Egypte: visitez l'île de Philae hors des sentiers battus

Dans les environs du temple d'Isis, découvrez la porte d'Hadrien, le kiosque de Trajan, le temple d'Hathor et une colonnade romaine au bord du Nil.
11

La majorité des touristes qui se rendent sur l’île de Philae (prononcez "Philé" et pas "Philaé" !), au sud d’Assouan, ne visitent généralement que l’impressionnant temple d’Isis et le kiosque de l’empereur Trajan. Pourtant, le site possède beaucoup d'autres trésors.

Le kiosque de Nectanebo Ier

Dès que vous débarquerez sur l’île, vous trouverez le kiosque de roi Nectanebo Ier. Il s’agit de la partie la plus ancienne du complexe de temples de Philae. Ce roi de la XXXe dynastie fut le dernier grand bâtisseur de l’Egypte pharaonique. Vous y trouverez quelques bas-reliefs gravés sur les murs situés entre les colonnes, murs typiques des dernières dynasties égyptiennes (et des Ptolémées).

Les colonnades d’Auguste

Deux immenses colonnades s’étirent devant le premier pylône du temple d’Isis. Prenez le temps de flâner entre les colonnes: ces constructions furent érigées sous le règne de l’empereur Auguste. La décoration fut réalisée durant le règne des empereurs julio-claudiens : Auguste, Tibère, Caligula, Claude et Néron. Tous ces empereurs sont représentés en pagne. Seuls leurs cartouches permettent de savoir que ces "pharaons" sont des Romains.

Le temple d’Imhotep

Derrière la petite colonnade, vous trouverez un petit temple dédié à Imhotep . Il fut réalisé par Ptolémée V Epiphane. Malheureusement, le bâtiment a été abîmé par les installations électriques du son et lumière. On peut toutefois y voir le roi macédonien faisant une offrande aux dieux d’ Eléphantine et à Imhotep.

La porte d’Hadrien

A la gauche du temple d’Isis, vous trouverez la porte de l’empereur Hadrien. Ce petit monument contient l’unique représentation antique des sources du Nil (au fond, à gauche) et le dernier texte écrit en langue égyptienne (une inscription en écriture démotique datée de 394 de notre ère). En Egypte, Philae fut l’un des derniers bastions du paganisme, qui fut interdit par l'empereur Théodose Ier. L’inscription date de son règne. Elle est l’ultime témoignage d’une religion millénaire à l’agonie.

Le kiosque de Trajan et le temple d’Hathor

A droite du temple, vous trouverez l’impressionnant kiosque inachevé de l’empereur Trajan. Ce grand monument était destiné à recevoir la barque sacrée de la déesse Isis de Philae. Seuls quelques bas-reliefs furent réalisés à l’intérieur de la construction.

A côté du kiosque, prenez le temps de découvrir le petit temple d’Hathor. Il fut commencé sous le règne de Ptolémée VIII Evergète II et terminé sous le principat d’Auguste. Dans la cour du sanctuaire, vous trouverez plusieurs représentations du dieu Bès. La divinité est à chaque fois représentée avec un instrument de musique différent. Cela rappelle qu’Hathor était, notamment, l'une des déesses de la musique.

L’arc de Dioclétien et les ruines du temple d’Harendotès

Derrière le temple d’Isis s’élevait un arc romain. Il fut dressé sous le règne de Dioclétien, à la fin du IIIe siècle de notre ère. A côté de cette construction, il ne reste que quelques blocs d’un temple réalisé sous le règne d’Auguste. Dans cette zone, vous trouverez aussi quelques maigres vestiges d’une église copte et d’un temple consacré au dieu Harendotès. Ce dernier était une forme d’Horus. Né d’Isis et d'Osiris, il symbolisait le principe vital de son géniteur et facilitait la renaissance de ce dernier.

Renseignements pratiques

Pour bien profiter du temple d’Isis et des autres vestiges de l’île de Philae, comptez trois heures de visite. Un guide pouvant vraiment lire les hiéroglyphes et connaissant bien l’histoire des Ptolémées et des Romains en Egypte est évidemment un plus.

Pour bien apprécier le nouveau site des temples de Philae, essayez d’y arriver vers 11h30-12h00. Vous disposerez alors d’environ deux heures pour découvrir les vestiges archéologiques sans être pris dans un flot de touristes en provenance des croisières . Une visite des temples de Kalabcha le matin peut être combinée avec celle de Philae, en début d’après-midi.

Sur le même sujet