Criminalité organisée et mondialisation: définitions et acteurs

La criminalité organisée ne cesse de se développer dans le monde. Quels en sont les principaux acteurs?

Les organisations criminelles ne datent pas d’hier. Elles apparaissent dès le XIXe siècle dans différentes régions du monde. Après la seconde guerre mondiale, la croissance économique favorise le développements des mafias qui s'installent dans de "nouveaux eldorados". Aujourd'hui, de nouvelles organisations criminelles voient le jour...

Mondialisation et crime organisé: définitions

Comme la criminalité organisée, la mondialisation n'est pas un phénomène récent. La nouveauté réside dans l'apparition d'un marché global non limité par des barrières ou réglementations nationales. D'après l' organisation de coopération et de développement économique (O.C.D.E), la mondialisation regroupe trois étapes essentielles:

- l'internationalisation représentée par l'essor des flux d'exportation.

- la transnationalisation caractérisée par le développement des flux d'investissement et des implantations à l'étranger.

- la globalisation avec la création de réseaux mondiaux de production et d'information.

Selon I.N.T.E.R.P.O.L., le crime organisé est défini comme « toute entreprise engagée dans une activité illégale permanente, ne tenant pas compte des frontières nationales et dont l’objectif premier est le profit ».

Les premières mafias

On estime que le mot « mafia », fût employé pour la première fois en Italie vers 1860. Certains auteurs penchent pour une origine plus ancienne. Les mafias italiennes comme la Cosa Nostra sicilienne, la Camorra à Naples ou encore la Nbrangheta calabraise sont créées à cette époque. D’autres apparaîtront plus tard telle la Sacra Corona Unita dans les Pouilles. Dans le monde, d’autres organisations criminelles sont parfois très anciennes. Ainsi, les Triades en Chine puis Boryokudan et ses membres les yakuza au Japon prolifèrent dès le XIXe siècle.

Les autres organisations criminelles dans le monde

Après 1945, le développement du niveau de vie en Europe et aux États-Unis favorise la demande de produits illicites. En Bolivie et Colombie, la production de la coca tombe aux mains des cartels de la drogue. De même, la Turquie qui s’enrichit avec le tourisme de masse puis le Nigeria avec ses réserves pétrolières attisent l’appétit des mafias. Dans les années 90, la chute du bloc communiste laisse le champ libre aux mafias qui se développent en Russie et dans certains états d’Europe centrale et orientale.

Les nouvelles « mafias »

Depuis quelques décennies, de nouvelles « mafias » apparaissent. Dans le monde, les guérillas dégénérées et divers mouvements armés s’adonnent à diverses activités illicites pour financer la guerre, le terrorisme ou leur propre compte.

Pour en savoir plus:

Collectif, 2009. Criminalité organisée. Éditions La documentation française. n° 40 nov.-déc. 2009, coll. Questions internationales, 128p.

Gayraud Jean-François, 2008. Le monde des mafias :géopolitique du crime organisé. Éditions Odile Jacob, coll. Poche Odile Jacob, 447p.

Maccaglia Fabrizio, Matard-Bonucci Marie Anne, Nicolas Alexandre, 2009. Atlas des mafias : acteurs, trafics et marchés de la criminalité organisée. Éditions Autrement, coll. Atlas Monde, 78p.

Origine de la mafia

Définition de la mondialisation

Les mafias dans le monde

Anciennes et nouvelles mafias en Italie

Sur le même sujet