Le robot-aspirateur, ça marche vraiment ?

Un aspirateur qui fait le travail tout seul, c'est ce que propose le robot-aspirateur, mais nombre de personnes se demandent si c'est efficace et fiable.
32

Le robot-aspirateur se présente sous la forme d’une «galette» d’environ 30 cm de diamètre et 10 cm de haut. Une batterie rechargeable sur sa «base» lui permet une autonomie d’environ 1h30. Muni de capteurs, il évalue la surface à parcourir, puis part à l’attaque du terrain délimité soit par les murs et portes fermées soit par des bornes à infra-rouge. Il évite les obstacles et fait des allers-retours avec différents niveaux d’aspiration en ramassant et aspirant les poussières et particules trouvées sur son passage. Selon les modèles, il revient à sa base lorsqu’il a terminé. Et pendant ce temps, on peut partir se promener!

Les possesseurs de robots-aspirateurs se voient poser un certain nombre de questions.

Est-ce efficace ?

Cela dépend des modèles: oui, pour les marques «sérieuses». Des tests comparatifs avec des aspirateurs traineaux ont montré que le robot valait bien le traineau. Ses brosses rotatives, particulièrement efficaces sur les tapis, ramassent les poussières qui vont être aspirées.

Par ailleurs, le robot étant plus léger et moins encombrant qu'un aspirateur, on va facilement le chercher pour nettoyer le coin repas ou un endroit qui aura été sali indûment; à demeure dans la cuisine, on le lance, si besoin est, une fois la préparation du repas terminée.

Et dans les coins? Sous les meubles?

Une espèce de petit balai latéral tourne et va chercher les poussières qui se trouvent dans les coins pour les ramener sous le système d’aspiration. Le robot passe sous les meubles au même titre que le tube d’un aspirateur et même mieux puisque, à partir du moment où il passe il ira jusqu’au bout, contrairement à l’aspirateur-traineau que l’inclinaison de son tube bloque au bout de quelques centimètres; et ne parlons pas de l’aspirateur-balai! Si le meuble est vraiment très bas, la solution consiste à passer auparavant une balayette ou un plumeau dessous pour ramener la poussière.

Est-ce fiable? ¸

Les robots-aspirateurs sont bourrés d’électronique, les composants sont sensibles aux «intrusions», comme les moutons de poussière qui s’accrochent dans les circuits ou dans les roues au lieu d’aller dans le réservoir. Il est donc important de vider le réservoir après utilisation, enlever les grosses poussières coincées dans les brosses et de lui offrir de temps à autre un nettoyage complet à l’aide d’un petit compresseur ou d’une bombe à air comprimé prévue pour le nettoyage des ordinateurs.

Selon les marques, la garantie va de un à deux ans. Cependant, il faut faire attention aux conditions de retour: certaines marques la prennent en charge, d’autres la laissent au client, et quand la société se trouve à Hong Kong, le coût est d’environ 50 €.

Outre le nettoyage après utilisation, il faut prendre des précautions avant: ne pas laisser traîner les fils électriques qui seront happés par les brosses rotatives, éventuellement retourner les franges des tapis, d'une façon générale, mettre hors de portée les petits meubles ou éléments de la pièce qui compliquent le travail du robot.

Une utilisatrice explique: «Avant de lancer mon robot, je retourne les chaises sur la table, je vérifie les fils électriques, je soulève les rideaux qui traînent jusqu’au sol. Quand j’époussette les meubles, je passe le plumeau sous le secrétaire qui est trop bas pour le robot. Finalement, cette préparation me prend peut-être autant de temps que de passer un aspirateur classique, mais c’est beaucoup moins pénible – je déteste passer l’aspirateur – et le travail est mieux fait car je suis sûre que le robot sera passé sur chaque centimètre carré du sol»

Quel modèle choisir?

Le mieux est de calculer le rapport efficacité et fiabilité/prix.

La gamme va de 150 € (Cleanmate) à plus de 500 € (Samsung) en passant par toute la gamme des Roomba de iRobot, entre 300 et 500 €. Le prix varie d’une part selon les constructeurs, d’autre part selon les capacités du robot et les prestations: retour automatique à la base, possibilité de programmer, détectin des escaliers, murs virtuels, lampe UV anti allergène…

On trouve des comparatifs sur des sites comme Bestofrobots ou Robot-aspirateur ou encore Que-Choisir (pour les abonnés).

Signalons qu'il existe aussi un robot qui passe la serpillère (Scooba de IRobot) !

En conclusion : un appareil extrêmement utile si on est soigneux. Dans ce cas, quel plaisir de regarder passer l’aspirateur au lieu de le passer!

Sur le même sujet