La cigarette électronique ou e-cigarette

Inventée en Chine en 2004, la cigarette électronique est en plein essor. Qu'en est-il de ses avantages et de ses inconvénients?

La e-cigarette est arrivée à point nommé en France. Alors que l'interdiction de fumer dans les lieux publics se mettait en place, la cigarette électronique se commercialisait, proposant une alternative aux fumeurs.

Gros avantage: une cigarette beaucoup plus saine

Si la e-cigarette est autorisée dans les lieux publics, c'est qu'elle ne présente aucun danger, du moins pour l'entourage non-fumeur. La bouffée recrachée par le fumeur ne se compose que de vapeur d'eau. Au contraire, la fumée d'une cigarette classique est très nocive et comporte 4,000 produits dangereux et cancérigènes. De plus, l'atomiseur qui diffuse la nicotine fonctionne grâce à une batterie et n'utilise pas le principe de la combustion, ce qui élimine les risques d'incendie.

Un coût réduit

Même si le prix de la cigarette électronique peut rebuter à première vue (minimum 50€), les recharges (environ 7€ pour l'équivalent de 50 cigarettes approximativement) se révèlent beaucoup moins chères que les paquets de cigarettes classiques. À moyen terme, le prix de la e-cigarette est amorti et vous faites même des économies par rapport au fumeur classique !

Un produit pas encore très bien commercialisé

De plus en plus de variétés de cigarettes électroniques (mini, jetables, slim...) voient le jour, à tel point qu'il peut s'avérer difficile de faire son choix quand on est néophyte. De plus, ce produit reste relativement absent dans les bureaux de tabac. Seules les pharmacies le vendent. Le design de la e-cigarette est aussi objet à critiques. Trop lourde et trop longue, elle n'est pas agréable à garder en bouche. De nouveaux modèles sont nés pour palier ces inconvénients.

Contrairement à beaucoup de publicités sur le sujet, la e-cigarette ne permet pas nécessairement d'arrêter de fumer. Aucun organisme de santé n'a reconnu ses vertus thérapeutiques en terme de sevrage tabagique. Si elle est plus saine, elle contient tout de même la substance addictive, la nicotine et reproduit les mêmes sensations et gestes.

Dangereuse ou pas?

Enfin, le manque de renseignements quant à sa composition réelle est également à déplorer. Les résultats des premiers tests en laboratoire sont attendus depuis quelques années. La nicotine est bien entendu une substance dangereuse qu'il faut éviter et qui peut provoquer des attaques cardiaques. Dans cette perspective, les e-cigarettes sans nicotine sont disponibles pour ceux qui veulent se sevrer de cette substance addictive mais sont incapables de se passer du geste de fumer. Le fumeur doit également faire preuve de plus de conscience quant à l'utilisation des e-cigarettes. Les symptômes habituels comme la bouche pâteuse, la soif ou l'altération de la voix ne se font pas ressentir. Il pourrait alors être tenté de fumer plus qu'à l'accoutumée sans s'en rendre compte.

Par ailleurs, beaucoup de rumeurs sur la dangerosité de la e-cigarette ont circulé sur la Toile, notamment au sujet de la présence du Propylène Glycol. Cette substance est utilisée en alimentaire et en cosmétique mais il semblerait possible qu'elle soit toxique sous forme liquide et à forte dose. Présente en petite quantité dans la plupart des cigarettes électroniques, elle ne devrait poser aucun problème. Toutefois, face à tout nouveau produit non certifié, la prudence est de mise. C'est pourquoi, certaine marque comme EdSylver ont préféré retirer tout simplement ce composant de leur cigarette.

En conclusion, la cigarette électronique est encore "en construction" et doit être utilisée avec prudence même s'il ne semble pas trop risqué de dire qu'elle sera toujours moins dangereuse que la cigarette classique et ses 4,000 produits toxiques.

Source: http://www.edsylver.com/

http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/sevrage-tabagique-la-cigarette

Sur le même sujet