Un club pro de football est-il une entreprise ?

Au vu l'importante masse d'argent manipulée par les clubs professionnels, on est en droit de s'interroger sur le statut de ces organismes.
47

Souvent, les clubs pro sont la propriété de millionnaires qui investissent une grande partie de leur fortune dans le foot, non seulement pour faire des profits mais parfois pour acquérir de la notoriété ou assouvir une passion.

Le conseil d’administration

Le propriétaire constitue en quelques sortes le conseil d’administration ; il nomme un comité qui gère les activités du club. Ce comité est constitué d’une équipe comportant un président, un secrétaire général, un trésorier et des vice-présidents qui gèrent des commissions.

Comme toute entreprise, le club repose sur trois piliers essentiels: des ressources humaines, des ressources financières et des ressources matérielles et infrastructurelles.

Les ressources humaines

Le club pro dispose de quatre types d’employés: les joueurs, toutes catégories confondues; ils constituent les fers de lance du club; le staff technique (entraîneur, médecin, kiné, formateurs, etc.); le personnel administratif (secrétaires, comptables, agents ou agentes de saisie, etc.); le personnel opérationnel comme les chauffeurs, les préposés à l’entretien des terrains, etc.

Les ressources infrastructurelles

Le club dispose d’infrastructures, avec notamment le siège du club, le club house, les stades et terrains de jeu, le centre de formation, les magasins pour vendre les maillots et différentes babioles à l’effigie du club.

Les ressources financières

Pour fonctionner, le club pro a besoin de ressources financières. Celles-ci proviennent, en général, de la billetterie, les droits de diffusion télé, sans parler de la contribution des sponsors, des dons, des ventes de maillots et des gains éventuels sur les transferts de joueurs.

Le club doit, bien sur, faire face à des dépenses dont les principales sources sont les salaires et charges sociales, l’eau et l’électricité, les frais d’entretien et de maintenance des infrastructures, les éventuels pertes sur transferts de joueurs, les règlements aux fournisseurs et aux sous-traitants.

La gestion des clients

Comme une entreprise, le club pro a un produit qu’il vent à des clients. Le club vent un spectacle: le match de foot qu’il propose à un public composé de spectateurs et de téléspectateurs. Certains étant plus passionnés que d’autres, ils deviennent des supporters fidèles qui achètent régulièrement le produit. Ce public génère pour le club des recettes issues de la billetterie et des droits de diffusion télé.

La promotion de l’image

Le club, pour se faire connaitre et vendre son produit au plus large public possible, fait de la publicité et utilise différents systèmes pour fidéliser sa clientèle et acquérir de nouveaux clients. Parmi les moyens utilisés, il y a les cartes d’adhérents, les abonnements, mais aussi les maillots et babioles (porte-clés, fanions, stylos, cravates…) à l’effigie du club.

Selon ses moyens, le club peut avoir un journal, un site web voire une chaine de télévision.

Environnement externe du club

Comme l’entreprise, le club de foot pro entretient des relations avec l’environnement externe constitué de sous-traitants, de fournisseurs, des fédérations nationales, de la FIFA (pour les rencontres internationales), des banques, des associations de supporters, de l’État et des collectivités locales.

La stratégie du club

Chaque année, sur la base des résultats des années précédentes et en vertu de l’état actuel (points forts, points faibles) du club, le conseil d’administration, en concertation avec le comité, va fixer des objectifs pour l’année suivante comme, par exemples, «se classer parmi les trois premiers» ou «remporter un titre». Pour atteindre les objectifs fixés, le club va se doter des moyens nécessaires: il va recruter de nouveaux joueurs et promouvoir un certains nombre de joueurs issus du centre de formation ou des catégories de jeunes.

Le tout sera concrétisé par un plan d’action et un budget prévisionnel.

Quel statut pour les clubs de soccer

Sur la base de l’étude qui vient d’être proposée, il s’avère qu’un club pro de soccer est une véritable entreprise; il dispose de structures analogues et fonctionne selon les mêmes principes.

Son statut dépendra du mode de distribution des bénéfices.

Sur le même sujet