Découvrir le musée archéologique de Nabeul (Tunisie)

Visitez le superbe musée archéologique de Nabeul, où vous pourrez découvrir de belles mosaïques et des représentations des dieux de l'antique Carthage.
24

Si Nabeul est connue comme l’un des "temples" du tourisme de masse en Tunisie, la cité balnéaire possède aussi un nouveau musée archéologique moderne et agréable. Peu de voyageurs connaissent l’existence de ce nouveau lieu de culture, car il est vrai que Nabeul n’est pas réputé être une destination "culturelle".

Néapolis-Nabeul

Nabeul, dans l’Antiquité, se nommait Néapolis. L’agglomération, d’origine punique, existait dès le Ve siècle avant notre ère. Elle fut transformée en colonie par César et connu un nouvel essor durant le Haut-Empire romain.

Actuellement, Nabeul est le siège du gouvernorat du Cap Bon (gouvernorat de Nabeul). Les autorités tunisiennes ont donc souhaité mettre en valeur le patrimoine culturel de la région grâce à un nouveau musée.

Les mosaïques de Nabeul

Le musée possède quelques belles mosaïques de la célèbre école de Carthage . Parmi celles-ci, la plus fascinante est celle qui illustre un passage de la guerre de Troie. On y voit le roi Agamemnon et Chrysès, un noble de Troie, qui tente de lui racheter sa fille Chryséis. Elle fut mise au jour dans une villa romaine de Nabeul. La mosaïque du mariage de Poséidon et de la nymphe Amymoné, provenant également de Nabeul, fait partie des chefs d’œuvres du musée. Ne manquez pas non plus la mosaïque de l’ambassade grecque, à Lemnos, qui illustre comment les diplomates hellènes vinrent trouver Philoctète afin de récupérer le carquois d’Héraklès (Hercule). Cette mosaïque provient de la villa des nymphes. Admirez enfin l’une des scènes du mythe de Marsyas et Apollon. Sur une mosaïque provenant de Kélibia (Cap Bon), on voit Athéna inventant la flûte en présence d’un dieu fleuve et de Marsyas vêtu d’une peau de panthère.

Collection punique du musée de Nabeul

Le musée possède également une belle et riche collection d’objets puniques. On y découvre plusieurs statuettes de la déesse léontocéphale Tanit, principale divinité de l’antique Carthage. L’époux de la déesse, Baal-Hammon, est aussi représenté en ronde-bosse. Quelques bijoux, amulettes, stèles funéraires permettent de mieux connaître la vie quotidienne des anciens Carthaginois.

Le musée de Nabeul possède enfin quelques pièces de monnaies puniques, des inscriptions en alphabet phénico-punique , des autels privés, un torse d’empereur en marbre blanc… D’étonnantes sphinges en terre-cuite susciteront l’étonnement. L’art punique fut fortement influencé par l’hellénisme, l’Egypte et le Proche-Orient. Parmi les amulettes du musée, il n’est pas rare de voir un œil d’Horus, un scarabée ou un dieu Bès (dieu égyptien protecteur des naissances et des renaissances).

Renseignements pratiques

Il est utile de compléter cette visite du musée archéologique de Nabeul par la découverte des vestiges de la cité punique de Kerkouane, au nord du Cap Bon. De Tunis, de nombreux "louages" (taxis intervilles tunisiens) partent pour Nabeul. Il faut compter entre 2h et 2h30 pour arriver dans la cité balnéaire. Le musée archéologique de Nabeul est situé au cœur de la ville, avenue Habib Bourguiba. Il se trouve à environ 300 mètres de la gare.

Sur le même sujet