Devenir écovolontaire

Qu'est-ce que l'écovolontariat ? Que font les écovolontaires ? Pourquoi et comment devenir écovolontaire ?
13

L'écovolontariat est bien plus qu'une activité bénévole. C'est un état d'esprit, une affirmation de son écocitoyenneté. L'écovolontariat permet de s'impliquer dans des activités multiples pour tous quelles que soient ses compétences. Enfin, l'écovolontariat est un exemple réussi de voyage «intelligent et responsable».

L'écovolontariat, qu'est-ce-que c'est ?

L'écovolontariat consiste à exercer une activité bénévole et choisie par l'écovolontaire dans le domaine de la protection de l'environnement ou le développement durable pendant une période définie (varie suivant les activités) en France, en Europe ou dans le monde. Les écovolontaires sont encadrés par des professionnels (chercheurs, agronomes, gardes etc.) associés à une organisation non gouvernementale (ONG) ou d'une association de protection de l'environnement. Si vous souhaitez devenir écovolontaire, vous devez contacter ces différentes associations. Certaines activités sont gratuites, d'autres payantes. L'argent récolté, outre l'hébergement et/ou la restauration des bénévoles, finance le fonctionnement de l'association et des activités.

L'écovolontariat, des activités variées

Généralement, l'écovolontaire assiste les scientifiques dans leurs recherches sur une ou plusieurs espèces animales ou végétales, un biotope (milieu de vie) ou encore des professionnels chargés de la préservation de l'environnement. Certaines compétences dans un domaine particulier (soigneur, étudiant en biologie, etc.) est un plus mais il n'est pas nécessaire d'avoir des connaissances scientifiques pour devenir écovolontaire. Pour mener à bien votre mission, vous serez directement formé sur le tas ou suivrez une courte période de formation. Dans certains cas, vous vous occuperez d'animaux en détresse recueillis par l'association (de l'alimentation à la promenade en passant par le nettoyage des enclos ou l'aménagement de sentiers). Le travail (en moyenne de cinq à six heures par jour) peut être physique et nécessite d'être très motivé.

L'écovolontariat, des missions pour tous

Chacun peut devenir écovolontaire. Dans certains cas, la pratique courante de l'anglais ou de la langue officielle du pays est exigée. Certaines associations n'acceptent que les adultes ou les adolescents d'au moins seize ans, d'autres, plus rares, acceptent les enfants accompagnés d'adultes. Pour les étudiants, il est possible d'effectuer son stage professionnel (pensez à réaliser une convention de stage) en tant qu'écovolontaire. Enfin, l'écovolontariat s'adresse à tous quels que soient ses moyens financiers. Il existe autant de missions gratuites que payantes en France comme à l'étranger.

L'écovolontariat, une autre façon de voyager

L'écovolontaire choisit son lieu de mission qui dépend de ses goûts et de ses possibilités (voir les conditions exigées par les associations organisatrices). Dans certains cas, il peut également définir la durée de sa mission (certains écovolontaires travaillent un mois et plus). En France, Il existe des missions dans de nombreux pays européens mais aussi sur d'autres continents (Amérique, Afrique, Asie etc.). L' écovolontariat permet une autre approche du pays et de sa population qui tranche avec le tourisme classique.

Pour en savoir plus:

Perriot Françoise, Rémy Michel, 2005. Agir pour la protection de la nature: le guide des actions bénévoles . Edition Pré aux Clercs, Coll. Planète Solidaire, 126p.

L'écovolontariat: définition, historique, qui sont les écovolontaires?

Quelques exemples de missions gratuites d'écovolontariat.

Quelques exemples de missions d'écovolontariat payantes.

Sur le même sujet