Définir la ville: les critères fonctionnel et paysager

La ville peut également être définie par les critères fonctionnel et paysager. Que recouvrent-ils et suffisent-ils pour caractériser la ville?
227

Les critères administratif, sociologique et économique ne peuvent définir la ville. Qu'en est-ils des critères fonctionnel et paysager? Le critère fonctionnel s'établit sur l'existence d'activités traditionnellement spécifiques à la ville. Il consiste à prendre en compte les activités importantes de la commune considérée afin de déterminer si celles-ci sont effectivement et fortement liées à la ville. Le critère paysager considère les éléments du paysage comme indices déterminant l'appartenance de la commune au monde urbain.

Le critère fonctionnel

Le critère fonctionnel considère les activités dominantes. Les villes furent longtemps le support des activités industrielles et tertiaires tandis que dans les campagnes dominaient l'agriculture. Aujourd'hui, ce constat ne se vérifie pas toujours. Beaucoup de villes d'Asie et d'Afrique (Chine, Vietnam, Sénégal etc.) sont peuplées d'ouvriers agricoles. Dans certains villages de pays anciennement développés (Flandre, Bretagne), la part des populations « agricoles » n'y atteint pas vingt pour cent (illustration). Aux États-Unis, on distingue le rural farm (population rurale agricole) du rural non farm. Des villages à fonction industrielle existent dans certains pays développés (Japon, Forêt Noire, plateau suisse). Le critère fonctionnel n'est donc plus à lui seul suffisant pour caractériser la ville.

Le critère paysager

Le critère paysager tient compte de la densité de population d'une commune et de l'utilisation du sol. La densité de population recouvre deux acceptions qui peut fausser la réalité. La densité de population brute mesure la population par rapport à la surface totale de la commune. Celle-ci n'a qu'une valeur indicative et théorique. La densité de population nette est plus intéressante car elle mesure la population par rapport à la surface réellement occupée. Toutefois, cette mesure est très difficile à identifier car les densités de population des villes et villages varient beaucoup d'une région ou d'un pays à l'autre. Il n'y a pas de densité urbaine universelle. Dans certains pays d' Asie, les densités rurales peuvent dépasser les densités urbaines (photo). Les espaces urbains se caractérisent souvent par une utilisation maximale du sol avec un bâti important et haut, peu d'espaces libres et verts, une circulation dense et une animation commerciale significative (photo). Au contraire, longtemps, les espaces ruraux se sont distingués par un bâti plus lâche, bas et à l'architecture différenciée. Aujourd'hui, cet aspect est de moins en moins évident. En effet, l'habitat rural s'avère de plus en plus standardisé. Il peut même parfois prendre de la hauteur et devenir collectif. Ainsi comme les autres critères, le critère paysager ne peut à lui seul définir la ville.

Une définition complexe

Une définition simple et universelle de la ville est difficile. Le concept de ville varie beaucoup d'une région ou d'un pays à l'autre. Dans de nombreuses régions du monde, il n'existe pas de coupure nette entre la ville et la campagne. L'interpénétration ville/campagne à travers les fonctions, l'économie, la sociologie et même le paysage qui caractérise notre époque révèle la liaison de plus en plus forte entre l'espace urbain et rural avec plus ou moins de relations de dépendance dans les pays développés comme dans les pays moins avancés. Seule, l'utilisation conjointe de tous ces critères permet d' approcher le concept de ville .

Pour en savoir plus :

Antoni Jean-Philippe, 2009. Lexique de la ville. Ed. Ellipses marketing, 184p.

Pumain Denise, Paquot Thierry, Kleinschmager Richard, 2006. Dictionnaire La ville et l'urbain. Ed. Economica, coll. villes, 320p.

Le concept de ville: lieu géographique, objet politique.

Quelle ville voulons-nous?

Les villes nord-américaines.

Les villes d'Europe occidentale.

Sur le même sujet