c’est qu’il a ridiculisé toute la France et ce, d’autant plus que le parcours de la sélection en Coupe du monde a été lamentable.

La sélection française, un des favoris, s’est fait Hara-Kiri.

L’affaire des quotas

Alors que la France continue de toucher les prébendes de sa belle sélection multiethnique de 1998, et alors que Laurent Blanc a réussi à redorer le blason terni d’une sélection moribonde depuis la Coupe du mode 2010, voilà qu’un nouveau scandale éclate. Laurent Blanc serait impliqué dans des discussions aux relents racistes sur l’application d’éventuels quotas pour les Noirs et les Arabes susceptibles d’évoluer en équipe nationale.

Laurent deviendrait-il un Blanc allergique aux Noirs?

Le football français retrouvera-t-il sa vraie place, un jour?

Cette tendance à l’autodestruction s’arrêtera-t-elle un jour?

Le public français et les puristes de ce sport populaire attendent avec impatience le jour où ce football qui dispose des meilleurs centres de formation et qui a donné au monde Kopa, Fontaine, Platini et Zidane, prenne sa véritable place dans le gotha du football mondial.

Sur le même sujet