Villes d'Europe: les nouvelles villes du XVI au XVIIIe siècle

Du XVIe au XVIIIe siècle, les créations de villes en Europe montrent d'importantes disparités. Quelles sont les causes de cette urbanisation différenciée?
44

Du XIV au XVe siècle, la majeure partie de l’Europe connaît de graves troubles (famines, guerres, épidémies) qui compromettent les créations urbaines. Les siècles qui suivent, globalement caractérisés par une stagnation économique et démographique, ne favorisent guère la création de nouvelles villes. Seules la Scandinavie et l’Europe de l’Est poursuivent invariablement leur essor urbain.

L’urbanisation continue du Nord de l’Europe

Les conséquences des guerres et des épidémies de peste du XIVe siècle n’affectent pas la poursuite de l’urbanisation de la Scandinavie. Comparée à la majeure partie de l’Europe, cette région abrite encore peu de villes. La région bénéficie d'une relative stabilité politique et religieuse. La croissance économique permet la poursuite de l'essor urbain. Les créations les plus connues sont, en Suède, Göteborg (1621) et Uméa (1630), en Norvège Tromsø (XVIe siècle) et Kristiansand (1641) ou encore dans l’actuelle Finlande, Helsinki (1642).

Les créations urbaines dans l’Est de l’Europe

A la fin du XVIe siècle, l’Est du continent européen comptait environ soixante villes. Parmi les plus connues figurent Voronej (1585), Tsaritsyne (1589), Arkhangelsk (1584), Samara (1586) ou encore Saratov (1590). En 1703, les russes fondent Saint-Pétersbourg. En 1712, Pierre Le Grand en fera la capitale de son royaume. D’autres villes sont construites au XVIIIe siècle, les plus connues étant Odessa (1754) sur les bords de la Mer Noire et Sébastopol (1786).

Les villes fortifiées

À la Renaissance (XV-XVIe siècle), si la population urbaine ne cesse d’augmenter, les constructions de nouvelles villes sont rares en Europe. Les guerres qui ravagent le territoire européen engendrent surtout des villes fortifiées. En France, ce sont surtout Villefranche-sur-Meuse et Vitry-Le-François qui marquent le XVIe siècle. En Italie, les villes forteresses de Palmanova et Livourne font leur apparition. Au XVIIe siècle, Louis XIII fait construire la ville de Richelieu (1631) en l'honneur de son ministre Le Cardinal de Richelieu. À la fin de ce siècle, sous Louis XIV, les guerres que mènent le roi nécessitent la construction de places fortes : Montlouis (1680-1699), Montdauphin (1693-1700), Neuf-Brizach (1698) en France ou encore Sarrelouis (1679) dans l’actuelle Allemagne etc.

Les villes portuaires

Les colonies européennes d’outre-mer et l’essor du commerce maritime favorisent la construction de villes portuaires. Au XVIe siècle, la France compte de nouvelles villes portuaires dont, parmi les plus connues, Le Havre et Brouage. Au Royaume-Uni, on érige des villes autour des principaux ports : Liverpool, Plymouth, Swansea etc. Sous Louis XIV, Colbert développe notamment le commerce avec les colonies et comptoirs d’outre-mer ce qui favorise la création de villes portuaires notamment Lorient, Rochefort, Brest et Sète (1666).

Les villes de prestige

Un roi, un noble ou un seigneur peut affirmer son pouvoir sur un territoire par la construction d’une ville. La demeure de son créateur, souvent un château, domine généralement ces villes: ce sont les villes de prestige. Au XVIIe et XVIIIe siècle, ces villes princières ont de plus en plus de succès en Europe comme par exemple, en France, Versailles (1671), en Allemagne, Mannheim (1607) Rastatt (1689) ou encore Karlsruhe (1715) édifiée par le margrave de Bade, Charles Guillaume etc. Après la « Reconquista », Charles III d’Espagne encourage la colonisation de l’Andalousie et la construction de villes comme San Fernando en 1776.

Pour en savoir plus :

Corvisier André, 1999. Précis d’Histoire moderne. Éd. Presses Universitaires de France (P.U.F.), coll. Précis, 5e édition augmentée, 520p.

Durand Stéphane, 2006. Les villes en France : XVIe – XVIIIe siècle. Éd. Hachette Supérieur, coll. Carré Histoire, 253p.

Lebrun François, 1997. L’Europe et le Monde : XVIe, XVIIe, XVIIIe siècle. Éd. Armand Colin, coll. U, 4e édition mise à jour, 352p.

Tromsø, la capitale arctique

Découvrir Samara, une ville russe sur la Volga

La ville de Richelieu

Visiter la Sarre et Sarrelouis

Villes d'Europe au Moyen-Âge

Sur le même sujet