Pays émergents et PMA: des villes de plus en plus croissantes

Les villes des pays émergents et des pays moins avancés ne cessent de se peupler. Comment se traduit cette croissance urbaine et quelles en sont les causes?
71

Les pays émergents et P.M.A. (pays moins avancés) se caractérisent par une augmentation rapide et élevée de la population urbaine même dans les pays où la population rurale est encore majoritaire. La principale cause de cette urbanisation croissante est l' accroissement naturel particulièrement élevé.

Une urbanisation "galopante" liée à l' accroissement naturel

Le taux d'urbanisation est le ratio population urbaine/ population totale des pays considérés. Celui-ci ne cesse d'augmenter dans les pays émergents et PMA. L' urbanisation grandissante est liée à la croissance démographique particulièrement soutenue. Les nouveaux urbains étant surtout des jeunes, le taux d'accroissement naturel (annuel) est un bon indicateur de l'évolution de la population urbaine. En 2010, le taux d' accroissement naturel ((natalité - mortalité)/ population moyenne entre le 1er janvier 2010 et le 1er janvier 2011 )) de la population de nombreux pays est encore très élevé.

L' exode rural pour répondre au manque de ressources

L' augmentation incessante de la population rurale réduit considérablement les ressources alimentaires disponibles. L'exode rural apparaît comme la solution la plus simple. Ainsi, les cataclysmes naturels (sécheresse, typhon, inondation etc.) engendre souvent une poussée significative et simultanée de la population urbaine (Brésil, Inde, Bangladesh etc.). D'autre part, la vie urbaine d'apparence plus facile (équipements sanitaires et scolaires, transport, richesses etc.) exerce une attirance certaine sur ces populations rurales même si celles-ci disposent de ressources agricoles suffisantes (Congo, Gabon, Cameroun etc.). Mais la ville attire tant que parfois la place manque pour s'y installer . Qu'importe! on trouve toujours une solution! (photo).

Amérique latine: terre urbaine et population en voie d'équilibre

L' ensemble Amérique centrale-Amérique du Sud-Caraïbes enregistre le taux d'urbanisation moyen le plus élevé (77%). Ainsi, au Brésil, celui-ci est passé de 68% en 1980 à 84% en 2010. Au Chili et en Équateur, ce taux atteint respectivement 87 et 63% en 2010.

En Amérique latine, beaucoup de pays enregistrent un taux d' accroissement naturel supérieur à 1%( Mexique, Équateur, Venezuela, Pérou, Paraguay, Haïti, Jamaïque etc.) voire 2% ( Bolivie, Honduras, Guatemala, Guyane française etc.).

Asie: urbanisation croissante et natalité élevée

En Asie, le taux d'urbanisation général est beaucoup moins élevé (43%). La population rurale domine toujours même si celle des grandes villes ne cesse de s'accroître. Dans certains pays, la population urbaine domine comme à Taïwan (78%), en Malaisie (63%) ou en Mongolie (61%). Mais la plupart des pays demeurent en majorité ruraux tels la Chine (47%), le Pakistan (35%), l' Inde (29%), le Bangladesh (25%).

En Asie, certains pays ont un taux d' accroissement naturel dépassant 1% (Inde, Bangladesh, Cambodge, Vietnam, Malaisie, Mongolie etc.), pour d'autres il excède 2% ( Syrie, Jordanie, Irak, Pakistan, Afghanistan, Laos, Philippines etc.) et pour quelques un 3% ( Yémen, Timor oriental).

Afrique: continent jeune et villes en devenir

Le continent africain se distingue par des taux d' accroissement naturel les plus élevés avec une majorité de pays dépassant 2% (Égypte, Soudan, Tchad, Érythrée, Sénégal, Nigeria, Côte d' Ivoire, Gambie, Rwanda, République Démocratique du Congo etc.) voire même 3% (Mayotte, Ouganda, Niger, Burkina Faso, Somalie, Tanzanie etc.).

Avec un taux d'urbanisation moyen de 38%, l' Afrique regroupe les pays les moins urbains même si, comme en Asie, la population urbaine ne cesse d'augmenter. Toutefois, la moitié de la population de quelques pays africains se regroupe dans les villes comme par exemple le Maroc (57%), l' Algérie (63%), l' Afrique du Sud (62%), le Congo (60%). La population urbaine se concentre surtout dans les grandes villes côtières.

Pour en savoir plus:

Pelletier Jean et Delfante Charles, 2000. Villes et urbanisme dans le monde. Edition Armand Colin, collection U, 194p.

Burgel Guy, 2000. Du Tiers Monde aux Tiers Mondes. Edition Dunod, collection Les Topos, 122p.

Taux d'urbanisation par grande région et pays (urban rate). : pdf

Taux d'accroissement naturel de la population (natural increase rate). pdf

Les défis du recensement en Inde

Croissance urbaine à Shanghaï

Sur le même sujet