">">
user_images/21162_fr_dscf0331.jpg

SANDRINE MILHAU

Publié dans : Les articles Culture de Sandrine Milhau

Ladylike Lily, "Dans la matière"

Ladylike Lily est une jeune chanteuse, qui propose un son folk à tendance pop. "Dans la matière", nouvel Ep, sort ce mois-ci, disponible à partir du 27 mai 2016.


D'origine française, du Finistère, Orianne Marsilli trouve rapidement un nom plus singulier avec Ladylike Lily. Sa musique est au départ plutôt folk, inspirée des musiques Nord Américaines. Le son est empreint de douceur,ainsi que les textes relatant des histoires simples. On entre alors dans un monde intime, on écoute avec plaisir sa voix suave et douce.

"Onmy own" est son premier EP sorti en 2010. A ses débuts, Orianne commence solo, avec voix et guitare. Remarquée lors d'un festival, elle est aujourd'hui soutenue par le festival "Les Vieilles Charrues", elle prépare d'ailleurs son live prévu pour le 14 juillet 2016. 

Ses différentes participations l'ont fait connaître. (Label Charrues 2016). En 2012, elle présente son premier album "Get your soul washed". 

A la différence des titres sortis à ce jour, tous les textes sont en anglais. La langue est une façon d'aborder la chanson avec plus ou moins de facilité. A l'époque, la chanteuse se lançant avec guitare et voix, choisit la simplicité de la langue anglaise. De concerts en concerts, elle fait la première partie de Miossec et se crée son propre chemin dans cet univers musical. 


Un personnage doux et fragile, Ladylike Lily dévoile avec retenue un personnage attachant et touchant. Toujours entre deux mondes, on est à la fois dans un univers sensible et réaliste: 

"Bain de minuit", "Mirages","Les roches (du diable)"....plus amusant dans son premier album: "Frogs on my side", où l'on entend guitare et voix. 


Le son de ce dernier EP, composé de six titres, est un très beau mélange de rythme folk, pop et électro. (Label Patchrork/ L'Autre distribution). Les variations rendent la musique encore plus touchante. On se laisse aller au son délicat du synthé et de la guitare: 

Le titre, "Dans la matière":

"...ce long chemin en solitaire...je l'ai commencé à l'envers...je ne pouvais plus rester dans la matière..."



Interview de Ladylike Lily


-Quand vous êtes-vous lancée dans la musique?


L: Je me suis investie dans la musique de manière professionnelle lorsque j'ai décidé de réaliser un projet en solo. J'ai commencé avec guitare et voix, jouant dans différents lieux. Très rapidement, on m'a proposé de faire un disque et de participer à différents évènements comme Les Transes Musicales, le festival Les Vieilles Charrues. Pour ne pas me précipiter, j'ai fait un EP toute seule. L'album,par contre, a été réalisé avec d'autres musiciens. Mais le côté vaporeux me manquait avec l'exploration du rock, je suis donc repartie en solitaire. La scène permet de définir la musique. J'ai fait énormément de prestations en solo. Cette année,je participe au festival Les Vieilles Charrues et une tournée en Bretagne est prévue. Ces évènements sont l'occasion de tester. Le live est un parti pris et permet de voir ce qui marche. A chaque disque, les musiciens changent. Ce sont mes morceaux, je ne le vois pas comme un groupe. Musicalement, cela fonctionne.


-Dans quel genre musical vous classez-vous et avez vous des références?


L: Au tout début, ma musique était vraiment folk, inspirée de la musique Nord Américaine. Aujourd'hui, la musique est clairement de la pop. Je ne veux pas de l'appellation « chanson »car je ne me reconnais pas là dedans. La démarche reste la même. La pop se traduit aussi à travers le visuel plus coloré. Cette fois-ci, j'ai voulu assumer le côté lumineux. Ecoutant peu de musique pour ne pas être influencée en période d'écriture, je trouve le temps quand je suis sur la route. Marika Hackman, Zone sont des artistes qui m'émeuvent. J'ai une préférence pour la scène. Les concerts live me donnent envie de jouer et de monter sur scène. Le rapport est différent.


-Un premier album"Get your soul washed ", l'avez-vous composé intégralement et écrit tous les textes en anglais?


L: Oui, depuis le début, je fais tout moi même. Il faut être partout, la musique, la composition, le visuel. Plus j'avance, plus je dois déléguer. L'aventure est passionnante. Pour écrire le premier album « Get your soul washed »,je me suis enfermée. Non pour « Dans la matière », j'ai tout déconstruit et j'ai travaillé avec Corentin Ollivier, le seul à avoir touché à mes morceaux. L'écriture reste la mienne mais non le mixe.


-Un univers et des textes plutôt légers et poétiques , des ballades, chaque texte correspond-il a des moments de vie ou est-ce des histoires inventées, inspirées du quotidien? 


L: Il y a un peu des deux, des moments de vie et des histoires inventées.Le point de départ du disque est venu suite à une rupture, un dur moment dans ma vie. J'étais dans un état de tristesse total. Je ne voulais pas rester dans cette tristesse, il fallait aller vers la cicatrisation. Le disque est pour moi un remède, le point final d'une thérapie.« Dans la matière » a été écrit dans des conditions différentes. Je venais de m'installer à Paris. Suivant des cours au studio des Variétés, je commençais à apprécier la ville. Je passais d'un endroit calme, la nature, à Paris. 


-Comme votre nom de scène "Ladylike Lily", correspond-il aune histoire? Trouvez-vous que celui-ci vous définit ?


L: Si je choisissais un nom aujourd'hui je ne prendrais pas celui-ci. Au tout début, seule en guitare, voix, j'avais peur de me présenter sur scène. Ce nom m'a permis d'intégrer un personnage et d'être plus forte, en quelque sorte cachée derrière un personnage. Je m'en détache un peu plus maintenant. J'ai l'impression de moins me cacher aujourd'hui. Je me rends compte que le côté enveloppant et maternant de ce nom « Ladylike Lily » ne me correspond plus. J'ai un côté plus naturel.


-Aujourd'hui vous-présentez votre nouvel EP déjà bien développé avec différents titres: "Mirages","Aurore", « Dans la matière »...préparez-vous le second album?


L: L'EP est pensé comme un album. J'y travaille car j'ai déjà écrit des textes prévus pour ce dernier. J'ai envie de montrer d'autres influences. L'état de composition est assez fort. L'attente de la sortie du disque a été très longue. Presque deux ans se sont écoulés. Il faut instaurer quelque chose de stable. L'album est donc en préparation.


« Dans la matière », LadylikeLily

Sortie du titre le 7 mai 2016,

Sortie de l'EP le 27 mai 2016,

(Label Patchrork/ L'Autre distribution.)

En concert chez Madame Arthur le 15 juin 2016 à Paris,

Festival Les Vieilles Charrues, le 14 juillet 2016,


AgenceEphelide

www.ephelide.com

À propos de l'auteur

user_images/21162_fr_dscf0331.jpg

SANDRINE MILHAU

Sandrine Milhau

san11@hotmail.fr

Née le 21/04/1977

OBJECTIF
  • 113

    Articles
  • 3

    Séries
  • 3

    Abonnés
  • 3

    Abonnements

Poursuivez la discussion!