Le mastaba de Hetep-her-Akhet exposé à Leiden (Pays-Bas)

Le Rijksmuseum van Oudheden de Leiden (Leyde) possède le beau mastaba d'un juge et prêtre de la Ve dynastie égyptienne : Hetep-her-Akhet.

Au début du XXe siècle, le Rijksmuseum van Oudheden de Leiden (Leyde) obtint l’autorisation de transporter au Pays-Bas la chapelle d’un mastaba de Saqqara. Le choix se porta sur celle d’Hetep-her-Akhet, haut fonctionnaire de la Ve dynastie . Ainsi, à l’instar des musées royaux d’art et d’histoire de Bruxelles , du musée badois de Karlsruhe, du musée du Louvre, le Rijksmuseum de Leiden possède un mastaba.

Décor

De nombreux bas-reliefs furent réalisés dans la petite pièce de la chapelle du mastaba. On y trouve des scènes agricoles, des scènes de pêche. Des hiéroglyphes très fins décrivent ces scènes. Le défunt, Hetep-her-Akhet est également présent dans une barque, il est accompagné par son fils aîné prénommé Ny-ankh-Ptah.

Un juge de la Ve dynastie

Hetep-her-Akhet fut un conseiller royal. Il portait le titre de «chargé des secrets de la Grande Cour». Il était également juge. En effet, il était qualifié de prêtre de Maât. Derrière ce titre, se cache en réalité une magistrature judiciaire. La déesse Maât était la divinité de l’ordre, de la stabilité et de la justice. Il faut éviter d’interpréter les titres égyptiens de manière littérale. Même de nos jours, on ne procède pas ainsi: le garde des Sceaux ne garde plus de sceaux; le chambellan du roi, en Belgique, ne fait plus la chambre du roi… Hetep-her-Akhet était aussi «officier juridique et porte-parole de Nekhen». Ce troisième titre confirme son intégration dans le système judiciaire égyptien. Nekhen était l’une des villes «sacrées» de Haute Egypte. La charge de porte-parole de Nekhen est très probablement honorifique.

Un prêtre

En dehors de ce cursus, Hetep-her-Akhet était prêtre à la pyramide du roi Neferirkaré (troisième roi de la Ve dynastie) bâtie à Abousir. Il officiait également dans le temple solaire de Niouserré (sixième roi de la Ve dynastie) édifié à Abou Gorab et nommé Sezepou-ib-Ra.

Ny-ankh-Ptah, fils d’Hetep-her-Akhet

Le fils aîné d’Hetep-her-Akhet, Ny-ankh-Ptah avait déjà commencé sa carrière car il est qualifié de «juge et scribe». Comme son père, il semble de destiner à une carrière juridique. Cela indique également qu’Hetep-her-Akhet vécut assez vieux puisque son fils était déjà adulte au moment de son décès. Ce «grand âge» est peut-être confirmé par le titre «d’aîné de la Cour» arboré par Hetep-her-Akhet.

Hetep-her-Akhet vécut probablement sous le règne de Niouserré . En effet, il n’y a aucune trace des derniers rois de la Ve dynastie dans le mastaba.

Renseignements pratiques pour visiter le musée de Leiden

Le Rijksmuseum van Oudheden est ouvert du mardi au dimanche, de 10h00 à 17h00. L’entrée est de 9 €. Le musée est à quelques centaines de mètres de la gare de Leiden. Il est situé au Rapenburg 28 à 2311 EW Leiden.

CONT12

Sur le même sujet