Saint Jean et le solstice d'hiver

Profondément enraciné dans la conscience des peuples, le solstice d'hiver pendant la période de Noël revêt une importance capitale pour toute l'humanité.
5

Le solstice d'hiver est une période qui s'étend du 21 décembre au 19 janvier, et il revêt une importance capitale pour toute l'humanité. C'est alors que se déroule les festivités les plus brillantes, les plus universelles et les plus traditionnelles.Profondément enracinée dans la conscience des peuples, il n'est pas une famille, pas un enfant qui ne pense ni n'attende la fête de Noël.

Depuis des millénaires, et bien avant la christianisation, Noël était considéré comme une fête de la lumière, et elle se situe précisément à la date du solstice d'hiver, le 24 décembre, placée sous le signe zodiacal du Capricorne, jour dédié à Saint Jean.

Mais de quel Jean s'agit-il ? Et en quoi ce personnage influence-t-il tellement l'ésotérisme en général et la Franc-maçonnerie en particulier ?

Les signes distinctifs

Il n'existe probablement que deux personnages distincts. Jean le Baptiste, fils du prêtre Zacharie et d'Elisabeth, cousine de Marie, baptisait dans les eaux du Jourdain par une prédication appelant à la conversion du coeur.

Jean l'Evangéliste, l'apôtre, le témoin, auteur du quatrième évangile, des trois épîtres et du livre de l'Apocalypse. Sa réflexion se nourrit de l'Hermétisme et de la Gnose ; ainsi ses écrits dépassent la simple portée théologique dans la mesure où ce dernier ne fait pas reposer le salut uniquement sur la foi, mais il l'associe au triptyque : Vie - Lumière - Connaissance.

L'étymologie de Jean signifie "favorisé de Jeho", Jeho étant la lumière, l'esprit. Par ailleurs Jean l'Evangéliste fonde la création du monde par Dieu sur le Logos, le Verbe, parole créatrice mais aussi dévoilement. Jean l'Evangéliste est donc celui qui éclaire, qui dévoile cette connaissance.

La Connaissance et le Logos

Or, cette connaissance par le Logos n'est pas une apparition ex abrupto; elle se réfère elle aussi à la Tradition la plus profonde: la Genèse, les écrits Esséniens, Héraclite qui ,déjà à Ephèse six siècles avant J.-C. , fondait sa compréhension du monde sur le Logos ; et c'est à Ephèse que Jean écrira son évangile ...

Ainsi le lien profond avec la Tradition et la connaissance intérieure a amené certains auteurs à considérer que dans la religion chrétienne, Saint Pierre symbolisait "l'Eglise extérieure" et Saint Jean "l'Eglise intérieure", l'un ayant reçu et dispensé l'enseignement ouvert du Christ et l'autre son enseignement fermé.

Ainsi pour les ésotéristes en général, les 2 saint jean sont indissolublement liés. St Jean le Baptiste symbolise l'initiation et la renaissance à la vie; St Jean l'Evangéliste représente à la fois la Tradition et la Connaissance. Et comme le cite Plantagenêt : "Jean le Baptiste annonce l'approche de la lumière, la venue de l'été, l'épanouissement de la vie. Jean l'Evangéliste marque sa fin apparente. Il signale le seuil de l'hiver, l'heure où tout meurt pour renaître."

Sur le même sujet