Les différentes formes de dunes littorales

Les dunes littorales ne sont pas uniformes. Des dunes de formes et de tailles multiples traduisent les différents stades de leur évolution.
80

On relève trois grandes formes de dunes littorales : les formes élémentaires ou embryonnaires, les formes spécifiques aux avant-dunes ou dunes bordières et les formes de remaniement. Ces dernières seront évoquées dans un prochain article.

Les formes élémentaires ou embryonnaires

On distingue trois types de dunes élémentaires : la dune «en queue de comète» ou dune d'obstacle, la dune «en coussin» et la dune «en banquette» (photographies).

La dune «en queue de comète» ou dune d'obstacle qui se forme à partir d'un obstacle (végétation ou laisse de mer). Les grains de sable transportés par le vent se déposent progressivement à l'abri de l'obstacle donnant à la dune un aspect profilé. La dune «en coussin» se développe autour de plantes particulières comme par exemple le Cakillier Maritime et prend un aspect plus compact. Enfin, la dune «en banquette», plus étendue et subhorizontale, provient de la coalescence ou assemblage de plusieurs dunes élémentaires.

Des dunes indicatrices de l'érosion ou de l'engraissement des plages

Plus fragiles par rapport aux marées de vive eau (les marées à coefficient élevé) et aux vagues de tempête, les dunes embryonnaires sont parfois détruites. Sur les plages non ratissées (nettoyage mécanique), la présence de dunes embryonnaires traduit un engraissement (augmentation du volume de sable) ou accrétion du littoral donc l'existence d'un stock important de sédiments disponibles. Au contraire, sur ces même plages, l'absence de dunes embryonnaires révèle une érosion marine due le plus souvent accentué par un déficit sédimentaire.

Les formes d'avant-dune

On observe deux principales formes d'avant-dune: les avant-dunes en érosion (dont le volume de sable diminue) et les avant-dunes en accrétion (dont le volume de sable augmente). Les blockhaus mis en place au début de la première et de la seconde guerre mondiales étaient souvent construits au niveau de la dune bordière. Le dégagement de ceux-ci, voire leur présence sur la plage montre le recul de la dune bordière. Au contraire, l'enfouissement du blockhaus correspond à un engraissement du littoral.

Les avant-dunes en érosion

Les témoignages d'un littoral en érosion ne sont pas forcément apparents. Une dune bordière attaquée par l'érosion (photographie) présente souvent une microfalaise (taillée dans le sable par les vagues) plus ou moins dissimulée sous un talus.

Les avant-dunes en accrétion

Il existe deux grandes formes de dune bordière signalant un engraissement du littoral. La première présente un versant en aval (vers la mer) en pente douce peu à peu colonisé par la végétation. La seconde forme apparaît face à la mer alors qu'à l'arrière de celle-ci se développe une dune bordière plus ancienne à présent fixée par la végétation. Cette ancienne dune est séparée de la dune bordière récente par une dépression appelée «panne» interdunaire également recouverte par la végétation (souvent par l'argousier). Ce type de dune bordière est fréquent sur les littoraux en progradation (la partie continentale du littoral progresse au détriment de la mer qui, par conséquent, recule) dont la plage est souvent parsemée de dunes embryonnaires (photographie).

Des formes de relief instables

La position actuelle des dunes littorales n'est qu'un instantané. La recherche de bancs de tourbe (qui prouve le développement d'une végétation continentale) sous le sable renseignent sur les phases régressives (recul de la mer par rapport au continent) et transgressives (avancée de la mer sur le continent). La position des bancs de tourbe le long d'une ligne plage - dune bordière – panne interdunaire - dunes fixées et leur datation approximative au carbone 14 permet de connaître les positions successives de la «panne» interdunaire. Ainsi, il est possible de mettre en évidence une progradation (engraissement), un équilibre ou une érosion du littoral sur une échelle de temps suffisamment longue (en moyenne 50 ans).

Les dunes embryonnaires.

Typologie dunaire. Exemple des dunes du Calvados

La méthode de datation au carbone 14.

Sur le même sujet