Le roi d'Egypte Merenré II, dans l'ombre de Pépy II

Qui était le successeur du roi Pépy II ? Ce roi a-t-il enterré tous ses héritiers ? Quelles sont les sources archéologiques de cette époque troublée ?
17

Lorsque le roi Pépy II décéda, après un règne de plus de 64 ans, le trône passa à Merenré II. Longtemps, les égyptologues se sont interrogés sur l'identité du premier successeur de Pépy II. Certains, pensant que Pépy II avait été centenaire , affirmaient que l’anarchie s’était installée en Egypte. Le roi avait probablement enterré tous ses successeurs, comme le fit, des millénaires plus tard, Louis XIV en France. L’historien grec Hérodote évoqua le cruel règne de la reine Nitocris, veuve d’un éphémère roi assassiné. Ce texte confirma, pour certains, l’hypothèse d’un effondrement de la monarchie égyptienne.

Les fouilles de la pyramide de Pépy II

Pourtant, les fouilles du complexe funéraires de Pépy II à Saqqara Sud, apportèrent de nombreuses réponses. L’archéologue suisse Gustave Jéquier fouilla la pyramide et les temples de Pépy II à la fin des années 20 et au début des années 30 du XXe siècle.

Les résultats des fouilles de Jéquier permettent de constater, que le culte de Pépy II s’est poursuivi des années après la mort du roi. Il n’y a aucune trace de destruction liée à d’éventuels troubles. Jéquier trouva un bas relief d’un homme courbé qualifié de « fils ainé du roi ». Malheureusement, le nom du personnage n’était pas indiqué. Cette information était tellement évidente pour l’époque que les lapicides ne jugèrent pas utile de nommer cet homme. Certains chercheurs écrivirent que ce fils ainé de Pépy II devait être mort avant le roi lui-même. En effet, e nombreux grands rois de l’Ancien Empire ont enterré leurs successeurs.

Le nom du fils ainé de Pépy II

Sur une fausse-porte du complexe funéraire de la reine Neith, Jéquier trouva enfin l’information manquante. Cette fois, il y avait, en hiéroglyphes, l’inscription suivante : « [fils] ainé du roi, de son sein, Nemty-em-saf ». Ce dernier nom n’était pas inconnu. Merenré Ier l’arborait dans son second cartouche et la liste royale d’Abydos nommait le successeur de Pépy II : « Merenré (2), Djefa-em-saf ». Le hiéroglyphe Djefa fut probablement confondu avec celui de Nemty à l’époque ou la liste fut gravée (XIXe dynastie). De plus, il était assez courant que le fils ainé reprenne le nom de son grand père.

Ainsi, malgré le long règne de Pépy II, c’est bien son fils ainé qui lui succéda. Seuls ses cartouches sont connus : Merenré II et Nemty-em-saf II.

La durée du règne de Merenré II

D’après le papyrus de Turin, Merenré II (dont le nom n’est pas conservé) aurait régné un an et un mois. Cette estimation semble réaliste car il n’y a aucune trace épigraphique de se règne. Merenré II devait déjà être âgé, son règne fut donc probablement bref. L’archéologie livrera peut-être un jour un nouvel éclairage sur cette question. A ce jour, il n’existe aucune mention épigraphique de la tombe (pyramide) de Merenré II. Si ce monument existe, il doit être très probablement inachevé. Les travaux devaient sans doute être peu avancés au moment du décès du roi. Jamais, à l’Ancien Empire, un roi n’acheva la pyramide de son prédécesseur. Cela rend la recherche du complexe funéraire de Merenré II d’autant plus difficile.

La famille de Merenré II

A ce jour, seule l’identité des parents de Merenré II est connue : Pépy II et la reine Neith. Aucun nom d’épouse n’est connu et il n’y a aucune trace d’une éventuelle descendance. Si l’on utilise Hérodote, il est tentant d’affirmer que Nitocris fut l’épouse de cet éphémère roi de la VIe dynastie.

Bibliographie sélective :

GOEDICKE (H.), The Death of Pepi II – Neferkare , dans Studien zur Altägyptischen Kultur , b. 15, 1988.

JÉQUIER (G.), Les pyramides des reines Neit et Apouit , Le Caire, 1933 ( Fouilles à Saqqara ; Service des Antiquités de l'Égypte ).

RYHOLT (K.), The Late Old Kingdom in the Turin King-list and the Identity of Nitocris , dans dans Zeitschrift für Ägyptische Sprache und Altertumskunde , b. 127, 2000, p. 87-100.

Sur le même sujet