Découvrir Zeugma et la région de Gaziantep, en Turquie de l'Est

Découvrez les superbes mosaïques de Zeugma sauvées des eaux de l'Euphrate au musée archéologique de Gaziantep.
26

La riche cité de Gaziantep, située dans l’est de la Turquie, peut servir de point de départ pour découvrir quelques trésors culturels turcs: ruines de Zeugma, mosquées…

D’Antioche du Taurus à Gaziantep

La ville de Gaziantep est probablement l’antique Antioche du Taurus fondée à l’époque hellénistique. Les vestiges les plus anciens de la citadelle remontent cependant à la période justinienne. La cité, prise par les Arabes en 838, devint Aintab. Les Turcs seldjoukides s’emparèrent de la ville en 1070, elle devint alors Antep. En 1920, la ville résista aux Alliés victorieux qui se partageaient la dépouille de l’empire ottoman, au terme de la Première Guerre mondiale. Antep lutta pendant dix mois avant de se rendre, le 8 février 1921. Antep resta néanmoins dans la république turque. En 1973, le gouvernement ajouta l’épithète « Gazi » (héros de guerre) au nom de la cité pour rendre hommage à la résistance de la ville quelques décennies plus tôt.

Le musée archéologique de Gaziantep

Gaziantep possède l’un des plus beaux musées archéologiques de Turquie . Très moderne, il permet au visiteur de découvrir les trésors de Zeugma. Cette cité antique fut noyée par les eaux du barrage Atatürk, au début du XXIe siècle. De nombreuses mosaïques furent transportées à Gaziantep. Elles sont remarquablement exposées. Parmi les chefs d’œuvres exposés, on trouve la mosaïque représentant le couple divin Océanos et Thétis. On trouve également une très belle scène de la mythologie crétoise mettant en scène Dédale, Icare et Pasiphaé.

De nombreuses mosaïques font découvrir les dieux grecs: triomphe de Poséidon, retour de l’Inde de Dionysos, naissance d’Aphrodite, Eros et Psyché, Dionysos et Ariane, l’enlèvement d’Europe par Zeus… Les héros grecs sont aussi représentés: Achille, Ulysse, Persée sauvant Andromède… Le musée possède également des statues et des objets de culte provenant de Zeugma. Un superbe film (en anglais) décrit les derniers jours de Zeugma. Un très beau catalogue (en anglais également) des mosaïques du musée a été publié en 2007: Belkis – Zeugma and its Mosaics (ed. ERGEÇ (R.), trad. ALTINOK (B.), Istanbul, 2007).

Belkis - Zeugma

De Gaziantep, on peut se rendre aisément à Zeugma. La cité antique ne fut pas entièrement submergée. Malheureusement, peu de vestiges sont encore visibles sur place (à Belkis). Les villas de la riche cité ne sont plus visibles. Zeugma , fondée par Séleucos Ier , l’un des généraux d’Alexandre le Grand, connu son essor grâce au commerce. La cité antique était située sur l’un des tracés de la célèbre route de la soie . Belkis est située à 50 km de Gaziantep (il faut prendre la direction de Sanliurfa ).

Se rendre à Gaziantep

Gaziantep possède également un petit musée ethnographique et de belles mosquées. La ville possède un grand nombre d’hôtels. De nombreux bus se rendent à Gaziantep. La ville est ainsi reliée à Adana , Adiyaman, Antakya , Diyarbakir , Mardin , Van , Sanliurfa , Ankara… Un train express relie Gaziantep à Istanbul (via Adana et Konya). Il est même possible de se rendre en avion à Gaziantep en venant d’Istanbul, Izmir, Ankara et Ercan (Chypre du Nord).

Sur le même sujet