Bonheur et lâcher prise

Le lâcher prise conduit au bonheur. Petites astuces pour lâcher prise
14

Lâcher prise c'est se donner le droit d'accéder au bonheur. C'est renoncer à tout contrôler, accepter que nous n'avons pas tout pouvoir sur les choses, les êtres, les évènements. Ne passons nous pas trop de temps à nous dire que si nous avions fait ceci ou cela, les choses auraient été bien différentes...Or ces ratiocinations sont vaines. Le hasard joue le trouble fête. Lâcher prise c'est admettre que notre pouvoir est bien différent de celui que nous voudrions peut-être avoir. Changer sa façon de voir les choses et de les concevoir est peut-être la seule chose qui vaille...

Tirer profit de la situation

Lâcher prise et accéder au bonheur c'est vivre ici et maintenant. C'est trouver l'occasion dans l'évènement, la situation. C'est voir les ressources , les possibilités qu'elle recèle. Votre télé tombe en panne au moment de votre émission favorite. Plutôt que de vous mettre dans une colère vaine, profitez de la situation pour aller au cinéma et découvrir un nouveau film. Vous apprendrez sûrement encore un peu sur vous même, vos goûts et peut-être ferez de nouvelles rencontres. Francois Jullien fait l'éloge dans son traité sur l'efficacité de ce pouvoir de transformation de la situation. Il s'appuie sur la tradition chinoise qui à partir de l'évènement adopte une stratégie pour agir et conduire à la réussite. Et cette stratégie est bien plus efficiente que le pouvoir d'agir en fonction d'un but à partir de moyens.

Se libérer des certitudes

Lâcher prise et accéder au bonheur c'est se libérer de ces certitudes qui finissent par bloquer toute créativité. C'est aussi ne pas s'attacher au futur. Ne nous raisonnons pas trop souvent à partir de croyances passées que nous réussirons jamais parce que dans le passé nous avons connu l'échec et qu'aujourd'hui il n'en peut-être autrement. Ou que les choses seront ainsi pour toujours. Eh bien lâcher prise c'est se débarrasser de ces choses encombrantes, de ces choses qu'on croit établies une fois pour toute. Nietzsche dans son Zarathoustra nous invite à la danse et à l'esprit de légèreté. Il s'agit de jeter par dessus bord ces bagages et dépasser toujours, côute que coûte, ce qui est donné, établi. L'homme façonne à chaque pas l'instant présent, il fabrique lui même la poutre sur laquelle il avance. Le passé, la faute, pas plus que l'avenir, la dette n'existent.

Développer son intuition

Lâcher prise et accéder au bonheur c'est développer son intuition. N'avons nous pas parfois la sensation que quelque chose nous pousse à faire une chose que notre intellect réprouve car ceci ne semble pas raisonnable. Et bien lâcher prise c'est accepter d'écouter ses sensations. L'intuition épouse le mouvement de la vie et accède à la compréhension emphatique des choses. C'est la thèse que défend Henri Bergson dans l'évolution créatrice. Il condamne toute vision mécaniste et finaliste des choses où l'intellect est roi. Il aboutit à cette liberté créatrice, l'élan vital, qui se manifeste avec une force toujours renouvelée dans l'instant présent.

Pardonner

Lâcher prise c'est apprendre à pardonner. Combien de fois n'avons pas été arrêté dans notre joie de vivre par de vieilles amertumes, rancunes et désirs de vengeance ? Pardonner est la clé du succès. C'est ce que nous enseigne Louise Hay chef de file du nouvel age. Dans son best seller « transformez votre vie» elle nous invite à ne pas nous laisser envahir par des idées et sentiments négatifs. Lâcher prise, c'est ici reprendre le contrôle de notre esprit afin de laisser venir des objets positifs. Le moyen d'y parvenir est d'aboutir à une détente complète à l'aide de quelques outils comme des techniques de respiration et de relaxation.

Lâcher prise c'est se donner le droit d'accéder au bonheur. Nous vivons dans un monde où la compétitivité pousse au toujours plus. Elle nous fait oublier que l'homme n'est pas cette puissance tutélaire seul en face des choses. Non, nous sommes toujours des êtres en mouvement, constamment, définitivement en relation et interdépendance avec les autres et le monde.

Sur le même sujet