Submersions marines: de la tempête au tsunami

Les inondations peuvent aussi venir de la mer. On distingue deux formes de submersion marine : celle d'origine climatique et celle due aux tsunamis...
15

Les submersions marines sont des inondations produites par le débordement de la mer ou de l’océan sur des territoires habituellement émergés. Les submersions marines se déclinent en deux principaux types : les submersions dues aux zones de dépression atmosphérique (tempête, cyclone, ouragan, typhon) appelés aussi débordements de tempête et les submersions provenant des tsunamis ou raz-de-marée.

Les submersions marines d’origine climatique

Certaines submersions marines sont liées aux dépressions atmosphériques. Les dépressions atmosphériques sont des zones de basses pressions barométriques (inférieures à 1000 hectopascals) générant autour d’elles des vents de vitesse élevée. Ces zones dépressionnaires influent localement sur l’élévation temporaire du niveau marin ou surcote . Une dépression peut élever le niveau de la mer de 8 à 9 mètres. Aussi, les dépressions littorales et les vents qui les accompagnent favorisent l’inondation des rivages. Les plaines basses côtières, souvent très peuplées, sont particulièrement vulnérables aux débordements marins. Lors d’évènements exceptionnels notamment quand une marée de coefficient élevé se conjugue à la tempête , les digues de protection, pas toujours bien entretenues, peuvent rompre.

Conséquences des débordements de tempête

S’ils n’atteignent pas l’échelle de destruction des tsunamis, les débordements de tempête causent néanmoins des sinistres importants. Ainsi, dans la nuit du 31 janvier au 1er février 1953 , les débordements de tempête détruisirent les digues et inondèrent 160000 hectares de polders aux Pays Bas. On déplora la mort de 1800 personnes. L’inondation fût telle que sept mois après la catastrophe, certaines parties des polders étaient toujours inondés.

Les submersions marines dues aux tsunamis

Dans les régions sismiques et volcaniques, les plaines côtières sont potentiellement menacées par les tsunamis. Les tsunamis sont des vagues de grande hauteur (en moyenne 10 mètres mais certains peuvent atteindre 30 mètres et plus). Les tsunamis peuvent avoir plusieurs origines : séisme sous marins, éruption volcanique ou encore glissement de terrain. Plus que l’intensité du tremblement de terre, ce sont les mouvements verticaux de la croûte terrestre qui génèrent les tsunamis. La colonne d’eau déplacée par ces mouvements crée une onde de longueur (distance séparant deux maxima) importante (entre 100 et 200 km) qui se propage dans toute les directions. En surface, l’onde, dont la période est comprise entre 15 minutes et une heure forme une vague imperceptible qui se déplace rapidement sur la mer (de 400 à 950 km/h.). Avec la baisse de la profondeur lorsque la vague approche du rivage, sa longueur d’onde reste identique mais sa période (temps s'écoulant entre deux maxima) diminue rapidement provoquant une accentuation de sa hauteur. Cette vague énorme et rapide peut pénétrer loin à l’intérieur des terres en provoquant des dégâts considérables et de nombreuses victimes.

Effets dévastateurs des tsunamis

Le 26 décembre 2004, un violent séisme sous marin provoqua un tsunami qui ravagea le nord de Sumatra ( Indonésie ), le sud de la Thaïlande, l’est du Sri Lanka et se fit sentir dans tout l’océan indien jusqu’aux côtes d’Afrique orientale. Les conséquences humaines et matérielles furent importantes : 280000 morts ou disparus, des milliers de sinistrés et des dégâts atteignant plusieurs milliards de dollars. La ville littorale de Banda Aceh (nord de Sumatra), située à 250 kilomètres de l’épicentre du séisme, paya le plus lourd tribut de la catastrophe: 228000 décès et la ville entièrement ravagée.

Pour en savoir plus:

Chamley Hervé, 2002. Environnements géologiques et activités humaines . Éditions Vuibert, 512p.

Dauphiné André, 2003. Risques et catastrophes : observer, spatialiser, comprendre. Éditions Armand Colin, coll. U Géographie, 287p.

Effets des inondations

Inondations lentes

Inondations rapides

Tsunamis et Indonésie

Dangers des tsunamis

Sur le même sujet