« Christophe fait d'1 Pierre 2 coups bertin »

Le « One man show » de Christophe Bertin est programmé au Théâtre de Nesle, à Paris, en février 2011.

Un jeu étonnant, juste et fin, Christophe entre en scène sur une musique rythmée, entrainant le public. Il exécute quelques mouvements de danse et fait des mimiques avant de préciser aux spectateurs:

« ça, c'est juste pour présenter l'émission 30 millions d'amis... ».

. Jeune humoriste de notre temps, Christophe a écrit lui même son « One man show ».

Les prochaines représentations auront lieu au mois de février 2011

Après quelques années passées dans le milieu sportif du tennis de table, il se rend à l'évidence: il a besoin de s'exprimer autrement que raquette en main. Le théâtre est alors pour lui un fabuleux moyen d'expression, une libération. Il se sent dans son élément, à la fois avec la plume, lorsque Christophe écrit ses spectacles et aussi avec son corps, car sa présence scènique est stupéfiante.

La carrière de Christophe Bertin est devant lui. Attiré par le show, il est déjà professionnel, motivé et persévérant. Des cours de théâtre classique, des cours d'impro, des expériences vidéos, le « One man show » est pour lui une étape dans l'apprentissage de son métier. Il est face au public, seul en scène. C'est une démarche très personnelle qui lui permet de travailler au théâtre et au cinéma.

Ses textes sont réfléchis et ne manquent pas de sens, même lorsqu'une imitation de Mickael Jackson, s'enchaine avec un sketch sur les retrouvailles de deux copines américaines. Christophe Bertin possède un véritable sens de l'observation et une plume aiguisée.

Itw de Christophe Bertin.

- Suite101: Jeune, dynamique...comment as-tu commencé le théâtre? en quelques mots tes débuts...

CB: Au départ, je ne pensais pas faire du « One man show ». Je faisais du tennis de table dans le but de devenir champion. A un moment, j'ai opté pour un autre chemin, le jeu, l'acting. Ce changement soudain d'orientation montre que j'ai eu envie de vivre autre chose. Le théâtre m'a plu car c'est un formidable moyen d'expression. Un échange s'opère avec le public, avec les autres comédiens. Lorsque j'en ai pris conscience, j'ai suivi des cours de théâtre dont les cours de Thierry Devaye. Les cours m'ont plu et j'ai continué avec lui pour le « théâtre classique », puis pour des cours d'impro.

- Suite101: Pourquoi avoir choisi le « One man show" », un exercice pas facile...?

CB: Le one man show est venu un peu comme une évidence parce que l'envie d'écrire était très forte et interpréter ce que j'écris me fait marrer parce que je sais "comment et pourquoi" je l'ai écrit. De plus, les répétitions sont plus facile. Je suis seul en scène.

Je suis également sportif de haut niveau. De ce fait, j'aime les challenges et les defis. Je pense toujours qu'il faut commencer par le plus dur, le plus effrayant et au final se rassurer.

- Suite101: Le spectacle montre que tu as autant travaillé le corps, le mouvement, les déplacements que le texte. As-tu trouvé l'inspiration dans la vie de tous les jours? à partir de quoi as-tu écrit ton "« One man show" »

CB: Le fait d'être sportif m'a beaucoup aidé dans le travail de gestuelle, dans la façon de me mouvoir sur scène. La pratique du yoga m'aide pour la respiration. La scène implique un travail du corps. Le mouvement et les déplacements rythment le spectacle. Je pense qu'un bon texte est un texte qui ne peut pas se passer du jeu et du corps, sinon autant le lire.

Je me suis beaucoup inspiré de « One man show ». J'ai essayé de voir ce qui me touchait spécialement dans les spectacles que j'ai vu. Ce sont les mimiques, les visages, la gestuelle, les postures, les attitudes, tout peut faire rire. Il faut tout considérer. Je ris beaucoup devant une posture très juste ou bien imaginée selon le contexte, une posture qui peut se passer de texte.

Et Surtout, je souhaite donner une énergie au spectateur. Il doit ressortir comblé, « avec la pêche ». Cela me rassure. Si ensemble on a pu toucher la Joie je suis heureux. Le rire peut être provoqué avec des textes même très crus ou très agressifs. Je crois que la Joie est au-delà du rire et qu'elle a besoin de mouvement. Parfois certains m'ont dit « Vous m'avez donné la pêche », je crois que ce sont mes plus beaux retours. Cela va même au delà du rire, j'ai envie de donner quelque chose. Je n'y arrive pas tous les soirs peut-être mais c'est mon intention de base, partager un moment chouette où l'on ressort léger...

- Suite101: Dynamique, fin, malin, ces mots te définissent en quelque sorte, qu'en penses-tu?Quels sont tes projets?

Malin définit bien le côté joueur avec le public, parce que c'est réellement un échange merveilleux.

J'ai quelques dates d'ici avril au Théâtre de Nesle, théâtre parisien à Odéon dans le 6me arrondissement. Je vais aussi jouer à Grenoble le 5 février 2011 pour le Nishow, et une autre date, un show privé le 2 avril 2011. Mon projet est de trouver la possibilité de jouer plusieurs soirs par semaine dans une salle parisienne. J' ai très envie de connaître l'énergie de tous les jours. Plus je joue plus j'ai d'idées, plus je peux ajouter de nouvelles choses et améliorer le spectacle.

Ensuite il y a une pièce en projet de Thierry Devaye, « Le Numero 13 ». Nous sommes en train de travailler pour des représentations en Septembre 2011. Ensuite, j'ai déjà de nombreux textes écrits et je souhaite continuer à écrire, rencontrer des gens pour travailler en tant que comédien au théâtre et au cinéma...

« Christophe fait d'1 pierre 2 coups bertin »

« One man show » Christophe Bertin, au Théâtre de Nesle à Paris,

Le 29 et 30 décembre 2010 à 21h.

Le 8 février 2011 à 21h, le 15 février à 21h.

Théâtre de Nesle, 8 rue de Nesle, 75006 Paris.

www.theatredeNesle.fr

www.christophe-bertin.com

Sur le même sujet