L'animateur socioculturel : conditions de travail et formation

Les conditions de travail et salaire de l'animateur socioculturel dépendent de nombreux facteurs. C'est un vrai métier qui nécessite aptitudes et formation.
204

Le métier d'animateur socioculturel diffère en fonction du public qu'il accueille et du lieu dans lequel il exerce. Aussi, ses conditions de travail et salaire varient souvent d'un emploi à l'autre. La formation de l’animateur socioculturel comporte différents niveaux.

Des emplois, des salaires et des conditions de travail divers

Selon le public qu'il accueille, l’animateur socioculturel peut travailler dans des lieux très différents : centre culturel, maison des jeunes et de la culture (MJC), village de vacances, centre social, foyer de travailleurs, foyer de migrants, maison de retraite, maison familiale, hôpital, prison etc.

Les animateurs socioculturels peuvent être recrutés par une commune, département ou région (fonction publique territoriale) : ce sont les adjoints territorial d’animation . Le succès au concours puis à l'entretien d'embauche donne droit au statut de fonctionnaire et à un contrat à durée indéterminée (CDI). Dans une association, qui dépend des subventions accordées par l’Etat, le statut de salarié est souvent plus précaire. Généralement, le contrat de travail est à durée déterminée (CDD) ou saisonnier. De même, les horaires sont parfois supérieurs à 35 heures par semaine. Le salaire de l'animateur socioculturel varie selon l’employeur, la qualification et surtout selon l’expérience. La grille des salaires mensuels s'étend d'environ 1300€ brut pour un débutant à 2600€ brut en fin de carrière sans les primes. Après cinq années d’expérience en tant qu’ animateur socioculturel , celui-ci peut accéder à la fonction de direction en préparant un diplôme spécifique.

Les compétences et les savoir être pour devenir animatrice ou animateur socioculturel

Spécialiste d’une discipline ou généraliste des activités de loisir, l’animateur socioculturel doit avoir acquis des compétences culturelles ou sportives. Il aime les contacts humains et jouit d’une certaine maturité. L’animateur socioculturel doit avoir une certaine autorité tout en étant pédagogue et disponible. Curieux de tout, dynamique et communicant, il fait preuve d’imagination et d’excellentes capacités d’adaptation.

La formation et les diplômes

La formation d’animateur socioculturel se décline en plusieurs diplômes professionnels ou non. Parmi les diplômes non professionnels figure le plus connu : le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur ( BAFA ) qui permet à des jeunes âgés d’au moins 17 ans d’encadrer des enfants et adolescents dans des centres aérés et colonies de vacances.

Il existe six diplômes reconnus par la profession. Ces diplômes se préparent en alternance sur le terrain et en centre de formation. Le premier niveau de diplôme est le brevet d’aptitude professionnel d’assistant d’animateur technicien (BAPAAT) qui comporte trois options : loisirs tous publics et structures d’accueil en collectivité, loisirs du jeune et de l’enfant, loisirs de pleine nature. Le brevet professionnel jeunesse, éducation populaire et sports (BPJEPS) qui remplace le BEATEP permet d’exercer des fonctions d’ animateur socioculturel . En formation initiale, on peut préparer en deux ans après le bac le diplôme universitaire de technologie (DUT) carrières sociales option animation sociale et culturelle dans un institut universitaire de technologie (IUT). Enfin, après une certaine expérience dans l’animation, l’animateur socioculturel peut préparer le diplôme d’état jeunesse, éducation populaire et sports (DEJEPS) pour devenir animateur coordinateur technicien ou préparer le diplôme d’état supérieur jeunesse, éducation populaire et sports (DESJEPS) ou encore le diplôme d'état relatif aux fonctions d'animateur (DEFA) qui permettent d’accéder à la fonction de direction de centre de loisirs, centre de vacances, centres sociaux etc.

Pour en savoir plus :

J.-M. Mignon, 2005. Le métier d'animateur . Ed. La Découverte, Coll. Alternatives sociales, 175p.

L'animateur socioculturel : métier,lieux d'exercice,aptitudes,salaire,évolution professionnelle....

L'animateur socioculturel: rôle, public et travail.

Le BAFA : souvent un préalable aux diplômes professionnels de l'animation.

Vidéo sur l'animateur socioculturel

Vidéo sur les métiers de l'animation

Sur le même sujet