user_images/102751_fr_n136124636.jpg

SÉBASTIEN POLET

Publié dans : Les articles Histoire de Sébastien Polet

L'exposition « Dans la lumière d'Amarna » à Berlin

Découvrez la célèbre cité d'Amarna, capitale d'Akhénaton et admirez l'étonnant buste de la reine Néfertiti au Neues Museum de Berlin.

Le Neues Museum de Berlin, rouvert depuis le 17 octobre 2009 propose de redécouvrir une période riche et fascinante de l’histoire d’Egypte : le règne d’Akhénaton.

L’histoire des collections antiques des musées de Berlin

Les collections des musées allemands connurent une histoire mouvementée. Après la Seconde Guerre mondiale, les objets furent partagés entre Berlin Est et Berlin Ouest. Le célèbre buste de la reine Néfertiti fut déplacé dans le secteur occidental de la ville. L’essentiel des objets égyptiens demeurèrent toutefois dans l’île des musées, à Berlin Est. Après la réunification de l’Allemagne, il fut décidé de rassembler l’ensemble des collections antiques. Les musées de l’Est disposaient de la place nécessaire à un tel projet, mais la muséologie était totalement dépassée. Plus de 15 ans furent nécessaire pour arriver à une muséographie moderne, digne du XXIe siècle et à la réunification des collections.

L’exposition « dans la lumière d’Amarna »

Le Neues Museum organise, jusqu’au 4 août 2013, une grande exposition consacrée à Amarna, l’ancienne capitale du roi Akhénaton (XVIIIe dynastie). De très nombreux objets issus des collections du Neues Museum sont mis en avant afin de faire découvrir cette riche cité de Moyenne Egypte. La plupart des pièces provient des fouilles de Ludwig Borchardt (début XXe siècle).

Le visiteur commence son parcours avec l’émergence du culte d’Aton. Il assiste à la transformation d’une divinité anthropomorphique ((relief de Karnak) en un globe solaire dont irradient des rais terminés par des mains. De nombreux fragments de murs mis au jour à Amarna font revivre les couleurs chatoyantes qui recouvraient les édifices égyptiens. Le visiteur découvrira ensuite la célèbre famille du roi. Plusieurs stèles et sculptures mettent en lumière les filles d’Akhénaton. Ses épouses : Néfertiti ou Kiya ne sont pas non plus ignorées. L’iconographie particulière de la culture dispose évidement d’une place toute particulière dans cette exposition. De nombreuses représentations du roi illustrent les différents aspects de son image, tantôt « caricaturale » quand elle est liée au culte d’Aton, tantôt « assagie » dans les autres contextes.

Parmi les pièces remarquables de l’exposition, il y a la célèbre tablette rédigée en babylonien où le roi du Mitanni se plaint à Akhénaton. En effet, l’une des filles du roi d’Egypte avait promis des statues en or et le roi syrien reçu des statues plaquées-or… De nombreux objets de la vie quotidienne complètent l’histoire d’Amarna afin de faire revivre cette cité particulière.

L’exposition se termine par les modèles de têtes ou de bustes exhumés dans l’atelier du sculpteur Touthmès à Amarna. Le plus célèbre de ces modèles fut évidement le célèbre buste peint de la reine Néfertiti. Il est heureux de constater que le musée s’est tenu écarté des querelles stériles qui agitèrent le monde des égyptologues francophones à propos de l’authenticité du célèbre buste.

Les 100 ans de la découverte du buste de Néfertiti

Une seconde exposition, plus petite, située au niveau -1, retrace, en quelques vitrines, l’histoire de la découverte du buste de Néfertiti. Les dessins et les carnets de fouilles de Borchardt y sont exposés.

Informations pratiques

La collection permanente du musée et l’exposition Amarna : 14 €. Il est possible de réserver, pour des groupes, des visites guidées en français. Il existe plusieurs types de pass pour l’ensemble des musées de Berlin ou pour les musées de l’île aux musées.Les amateurs d’égyptologie se rendront certainement au Altes Museum (situé à quelques dizaines de mètres du Neues Museum) pour y admirer les portraits du Fayoum et la célèbre sculpture de la tête de Cléopâtre VII.

Le catalogue de l’exposition est disponible en allemand et en anglais. L’ensemble des étiquettes des deux expositions sont bilingues allemand / anglais.

Le Neues Museum est ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00 (le jeudi jusqu’à 20h00).

À propos de l'auteur

user_images/102751_fr_n136124636.jpg

SÉBASTIEN POLET

Diplômé en Histoire (Antiquité gréco-romaine) et en Langues et Littératures Orientales (égyptologie, hittitologie, assyriologie). Président de l'asbl Roma.
  • 349

    Articles
  • 5

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!