Un emploi dans le tourisme : la conception des voyages

La conception des voyages regroupe plus d'un métier. Quels sont-ils ? Quels sont les salaires, débouchés et qualités nécessaires ? Quelle formation ?
88

Les métiers du tourisme varient selon différentes branches d’activité. En France, le secteur du tourisme se divise en quatre branches principales : la conception ou création de produits touristiques, la vente de ces produits, l’accueil et l’animation des touristes et enfin la promotion des territoires. Ce premier article sera consacré aux métiers liés à la conception des voyages . Cette activité s’exerce en agence de voyage, chez les voyagistes, autocaristes etc.

Au sommet de la hiérarchie : le directeur ou la directrice de programmation.

La conception des voyages est dirigée par le directeur ou directrice de programmation qui négocie les marchés et encadre les chefs de produit. La création des produits touristiques concerne aussi bien le secteur privé que le secteur public. Le salaire mensuel du directeur de programmation varie surtout en fonction des résultats de l’entreprise. Les plus grandes entreprises offrent parfois des avantages comme les tickets restaurant, mutuelle, intéressements etc. Le principal débouché du directeur de programmation est le poste de directeur d’agence. Le métier nécessite des qualités de management, de perspicacité, de négociation et de création. Pour devenir directeur de programmation, un diplôme de niveau bac + 4 voire bac + 5 est nécessaire. On peut se former dans une école de commerce ou dans un Institut Universitaire Professionnalisé (IUP) spécialisé en tourisme, préparer une Maîtrise de Sciences et techniques (MST) tourisme ou encore un Master pro marketing ou tourisme.

Le ou la chef de produit touristique crée les voyages.

Le ou la chef de produit élabore, présente et propose de nouveaux produits touristiques le plus souvent en anticipant les modes et les envies de la clientèle. Le poste de chef de produit est le passage obligé pour accéder via la promotion interne au titre de directeur de programmation. Ses principales tâches sont les études de marché, la création des produits touristiques, la négociation avec les prestataires, le choix d’une stratégie publicitaire, la direction et formation des commerciaux et enfin le suivi de la vente. Le salaire mensuel du chef de produit débutant se situe autour de 2000 euros brut (cidj.fr). Le salaire mensuel du chef de produit chevronné atteint 3000 euros brut (cidj.fr). Dans les grandes entreprises, le chef de produit peut prétendre devenir chef de groupe après quelques années d’expérience. Le chef de produit doit être autonome, conciliant, organisé, créatif et négociateur. Il doit aussi avoir le sens du commerce et parler couramment l'anglais.

L'assistant ou assistante chef de produit touristique

L’assistant ou assistante chef de produit seconde le chef de produit sur les tâches de terrain et les tâches administratives. Le métier est le plus souvent exercé par de jeunes diplômés en quête d'expérience et souhaitant devenir chef de produit. Le salaire mensuel de l'assistant chef de produit débutant est généralement compris entre le smic et 1500 euros brut (tourmag.com). L'assistant ou l'assistante chef de produit confirmé sera payé environ 2000 euros brut par mois (tourmag.com). Les qualités nécessaires pour exercer ce métier sont l'autonomie, l'organisation, un certain sens créatif et un excellent niveau en anglais. La promotion interne étant déterminante, les formations menant au métiers de chef de produit et d'assistant chef de produit sont comparables à celles du directeur de programmation.

Le ou la forfaitiste, spécialiste du voyage organisé.

Le ou la forfaitiste imagine et conçoit les voyages organisés (catalogue, transport, hébergement, repas, loisirs, excursions, coût etc.). L’accès au poste de forfaitiste se fait le plus souvent après une période d’expérience dans l’entreprise à un poste subalterne. Le salaire du ou de la forfaitiste débutant va du smic à 3100 euros en fin de carrière (les metiers.net). Le forfaitiste est un excellent communicant qui dispose d'un sens commercial aigu et des capacités de persuasion. Doué pour la négociation, autonome et sachant se documenter, le forfaitiste possède aussi de bonnes capacités d'analyse et de synthèse. Enfin, la maîtrise de l'anglais et d'une seconde langue vivante est indispensable pour exercer ce métier. Le métier est généralement accessible avec un diplôme de niveau bac+2 comme le Brevet de Technicien Supérieur ( BTS ) option vente et productions touristiques. De plus en plus de candidats et candidates se présentent néanmoins avec un niveau bac+3 (licence professionnelle tourisme) voire un niveau bac+4 (MST tourisme).

Quelques sources internet:

Les métiers du tourisme : la conception des voyages .

Le ou la chef de produit touristique : vidéo

Le métier de forfaitiste : vidéo

Pour en savoir plus :

S. Lemelle, 2008. Les métiers du tourisme et des loisirs , Ed. L'Etudiant, Coll. Métiers et formations, 222p.

Sur le même sujet