Quelles differences entre avoir un premier ou un deuxième enfant?

Une grossesse comporte des attentes et des interrogations pour les parents. Quelles sont les différences entre une première et une seconde naissance?
32

Avec le premier enfant, on devient parent, on découvre l'univers des nourrissons, avec ses contraintes et ses bonheurs... Quelles sont les différences avec un deuxième enfant?

Des attentes différentes

La décision d'avoir son premier enfant peut avoir plusieurs causes: découvrir la parentalité, recherche d'un accomplissement familial...

Les parents qui attendent leur second enfant, peuvent venir à se demander s'ils aimeront autant ce deuxième enfant que le premier, ou si l'ainé ne va pas se sentir délaissé et éprouver de la jalousie envers le nouveau membre de la famille...

Des découvertes et interrogations différentes

Avant la première naissance, les parents se demandent s'ils seront de bons parents, s'ils sauront apporter à leur nouveau-né tout ce dont il a besoin... Pour la seconde naissance , ils peuvent s'interroger sur leur capacité à organiser cette nouvelle vie à 4, sur la possibilité de concilier vie de couple et vie de famille, en accordant du temps à chacun...

Une grossesse vécue différemment

Avant le premier accouchement, la future maman peut redouter cet événement nouveau pour elle. En revanche, pour la deuxième grossesse, c'est une expérience déjà vécue et, du moins lorsque la première s'est bien passé, beaucoup moins redoutée. C'est donc souvent avec davantage de sérénité que la future maman vit sa seconde grossesse.

Par ailleurs, là où elle était le centre de toutes les attentions pour sa première grossesse, elle constate souvent que son entourage est moins aux petits soins pour elle lors de cette nouvelle grossesse. Elle doit bien souvent composer avec non seulement son travail, l'organisation de la maison, s'occuper de l'aîné... ce qui entraîne une fatigue supplémentaire.

En revanche, elle ressent généralement plus tôt les mouvements du bébé, le ventre grossit et devient visible plus vite... Le corps ayant déjà porté un premier enfant ne réagit pas de la même façon.

Annoncer l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite sœur à l'aîné

Là où, pour le premier enfant, les futurs parents n'ont à se soucier que de leurs préoccupations et interrogations, il n'en va pas de même pour le deuxième enfant. Il faut en effet annoncer à son premier enfant l'arrivée du second, et donc répondre à ses interrogations pour que l'aîné accueille sereinement l'arrivée de son petit frère ou de sa petite sœur.

Il est important de rassurer l'aîné sur sa place dans la famille et sur l'amour que ses parents continueront à lui porter.

Conseils pour le lui annoncer en cliquant ici .

Un nouvel équilibre à trouver

Si on aime autant son premier enfant que le deuxième, on peut toutefois les aimer différemment. Chaque être humain est unique, et nos enfants n'échappent pas à cette règle.

Mais il faut également trouver un nouvel équilibre en termes d'organisation, car en pratique, 2 enfants, c'est aussi 2 fois plus de lessives, de jouets à ranger...mais aussi de tendresse.

On passe du statut de "couple avec enfant", à celui de "famille" et l'on appréhende les choses différemment.

Pour voir des témoignages de parents sur l'arrivée d'un deuxième enfant, cliquez ici .

Sur le même sujet