Mots du Québec (dictionnaire différentiel), partie 46 : BEC

Mais je me donne pas au premier venu. Pas avec Michel qui en est encore aux becs sur le bec, puis au «poignassage» de bas-culotte.
38

BEC n. m.

I. Baiser

1 . Ses joues étaient toujours veloutées comme des pêches mûres. Seulement son haleine était un peu forte. Bénoni ne s'en apercevait pas beaucoup parce que lui-même il sentait le bouc. L'ex pensionnaire de l'Hôtel Payette entra dans la cuisine. Il échangea avec son amante une douce poignée de main et lui appliqua sur la joue un bec des plus sonores (Berthelot, Hector, Les Mystères de Montréal : roman de moeurs , Montréal, Imprimerie A. P. Pigeon, 1898, p. 58, FTLFQ[1]).

2 . Du revers de la main les hommes essuyaient leur moustache avant de donner aux femmes qu'ils n'avaient pas embrassées la veille de gros becs sonores qui avaient goût de tabac. Les plus malins trichaient là-dessus. Ils les embrassaient par deux fois. Les femmes protestaient à grands cris, mais après coup seulement (Guèvremont, Germaine, Le Survenant , Montréal, BQ, [1945] ; 1990, p. 99).

3 . J'ai ouvert et elle a vu ce que c'était. La trompette Questa et sa batterie de filles se sont engouffrées dans la chambre. Questa a rebondi d'étonnement quand elle a aperçu Chateaugué. Elle a couru se jeter sur elle et l'abreuver de surnoms d'affection. -- Blanc petit ghibou [ sic ] ! Blanche petite blatte ! Pauvre trésor ! Donne-moi un bec . Hmmmm ! Que c'est bon ! (Ducharme, Réjean, Le Nez qui voque , Paris, Gallimard, 1967, p. 179).

4 . On dirait qu'elle tente de m'éviter. Mon geste d'hier soir ? Il est vrai que la jeune femme n'a pas semblé apprécier mon baiser furtif. Pourtant ce n'était qu'un simple bec sur le front, pas de quoi faire un plat avec si peu ! Enfin, avec ces Asiatiques, on ne sait jamais. Elle me dit que «pas temps sortir, jourd'hui.» Ok d'abord. Je lui souhaite une bonne journée et enfile mon ouaté qui est au coton (Bélanger, Jacques, Alexandra Wong , Québec, Septentrion, 1990, p. 55, FTLFQ).

5 . J'ai [Isabelle] pas juste la bouche gelée, j'ai froid partout, mais je me donne pas au premier venu, de fait, je me suis jamais donnée, j'ai jamais senti l'urgence de me donner. Pas avec Michel qui en est encore aux becs sur le bec puis au «poignassage» de bas-culotte... Qu'est-ce qu'il [Ti-Loup] fait ? Il s'approche de moi, il ferme les yeux et pose doucement sa bouche sur la mienne. Pour me la réchauffer (Bertrand, Janette, Le Bien des miens , Montréal, Libre Expression, 2007, p. 328).

SYNONYMIE : bisou, bis, beau bis, petit bis, bise, kiss (anglais), becquée, bécot (français).

SYNTAGMATI QUE : donner un bec, un petit ~, un gros ~, un gros ~ mouillé, un beau petit ~, un petit ~ en pincette(s), ~ à pincette(s), un ~ sucré, ~ de soeurs, ~ du Jour de l'An (FTLFQ) ; bec à l'Esquimau (en se frottant le nez), ~ soufflé (en soufflant sur la main, PPQ).

ÉTYMOLOGIE et HISTOIRE : Bec n. m., est issu (vers 1119) du latin beccus «bec» qui se rattache probablement au radical celte bacc - «crochet» (DHLF 363b, TLF, FEW I, 304b). Par extension, bec a pris le sens de «bouche humaine» (1217), d'où divers sens métonymiques, comme «visage», «personne». En Suisse, en Belgique, comme au Québec, l'emploi est familier pour «embrasser» dans donner un bec (attestation 1867, DHLF, 363b). Dans les parlers français. le mot bec pour signifier «petit baiser, caresse» connaît plusieurs variantes phonétiques. C'est le cas dans la plupart des parlers du Nord, de l'Ouest et du Centre de la France, spécialement en Picardie, en Champagne, et en Touraine (FEW beccus , 305a).

Au Québec, bec «baiser», attesté depuis 1800, est encore d'emploi courant. On le retrouve fréquemment dans les locutions donner un bec , recevoir un ~ , etc. (voir supra , sous rubrique SYNTAGMATI QUE ).

Bec est relevé en Acadie avec le sens de «baiser», de même que le verbe béquer «embrasser» (MassAcad, II, p. 588-589).

CATÉGORIE : Innovation sémantique.

------------------

[1] Fichier du Trésor de la Langue Française au Québec. « http://www.tlfq.ulaval.ca/fichier/default.asp ».

Sur le même sujet