L'étiquetage environnemental ou comment consommer responsable?

Qu'est-ce que l'étiquetage environnemental? Quelles sont ses principales formes? Se valent-elles toutes? Quel type d'étiquetage faut-il donc adopter?
16

Depuis quelques années, de plus en plus de produits de consommation courante comportent un étiquetage environnemental. Mais la multiplicité des formes d’étiquetage rend souvent leur décryptage complexe pour le consommateur lambda. Depuis le 1er juillet 2011, une expérimentation chapeautée par le Ministère de l'Écologie et du Développement Durable vise à définir un nouvel étiquetage environnemental plus simple et informatif. Plus de 150 entreprises couvrant diverses activités participent à cette opération. Les consommateurs français peuvent également donner leur avis sur ce nouvel étiquetage.

L’étiquetage environnemental, pourquoi?

L’étiquetage environnemental s’est développé avec la prise de conscience croissante des consommateurs pour la sauvegarde de l’environnement dans un contexte de développement durable. Des industriels ont aussi saisi l'occasion de redorer leur image et de valoriser leurs produits.L’étiquetage environnemental permet de connaître l’impact écologique réel d’un produit de sa fabrication à sa destruction. Cet étiquetage prend non seulement en compte les émissions de dioxyde de carbone ou gaz carbonique (CO2) dans l’atmosphère mais également d’autres pollutions de l’air, la consommation d’eau et des ressources naturelles non renouvelables, l’impact sur la biodiversité etc. L'étiquetage environnemental permet donc aux consommateurs de choisir les produits les plus respectueux de l'environnement.

L’étiquetage environnemental, comment?

Les calculs de l’impact environnemental ne doivent pas être fantaisistes ou favorables aux entreprises. Ils doivent tenir compte d’un référentiel de bonnes pratiques. Le problème est l’extrême diversité des méthodes de calcul dont dépendent les informatons fournies aux consommateurs (valeurs brutes, pourcentages, note unique et globale etc.) d'où des comparaisons entre produits similaires difficiles voire impossibles. Le mode d'affichage des informations diffèrent selon les entreprises. Certains fabricants incitent les consommateurs à visiter leur site internet. D’autres affichent les informations environnementales en magasin, sur un catalogue ou sur la facture. D'autres encore utilisent un flashcode, un pictogramme du genre code barres décodable par certains téléphones mobiles.

Vers un étiquetage environnemental accessible

En juillet 2011, le Ministère de l’Écologie et du Développement Durable a diffusé un questionnaire sur son site internet En répondant au questionnaire, les consommateurs peuvent ainsi choisir le type d’étiquetage environnemental qui leur semble le plus approprié. La majorité des consommateurs a opté pour un étiquetage simple calqué sur celui évaluant la consommation d’énergie des appareils électroménagers. Cet étiquetage se présenterait donc sous la forme d’un histogramme avec des couleurs et des lettres associées à un impact écologique plus ou moins important.Toutefois, il reste à nommer un organisme indépendant susceptible de vérifier les données calculées par les entreprises.

Sources et pour en savoir plus:

Entreprises participant à la création d'un nouvel étiquetage environnemental

Référentiel de bonnes pratiques

Donner son avis sur le nouvel étiquetage environnemental

Sur le même sujet