Les systèmes de jeu dans le football

Les systèmes de jeu (ou tactiques) ont toujours été révélateurs de l'évolution de la pratique du football dont elles mettent en valeur la beauté.
739

Deux éléments sont essentiels à la beauté du football :

  • D’abord, les qualités techniques et physiques des joueurs qui permettent la réalisation de beaux gestes et de certains exploits;
  • Ensuite, le niveau du jeu collectif qui permet d’assurer le spectacle.
intelligence du jeu

La tactique de jeu, c’est quoi?

Pour simplifier, c’est le mode de placement des joueurs sur le terrain et la manière adoptée pour assurer la coordination entre les trois lignes : défense, milieu, attaque. Elle permet également d’affecter des responsabilités précises aux joueurs, chacun selon le poste qu’il occupe.

Il faut signaler que la pratique officielle du football a commencé en 1863, date de naissance de la fédération internationale de football. À cette époque, le style de jeu appliqué était primaire et s’appelait le «Kick and Rush» (frappe et cours). Le gardien est immobile et n’a pas encore le droit de toucher le ballon avec la main. Tous les autres joueurs vont à la conquête du ballon dans une mêlée générale.

Au début, il y avait le WM

C’est vers le milieu du XX ème siècle qu’apparait la première tactique de jeu; c’était le système WM. Le gardien peut s’aventurer loin de sa cage. Deux demis et deux inters forment un quadrilatère au milieu; il y a aussi quatre défenseurs alignés et deux attaquants.

Le système s’appelle WM car ces deux lettres sont obtenues en traçant une première ligne passant par les défenseurs(W) et une seconde traversant toute l’attaque(M).

Le 4-2-4 du Brésil

C’est de l’une des variantes du WM qu’est né le système 4-2-4. Il a été initié par les hongrois qui l’ont considéré comme la meilleure parade au WM anglais. Ce système sera adopté par les brésiliens, durant la coupe du monde 1958. En effet, le Brésil de Pelé, Vava, Didi et Garrincha va adopter la «Zone» sur 4 lignes : le gardien, quatre défenseurs, deux demis (l’un défensif et l’autre, offensif) quatre attaquants (deux ailiers de métier, un avant centre et un distributeur).

Le Brésil de 1970 va valoriser ce système grâce à des joueurs exceptionnels : Jairzinho(ailier droit), Rivelino(ailier gauche), Tostao(avant-centre) et Pelé(Inter) avec deux demis(Gerson et Clodoaldo).

Mais ce système présente un point faible : le milieu n’est pas suffisamment étoffé; ce qui fait reporter trop de pression sur les défenseurs; c’est ce qui explique son abandon au profit du 4-3-3 plus sécurisant avec trois joueurs au milieu au lieu de deux.

Deux parenthèses importantes : le Catenaccio et le football total

Il y a deux systèmes qui, malgré leur caractère éphémère, ont marqué le football mondial : le Catenaccio italien et le football total hollandais.

Le Catenaccio(le cadenas), initié par l’italien Hélénio Héréra, est un système ultra-défensif qui a permis à l’Inter de Milan de briller à l’échelle internationale.

Un cinquième défenseur se place derrière les quatre déjà existants et agit librement; d’où son nom de Libero. Comme son rôle, c’est de cadenasser le secteur défensif, il a donné son nom au système : Catenaccio qui veut dire Cadenas.

Le football total a été initié par l’Ajax d’Amsterdam avec Rinus Michel puis Stephan Kovacs. Dans ce système, toute l’équipe se déplace en une seule vague, portée soit vers l’attaque, soit vers la défense. Ce système exigeait des capacités physiques exceptionnelles, la polyvalence des joueurs et de la cohésion pour l’ensemble de l’équipe.

L’ère du 4-4-2

Ce système, basé sur : quatre défenseurs, quatre demis (un, défensif, un autre, offensif, deux ailiers) et deux avants-centres qui se complètent. L’avantage d’une telle tactique, c’est de favoriser soit l’offensive (quand les deux ailiers deviennent attaquants) soit la défensive(en faisant accomplir aux deux ailiers des fonctions plus défensives); ce qui offre à l’équipe de grandes possibilités de manœuvres selon l’adversaire.

Ce système a engendré des duos mythiques : Bebeto-Romario, Klinsmann-Voller ou Gullit-Van Basten.

Le 4-4-2 s’est ensuite mué en 4-3-3(quatre défenseurs, trois demis et trois attaquants) porté vers la défensive avec deux relayeurs et un récupérateur.

Aujourd’hui, c’est le 4-2-3-1

C’est un système qui vise à dominer le milieu de terrain en utilisant cinq demis : un relayeur, un récupérateur, deux ailiers et un milieu créateur offensif chargé d’animer le jeu et créer les occasions de but. L’attaquant de pointe, épaulé par les trois milieux offensifs, est chargé de la finition.

La plupart des grandes équipes, aujourd’hui, adoptent ce système : Le Réal Madrid(Benzema), Manchester City (Dzeko ou Aguero), Chelsea(Drogba), Arsenal (Van Persie) ou le Bayern(Gomez).

Sources :

  1. France Football, «Le 4-4-2 est-il condamné au haut niveau?», 11 nov. 2011
  2. Le guide français et international du football, édition De Vecchi, 2006
  3. Jean François Gréhaigne, «L’organisation du jeu en football», Activ, 1992

Sur le même sujet