Ouverture exceptionnelle du Musée des Arts Forains

Les Pavillons de Bercy à Paris ouvrent leurs portes au public à l'occasion des fêtes de Noël du 20 décembre 2010 au 2 janvier 2011.

Lieu magique, rassemblant des objets de décoration, de collection, le Musée des Arts forains est composé de trois salles bien distinctes et d'une magnifique cour extérieure.

A l'occasion des fêtes de fin d'année, il ouvre ses portes au public. Evénements et visites privées sont habituellement au programme.

Les salons sont habituellement loués pour des réceptions, des cocktails organisés par des entreprises, pour des remises de prix, des tournages de télévision ou de cinéma, des défilés Haute-Couture...

Aujourd'hui Monsieur Jean Paul Favand, maître des lieux, offre la possibilité d'entrer dans ce pays enchanté où les objets de collection sont multiples.

Les enfants ne sont pas les seuls conviés, les adultes pourront admirer l'espace et participer aux attractions.

Un lieu chargé d'histoire.

Appelé aujourd'hui « Les Pavillons de Bercy », le musée est construit sur d'anciennes caves à vin. Sa collection d'œuvres foraines est unique au monde et l'espace est désormais devenu un « Musée-spectacle », lié à la fête et aux arts forains. L'ensemble des objets forains ont été restauré.

Trois salles bien distinctes...

Le lieu est composé de trois salles: « Le Musée des Arts forains », « Le Théâtre du merveilleux », « Les Salons Vénitiens ». Le thème est bien précis, les attractions se distinguent ainsi que le show de lumières. Tout est fait pour attirer les visiteurs : les manèges, les bals, les orgues, les jeux.

L'univers du « Théâtre du merveilleux » est fantastique. Douze vidéos projecteurs sont installés projetant des images sur les murs.

La thématique des « Salons Vénitiens » est « Venise et son carnaval ». La cité est recréée dans une ambiance baroque. L'espace est composé de ponts, de balcons, de gondoles et de manèges.

Un événement de saison, magie des lumières et des attractions.

De nombreux spectacles, des manèges et des jeux sont à disposition du public qui participe: un manège à vélo, un spectacle d'automates, des orgues, le palio, la course des garçons de café, les billards... Tout est réuni pour faire de l'espace un lieu magique et merveilleux.

Itw: Monsieur Jean Paul Favand.

suite101: D'où vous vient cette passion pour les objets forains ?

JPF: Comédien et antiquaire, j'ai réuni des objets sur le thème de la curiosité. Cela fait 35 ans que j'ai commencé. Ces objets du spectacle, du symbolisme, sont des objets qui parlent, mis en scène pour le spectateur qui devient acteur. Le musée est une mise en scène regroupant une troupe importante d'objets qui pour ma part sont les premiers artistes. Des animateurs et des artistes du spectacle vivant font également partis de la troupe (clowns, trapézistes, cracheurs de feu..).

Suite101: Quelles sont les pièces les plus importantes de la collection? Les plus difficiles à acquérir?

JPF: L'acquisition d'objets n'est pas difficile. La restauration est plus difficile. Prenons l'exemple du « Manège à vélo », le manège le plus important du musée datant de 1897, belge pour les boiseries, anglais pour le mécanisme, a été restauré, modernisé. Il est chargé de symbolique du fait de l'électricité. En 1871, le pédalier a été inventé. A cette époque, il y avait plus de vélos sur les fêtes foraines que sur les routes. Les personnes atteignaient la vitesse de 60 km/h, de ce fait on a découvert la technique. Le manège à vélo a donc été modernisé, après 3000 heures de restauration et l'intervention de personnes de 18 corps de métier différents.

suite101: Comment est née l'idée d'un musée?

JPF : J'ai découvert l'envergure du fait social. J'ai eu l'idée d'un « Musée-spectacle », dû à mes passions conjuguées de comédien et d'antiquaire. Le fait de mettre en scène des objets m'a toujours plu.

J'ai voulu créer un musée avec l'Etat français mais le projet n'a pas été accepté. J'ai donc mis en place le musée sans l'aide de l'Etat. C'est un "Musée-spectacle" unique.

suite101: Comment est accueilli l'événement «Portes ouvertes, fêtes de Noël»?quels sont les retours , les attentes du public?

JPF: Il y a une très forte demande du public. Pour l'instant, le musée ne peut pas être ouvert au public. Les objets sont trop fragiles et la permanence des intervenants serait trop importante. Le lieu est donc consacré aux visites de groupe.

La rareté de l'ouverture fait que les gens s'y intéressent. Ils attendent cette occasion pour découvrir l'espace puisque c'est le seul moment de l'année où la visite est possible.

Ouverture au public sans réservation du 20 décembre 2010 au 2 janvier 2011.

Horaires: De 10h à 18h

Tarifs: Adultes: 10 euros, Enfants jusqu'à 16 ans: 5 euros

Gratuité pour les moins de 3 ans, demandeurs d'emploi et personnes à mobilité réduite.

Entrée: 53 avenue des terroirs de France 75012 Paris

Métro: Ligne 14 Station Cours St Emilion

Email: infos@pavillons-de-bercy.com

www.pavillons-de-bercy.com

Sur le même sujet