Les macarons de FannyMax Gourmandise

Portrait de la petite entreprise familiale de macarons, où règne l'esprit créatif et la bonne humeur. Succombez au péché de gourmandise...
29 Nov
11

Dans la famille Journeaux, on aime les défis et ce n'est pas Fanny et Max qui vous diront le contraire. Ils ont créé leur propre marque de macarons et grâce à leur originalité et leur témérité, leur petite entreprise connaît un joli succès dans la région nord.

Rencontre avec Fanny Journeaux, jeune chef d'entreprise dynamique et excellente commerciale.

Suite101: Vous avez fait des études de psychologie, qu'est-ce qui vous a amené à monter votre propre entreprise?

Fanny Ardean: Tout d'abord j'ai toujours voulu un métier hors du commun, je n'ai jamais voulu la vie tranquille de tout le monde avec le petit train train quotidien...

J'ai donc fais des études de psychologie parce que ça me permettait d'avoir une vie différente en ayant un métier très intéressant, enrichissant et différent chaque jour... Ensuite il faut dire que la vie n'est pas toujours faite comme on le souhaite et il a fallu que je réfléchisse à mon avenir. J'ai fait quelques petits boulots tout en me disant "mais qu'est ce que je vais faire?".

Et puis un jour je suis tombée sur un reportage sur une américaine qui a fait fortune en vendant ses petits gâteaux et je me suis dit pourquoi pas moi! Alors j'ai appelé mon frère Max, le grand pâtissier de la famille, qui était presque à l'autre bout de la France, je lui ai demandé une petite recette de biscuit facile à faire et que je pourrai vendre par internet.

Et là, sa réponse est allée au delà de mes espérances: "Mon contrat se termine et si tu veux je reviens dans le nord et on fait un truc ensemble!". Puis le projet a commencé à se concrétiser, on y a pensé jour et nuit, on ne parlait plus que de ça. D'ailleurs j'ai l'impression que c'est encore comme ça.

Et voilà aujourd'hui où on en est! J'ai donc une vie hors du commun, avec des choses très différentes à faire chaque jour, des responsabilités. J'ai réussi à faire ce que je voulais...

Suite101: C'est plus facile de travailler avec son frère?

F. A.: Je pense que le fait de travailler en famille a ses avantages mais également ses inconvénients. Pour nous tout se passe super bien, on s'entend très bien, ce qui d'ailleurs a toujours été le cas donc on ne s'est jamais posé de questions par rapport à ça. Et puis on se connait tellement bien que c'est plus facile. On sait se rebooster l'un l'autre quand un petit coup de blues se fait sentir. Bon après l'inconvénient c'est qu'on parle du boulot tout le temps, quand on fait un repas de famille, une sortie entre nous, bref dès qu'on est ensemble on parle boulot!

Suite101: D'où vous est venue la thématique des péchés pour vos macarons?

F. A.: Nous avons toujours voulu faire un produit haut de gamme et le macaron représente à nos yeux le luxe, le chic, la classe à la Française.

On a voulu y ajouter une touche de modernité et faire correspondre notre produit à une image plus "sexy" et en cherchant notre nom, notre slogan, on a essayé de faire ressortir tout ça. Alors on s'est creusé la tête sans vraiment trouver le truc et puis notre petite sœur a débarqué un jour alors qu'on parlait de ça et elle nous a sorti "Succombez au Péché"!

Je trouve que cette toute petite phrase résume exactement le message qu'on voulait faire passer. Du coup on fait tout tourner autour de la thématique du péché de gourmandise, et puis il faut bien avouer que le macaron représente tout à fait la gourmandise, la tentation...

Suite101: Vos produits sont maintenant distribués dans plusieurs points de vente, pouvez-vous nous les citer?

F. A.: Nous avons commencé à travailler avec la Chocolaterie Laloux de Béthune. Ce sont trois sœurs qui on créé cette chocolaterie il y a quelques années. Elles font un très très bon produit, haut de gamme qui correspond bien à l'image de nos macarons. Elles ont tellement de succès, qu'elles ont ouvert une nouvelle chocolaterie à Lille et nous sommes toujours leur fournisseur de macarons!

Ensuite il y a l'Atelier du Pâtissier , rue Poincaré à Dunkerque. Il s'agit d'une boulangerie-pâtisserie très moderne, à la déco chic et épurée avec des produits de très bonne qualité également. Les patrons sont un couple de jeunes super sympas avec qui on s'entend très bien!

On travaille aussi avec Gourmandise de saison. C'est une boulangerie-pâtisserie qui vient d'ouvrir à Hoymille. Ils avaient déjà une boutique à Capelle la Grande mais nous ne fournissons que celle de Hoymille. Ils font également des produits haut de gamme, en entrant on se retrouve dans une superbe boutique toute neuve aux couleurs modernes et chics!

Depuis peu de temps nous travaillons avec le comptoir des douceurs à Bergues, place du Beffroi. Il s'agit d'une petite boutique de chocolat belge qui propose également des petits souvenirs, sujets, assiettes etc...

Enfin, depuis cette semaine, nous travaillons pour la boulangerie Blas à Gravelines. Il s'agit d'un tout nouveau client qui propose une très bonne pâtisserie avec beaucoup de choix.

Et en plus de ces différents points de vente, nous travaillons pour des restaurants Dunkerquois pour lesquels nous proposons des desserts en accords avec leur carte et leurs envies.

Suite101: Quels sont vos projets pour l'année 2011?

F. A.: Nous avons un super projet pour fin janvier 2011. Nous allons être présents au salon du mariage de Calais qui fêtera alors ses 20 ans, et pour cette occasion nous proposerons aux visiteurs une petite surprise qui fera notre fierté et qui nous aidera à faire parler de nous!

Pour le reste nous souhaitons encore nous développer dans la région de Calais et Saint Omer et espérons deux choses: pouvoir commencer rapidement les cours de pâtisserie dans notre labo et ensuite trouver quelqu'un qui désire ouvrir une boutique et vendre nos produits et uniquement nos produits: vous imaginez une boutique "FannyMax gourmandise"? Ça serait la consécration.

Retrouvez les infos sur le site fannymaxgourmandise.com

Sur le même sujet