Charles IX, le dernier roman de Jean Teulé paru chez Julliard

Roi de la Renaissance, Charles IX resta soumis à sa mère, Catherine de Médicis, et ordonna, en août 1572, le massacre de la Saint-Barthélemy. Teulé raconte.
13

Charly 9, c'est le surnom que donne Jean Teulé à l'un des plus tristement célèbres des rois de France. D'une constitution fragile, le quatrième des Valois d'Angoulême ne se remettra jamais d'avoir été à l'origine de la mort de milliers de Protestants durant la nuit de la Saint-Barthélemy. Il mourra à 24 ans, le 30 mai 1574, d'une pleurésie qui le fait transpirer "le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné".

Qui est Jean Teulé?

Né en 1953, Jean Teulé est connu du grand public depuis ses participations à des émissions de télévision telles que L'Assiette anglaise ou Nulle part ailleurs . S'il a plusieurs cordes à son arc, notamment la bande dessinée, la télévision et même le cinéma (il est scénariste et a participé à des films en tant qu'acteur), Jean Teulé est avant tout écrivain, une activité à laquelle il consacre tout son temps depuis quelques années.

Il est l'auteur de 13 romans, tous publiés chez Julliard, dont la plupart sont réédités en poche, et dont certains ont déjà fait l'objet d'adaptations filmiques: Rainbow pour Rimbaud (1991), L'île de Pâques (1992), Balade pour un père oublié (1995), Darling (1998, adapté au cinéma par Christine Carrière, avec dans les rôles principaux Marina Foïs et Guillaume Canet), Bord cadre (1999), Longues Peines (2001), Les Lois de la gravité (2003, actuellement joué au théâtre), Ô Verlaine ! (2004), Je, François Villon (2006, Prix du récit biographique), Le Magasin des suicides (2007, traduit dans dix-neufs pays et en cours d'adaptation en film d'animation par Patrice Lecomte, sortie prévue en 2012). Le Montespan (2008, Prix Maison de la presse et Grand Prix Palatine du roman historique), Mangez-le si vous voulez (2009) et Charly 9 (2011).

Charly 9 vu par son éditeur

Il est vrai que Charles IX ne fut pas un roi comme les autres et qu'il n'aurait pas laissé un grand souvenir s'il n'avait ordonné, en août 1572, le massacre de la Saint-Barthélemy, carnage qui horrifia l'Europe, à l'exception du pape et des Espagnols, qui y virent, eux, la bienheureuse volonté de Dieu. Cette décision n'étant pas la sienne mais celle de sa mère, la redoutable Catherine de Médicis, qui utilisa toute sa vie sa nombreuse progéniture pour assouvir son appétit dévorant de pouvoir : dès qu'un de ses fils mourait, elle poussait illico le suivant sur le trône de France. Charles IX avait 22 ans et ne possédait ni la cruauté ni la détermination, ni la force morale d'assumer un crime aussi horrible. Accablé par le poids de sa faute, il sombra dans une folie qui le conduisit en quelques mois à la maladie et à la mort.

Dans ce roman, Jean Teulé décrit les extravagances du jeune monarque: la manière dont il coursait furieusement les lièvres qu'il délivrait dans les appartements de sa maîtresse; comment il massacrait le bétail, la basse-cour et tous les animaux des fermes où le hasard de ses errances le conduisaient; comment il empoisonna une partie de la population en lui offrant du muguet le 1er mai, ce qui, en ces temps de famine, poussait ses sujets à manger ces fleurs vénéneuses qu'ils prenaient pour une sorte de salade; comment il crut remplir les coffres vides du royaume en fabriquant de la fausse monnaie...

La verve de Jean Teulé au service d'un destin hors du commun

Que les puristes ne s'offusquent pas du sobriquet moderne dont l'auteur a choisi d'affubler Charles IX, roi de France de 1560 à 1574, dans son titre. Il raconte, avec un style imagé et plein d'enthousiasme, voire d'une certaine folie qui n'est pas sans rappeler celle de l'époque, les frasques d'une époque troublée et d'un monarque à la fois émouvant et sanguinaire, accablé par le poids de l'Histoire et de responsabilités qu'il n'avait pas la carrure d'assumer. Des débuts hésitants à la fin terrifiante de ce roi pathétique, Jean Teulé décrit de sa plume sensible et imagée une longue descente aux enfers, ponctuée par les événements sanglants et les décisions arbitraires, les complots et les luttes de pouvoir qui agitaient la cour.

Charly 9 , Jean Teulé, Editions Julliard, mars 2011, 232 pages, 19€

Sur le même sujet