Philippe Vermès, photographe, expose « Wanted Bikers ».

A l'occasion du mois de la photo à Paris, les clichés sont exposées à la Galerie W du 29 octobre au 27 novembre 2010.

Le thème de l'exposition est "Portraits de Bikers et leur Bike".

Collectionné par la MEP (Maison Européenne de la photographie), le mois de la photo fête ses 30 ans dans plus de 50 lieux parisiens. La galerie W participant, met à l'honneur le travail passionnant d'un photographe qui ne manque pas d'attirer du monde.

A la fois peintre et photographe.

Philippe Vermès, diplômé de l'école des Beaux Arts de Paris, préfère le portrait noir et blanc à la couleur et travaille avec des chambres grands formats.

En 1992, il reçoit le Kodak Gold Award pour ses travaux sur le portrait. Philippe Vermès expose de Paris à Hambourg, puis New York. Certains de ses portraits font partis des collections permanentes de Musées dans le monde entier.

Des tirages argentiques sont exposés et quelques polaroid(es.)

Lors des prises de vues aux USA, le photographe a travaillé avec une chambre 4X5. L'expérience a été renouvelée le jour du vernissage, le 4 novembre 2011, à la Galerie W à Paris. Les collectionneurs pouvaient se faire photographier sur une Harley Davidson, la V-Rod. Ces tirages immediats sont uniques, avec un négatif noir et blanc.

« Portaits of American Bikers and their Bikes ».

Ces tirages montre des hommes et des femmes photographiés sur une moto. Le photographe recherche l'expression en captant l'essentiel et souvent plus. La moto devient un accessoire dans l'esprit du photographe. On regarde d'abord l'homme, après les détails. Un exemple, les anciens vétérants du Vietnam posent avec des lunettes, une façon de se cacher. Le portrait les représente intimement.

Les portraits ont été pris à la fin des années 80 lors de deux rassemblements mythiques de « Bikers »; l'un à Londres, au New Hampshire, puis à Sturgis, dans le South Dakota, situé près du Mount Rushmore, lieu célèbre représentant les quatre têtes gravées dans la roche des anciens présidents américains. Les bikers sont venus posés avec leur moto. Les personnages sont multiples.

Quelques titres ou personnages: Peter Fonda, ...

D 'autres tirages argentiques: « Les belles de Loudon », 1987, « Les Sharks », 1988.

Itw, Philippe Vermès.

Suite101: -Pouvez-vous évoquer vos débuts de photographe? une passion? un métier?

PV : J’ai toujours été passionné par les arts—la peinture, la sculpture. Je suis passé par l’Ecole nationale des beaux arts de Paris et j’ai evolué vers la photographie grand format en m’initiant moi-même aux techniques et à la pratique.

Suite101: -Quels sont vos critères et votre technique?

PV : J’utilise une chambre ancienne en bois 4 X 5 inches (9 X 12 cm.) et le Polaroïd négatif/positif 55 et la lumière d’un flash électronique.

Suite101: -Où trouvez-vous l'inspiration? Pourquoi ce thème: Harley, USA, portrait...est-ce un choix personnel? une commande?

PV : J’ai passé tous mes étés avec ma femme et mes enfants au bord d’un petit lac au centre de New Hampshire dans la Nouvelle Angleterre aux Etats-Unis. C’est là que j’ai rencontré mes premiers « bikers » lors de leurs rallyes où ils se retrouvaient à Laconia et au Weirs Beach. Leur dégaine, leur passion pour leurs motos, leur esprit libre (Live Free or Die—la devise de l’état même) m’ont inspiré. L’idée m’est venue de faire leur portrait en studio. J’ai donc monté une tente le long de la route près d’une station d’essence et « general store » et j’ai leur demandé de poser pour moi.

Leur gentillesse et humilité m’ont beaucoup touchés et nous ont emporté tout naturellement à les suivre vers un autre rassemblement à Sturgis et Rapid City dans le Dakota de Sud.

Suite101: -Que cherchez-vous à capter: l'instant? l'émotion? pouvez-vous nous parler du "détail"?du noir et blanc?

PV : Quand je tire un portrait, je cherche rien. Je suis un feeling, une intuition qui permet une rencontre avec le sujet qui est devant la chambre avec sa moto. Attirés par mon appareil en bois et la magie de pola négatif/positif, ils posent avec leur compagne, leur chien, leur famille et leur engin.

Suite101: -Quels sont vos projets? votre prochaine exposition? un livre publié? la MEP?

PV : Une exposition est prévue en janvier 2011 à la Galerie Esther Woerdehoff. Cette année la MEP fête ses 30 ans. Je vais montrer à la galerie Woerdehoff mes portraits en noir et blanc de(s) photographes accompagnés d'une image iconique de leur travail.

A la MEP je montrerai mes portraits de travailleurs dont un livre a été publié par la Maison européenne de la photographie (la MEP) "Visages d’une Construction"dont je possède quelques livres à la vente.

Un livre sur les bikers a été également édité. Il s’intitule "Straightening out the Corners : Portrait of American Bikers and their Bikes". Il a été préfacé par Malcolm Forbes et présenté par un texte écrit par A.D. Coleman. Edité par Iris Publication en 88, il m'en reste quelques exemplaires a la vente signé par moi même et A.D Coleman.

« Wanted Bikers », Philippe Vermès.

Exposition dans le cadre du mois de la photo à Paris du 29 octobre au 27 novembre 2011.

Vernissage le 4 novembre 2011, de 15h à 23h.

Galerie W, Eric Landau.

44 rue Lepic, 75018 Paris.

Sur le même sujet