La recherche scientifique en France

En France, la recherche scientifique est une activité peu connue. Quelle place occupe-t-elle ? Quels sont les différents statuts, métiers et formations ?
22

Le domaine de la recherche scientifique est relativement complexe tant dans ses statuts que dans ses finalités. En France, la recherche est encore un secteur d’activité secondaire dans l'économie. Les personnels de ce secteur, chercheurs et assistants ont des formations variées.

Recherche publique et recherche privée

Le secteur de la recherche se divise en deux branches :

  • la recherche publique,
  • la recherche privée.

La recherche privée se déroule le plus souvent dans les entreprises au sein des départements de recherche et développement (R & D). Cette dernière s’oriente essentiellement vers les applications grâce aux connaissances mises à jour par la recherche fondamentale. Les secteurs les mieux dotés en recherche et développement sont l’électronique, l’automobile, l’informatique et la pharmacie.

La place de la recherche en France

En France, en 2010, la recherche emploie 330 000 personnes. Cependant, le taux de chômage des docteurs frise les 11%. Chaque année, seuls 28% des docteurs trouvent un poste d’ enseignant-chercheur ou de chercheur dans une entreprise. Après l’obtention du doctorat, les docteurs poursuivent souvent une formation postdoctorale de deux ans (sous forme de contrat à durée déterminée – CDD) dans un organisme public ou une entreprise. Etant donné les moyens alloués à la recherche et les perspectives d’ emplois en France, beaucoup de jeunes docteurs français s’ expatrient .

Des domaines de recherche et des métiers nombreux

Les trois quart des chercheurs se consacrent aux sciences dites exactes (mathématiques, physique, chimie, biologie, médecine etc.). Les métiers liés aux sciences sont divers : chercheur en agronomie, chercheur en génétique, technicien biologiste ou technicien chimiste ou encore ingénieur de recherche en physique ou géologie etc. Un quart des chercheurs, essentiellement enseignants-chercheurs, s’occupent de sciences humaines et sociales (économie, sociologie, psychologie, histoire, géographie etc.).

Les formations et le mode de recrutement

Le chercheur commence sa formation par l’obtention d’une licence (bac + 3) puis d’un master recherche (bac + 5) avant la préparation d’une thèse de doctorat (bac + 8 minimum). Le diplôme d’ingénieur, équivalent au master 2, permet aussi de préparer une thèse de doctorat.

La recherche privée recrute les chercheurs sur entretien d’embauche. Pour les enseignants-chercheurs et chercheurs qui dépendent de la fonction publique, les recrutements se font exclusivement sur concours. Les ingénieurs de recherche sont recrutés au niveau bac +5 (master ou diplôme d’ingénieur). Le recrutement des techniciens de laboratoire s’effectue au niveau bac +2 (brevet de techniciens supérieur - BTS ou diplôme universitaire de technologie - DUT) ou bac +3 (licence). Comme dans le cas des chercheurs, le mode de recrutement des ingénieurs de recherche et des techniciens dépend du statut de l’employeur (public ou privé).

A tous les niveaux, des connaissances en anglais et en informatique sont de plus en plus demandées.

Pour en savoir plus :

Les chercheurs et la recherche : débouchés, statuts, en France et en Europe, recruteurs etc.

Le secteur de la recherche en France: définition, les formations, les métiers etc.

Les enseignants-chercheurs : formation,recrutement,salaires etc.

Chercheur : nature du travail et compétences requises

Interview d'un jeune chercheur

Quelques conseils au sujet du master recherche

Les réformes de l'enseignement supérieur en France et en Allemagne

Sauvons la Recherche

Sur le même sujet