Génie écologique ou comment aménage t-on avec la nature?

Le génie écologique est né de la prise en compte croissante de la nature dans les aménagements. En quoi consiste cette nouvelle façon d'aménager ?
15

Les écosystèmes sont de plus en plus pris en compte dans les travaux d’aménagement de l’espace. De cette préoccupation pour la nature est né le génie écologique. Le génie écologique peut intervenir dans des espaces très différents comme les cours d’eau, espaces agricoles, forêts, agglomérations etc. Dans une perspective de développement durable, le génie écologique joue un rôle essentiel dans des sociétés de plus en plus préoccupées par la protection de la nature et de l’environnement. Aussi, le génie écologique implique une certaine déontologie dans ses pratiques.

Une ingénierie pour la nature

Le génie écologique consiste à aménager l’espace en tenant compte des écosystèmes. Il fait donc appel aux connaissances et principales notions de l’écologie : biodiversité , recyclage, autorégulation etc. Le génie écologique peut très souvent se substituer aux techniques lourdes du génie civil. Les travaux de génie écologique nécessitent fréquemment des réajustements car les écosystèmes sont régis par de multiples interactions sur des périodes de temps très variables.

Génie écologique et espaces agricoles

Le génie écologique peut intervenir dans les espaces agricoles . Ainsi, il aide à la mise en place ou à la sauvegarde d’une certaine hétérogénéité du paysage (utilisation d’espèces locales, installation de nichoirs, maintien de ruines etc.). Il favorise également la conservation d’arbres isolés, la préservation des vieux arbres ou encore la connectivité entre les espaces boisés. Enfin, le génie écologique peut aider à la protection ou à la création de haies brise-vent, à l’installation de bassins de lagunage naturel pour le traitement des effluents ou encore à la gestion des jachères pour la sauvegarde de la biodiversité.

Génie écologique et aménagement des cours d’eau

Le génie écologique apporte généralement des solutions moins agressives pour les écosystèmes et moins coûteuses pour la société comme par exemple l’aménagement des cours d’eau . Le génie écologique excelle notamment dans la réhabilitation des berges . Une berge rongée par l’érosion est ainsi reconstituée par la végétation en utilisant des techniques diverses (fascinage, tressage, marcottage etc.). En outre, la protection ou la création d’une ripisylve (forêt riveraine longeant le cours d’eau) permet de diminuer les effets de l’érosion et de contenir les inondations tout en favorisant la biodiversité.

Un service pour la société et des valeurs morales

Le génie écologique est, par définition, en parfaite adéquation avec la nature. C’est un service innovant car il répond aux besoins d’une société de plus en plus soucieuse des effets des activités humaines sur la nature et tient compte des récentes connaissances scientifiques. Enfin, le génie écologique implique le respect d'une certaine éthique. Il ne s’agit pas de manipuler les espèces vivantes quel qu’en soit le but. Le génie écologique ne doit pas non plus servir de prétexte à des dégradations sachant que celles-ci peuvent être plus ou moins résorbées.

Pour en savoir plus :

Fischesser Bernard, Dupuis-Tate Marie-France, 2007. Le guide illustré de l’écologie . Éditions de la Martinière, 350 p.

Génie écologique et réhabilitation des berges des cours d'eau

Génie écologique et biodiversité

Génie écologique, cours d'eau et zones humides

Génie écologique et réhabilitation de sites dégradés d'altitude

Génie écologique et agriculture

Sur le même sujet