Ptolémée IV Philopator, roi macédonien d'Egypte

Ptolémée IV Philopator fut un roi d'Egypte méprisé par les Anciens, pourtant il sauva son royaume à Raphia et se montra prudent avec Rome
38

Ptolémée IV Philopator succéda à son père Ptolémée III Evergète . Il régna sur l’Egypte, la Cyrénaïque, Chypre, le sud du Levant et de nombreuses cités hellénistiques d’Asie Mineure et des îles de l’Egée de 222/221 à 204 avant notre ère. Il avait une vingtaine d’années lorsqu’il monta sur le trône.

Sosibios

Ptolémée Philopator épousa l’une de ses sœurs, Arsinoé III. Ils eurent un fils, le futur Ptolémée V Epiphane . Sosibios, un Grec d’Alexandrie fut le principal conseiller du jeune roi. Ancien athlète, vainqueur des jeux isthmique, néméen et panhellénique, Sosibios était aussi prêtre du culte d’Alexandre le Grand. Ce conseiller fut responsable de nombreuses exactions commises au sein de la cour. Il fit assassiner, au nom du jeune roi, Lysimaque, un frère de Ptolémée III ; Magas, un frère du jeune roi et Bérénice II la mère du roi !

La quatrième guerre de Syrie

Ptolémée IV affronta le jeune roi séleucide Antiochos III lors de la quatrième guerre de Syrie (219-217). Malgré une avancée importante des armées séleucides au cœur des possessions lagide du Levant, l’armée de Ptolémée IV défit Antiochos III à Raphia. Ptolémée conserva toutes ses possessions au Levant à l’exception de la cité de Séleucie de Piérie. Un traité de paix fut signé entre les deux rois.

Ptolémée IV, Rome, Carthage, Sparte et la Macédoine

Ptolémée IV conserva une prudente neutralité lors de la Première Guerre de Macédoine qui opposa Philippe V à Rome. Le roi d’Alexandrie adopta la même attitude lors de la Deuxième Guerre punique. Il refusa aussi d’aider le roi Cléomène III de Sparte qui s’était réfugié à Alexandrie lorsqu’Antigone III avait occupé la Laconie. Plutarque livra un récit des derniers jours de Cléomène à la cour de Ptolémée IV : « Mais le vieux Ptolémée mourut avant d’avoir accompli la promesse qu’il avait faite à Cléomène de le renvoyer en Grèce. Après sa mort, la cour étant tombée dans la dissolution, dans l’intempérance, et sous la domination de femmes, les intérêts de Cléomène furent négligés comme le reste. Le nouveau roi était tellement corrompu par l’amour des femmes et du vin, que, dans ses moments mêmes de sobriété et de raison, il passait son temps à célébrer de fêtes, à courir dans son palais en battant le tambour pour rassembler ses gens, abandonnant les affaires les plus importantes à sa maîtresse Agathocléa, à la mère de cette courtisane, et à Oenanthès, le ministre de ses plaisirs » ( Cléomène , 33-34). Cléomène III se suicida à Alexandrie, humilié et trompé par Ptolémée IV et Sosibios.

Les historiens anciens, comme Plutarque et Polybe, se montrèrent sévère envers Ptolémée IV. Ils présentèrent le roi comme un individu adepte de la luxure et buvant avec excès… ( Histoire , V, 34, 1 et 10).

Bibliographie sélective :

BRICAULT (L.), Sarapis et Isis, Sauveurs de Ptolémée IV à Raphia dans Chronique d’Égypte , t. 74, 1999.

HÖLBL (G.), A history of the Ptolemaic empire , trad. SAAVEDRA (T.), Londres, New York, 2001.

LEFEBVRE (L.), Polybe, Ptolémée IV et la tradition historiographique , dans Egypte Nilotique et Méditerranéenne , t. 2, 2009, p. 91-101.

LEGRAS (B.), L'Égypte grecque et romaine , Paris, 2004 ( Collection U ).

LÉVÊQUE (P.), Le monde hellénistique , 4e éd, Paris, 2003 ( Agora ).

PEREMANS (W.), Notes sur la bataille de Raphia , dans Aegyptus. Rivista italiana di Egittologia e di Papirologia , t. 31, 1951, p. 214-222.

SARTRE (M.), D'Alexandre à Zénobie. Histoire du Levant antique IVe siècle av. J.-C. - IIIe siècle ap. J.-C. , Paris, 2001.

WILL (É.), Histoire politique du monde hellénistique , Paris, 2003 ( Points / Histoire ).

Sur le même sujet